Le budget oublie les travailleurs et travailleuses forestiers



    OTTAWA, le 27 janv. /CNW Telbec/ - "Le budget d'aujourd'hui néglige un
secteur en crise" selon David Coles président du syndicat canadien des
communications de l'énergie et du papier. Il n'y a pas vraiment de plan de
revitalisation du secteur forestier, ni d'initiative permettant aux
travailleurs et travailleuses âgés de prendre leur retraite dans la dignité,
et ne prévoit pas de réforme de l'a.-e. qui ne permettront pas aux jeunes
travailleurs et travailleuses de survivre à 2009.
    "Ces réponses sont sans conviction et inappropriées à une crise urgente
et immédiate" selon M. Coles. "Le programme de crédit de 5 milliards de
dollars aux entreprises est tout à fait insuffisant. Selon RBC Marchés des
capitaux, les entreprises forestières canadiennes devront refinancer 1,2
milliard en 2009 et 1,9 milliard en 2010."
    Le budget propose aussi 170 millions pour promouvoir les produits
forestiers et la recherche-développement, ainsi que le développement de la
technologie relative à la biomasse. M. Coles signale qu'il ne s'agit que de
0,5 % du programme de stimulation économique proposé par le gouvernement.
    "Le fonds communautaire en fiducie d'un milliard de dollars n'est qu'une
reprise du film de l'année dernière. Ce n'est pas un programme sectoriel pour
la foresterie. Les lignes directrices flexibles signifient que chaque province
utilisera les fonds de façons différentes pour un vaste éventail de projets,
incluant le tourisme et le développement communautaire.
    "Il est cruel de dire aux travailleurs et travailleuses forestiers qu'il
y a un milliard pour leur industrie, alors que ces fonds peuvent servir à tout
vent."
    "Nous ne pouvons pas croire Stephen Harper, parce qu'il est clair qu'il
ne croit pas à l'industrie forestière canadienne."
    "Je suis déçu mais non surpris par le budget d'aujourd'hui. Comment
pourrions nous nous attendre à une stimulation économique valable pour notre
économie en difficulté de la part d'un premier ministre qui il y a seulement
deux mois faisait un total déni."
    Nous insistons que M. Ignatieff et son caucus à faire un vote de défiance
envers ce gouvernement et nous lui demandons de travailler de concert avec M.
Layton et M. Duceppe afin de supporter les emplois dans les secteurs
forestiers et manufacturiers.

    Le SCEP représente plus de 60 000 personnes travaillant dans le secteur
forestier, et des personnes travaillant dans d'autres secteurs clés de
l'économie canadienne, y compris ceux de l'énergie, des télécommunications,
des médias et de l'imprimerie.

    Il y a 300 000 emplois directs et indirects dans le secteur forestier et
plus de 300 communautés dépendant du secteur forestier au Canada.




Renseignements :

Renseignements: Dave Coles, (613) 299-5628; Michelle Walsh, Directrice
des communications du SCEP, (613) 230-5800, poste 222, (613) 858-9144

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier

Renseignements sur cet organisme

BUDGET FEDERAL 2009

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.