Le budget fédéral ne règle pas le vrai déséquilibre fiscal, selon le SPGQ



    QUEBEC, le 19 mars /CNW Telbec/ - Le Syndicat de professionnelles et
professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) trouve déplorable le soutien
direct du gouvernement fédéral au Parti libéral du Québec dans la campagne
électorale. "La manoeuvre des conservateurs fédéraux est grosse comme une
ficelle. Le premier ministre Harper n'était pas obligé de présenter son budget
en pleine campagne électorale québécoise. Il a manifestement voulu faire
croire à la population que le premier ministre du Québec est un partenaire
efficace, ce qui est loin d'être le cas", selon le président du SPGQ,
monsieur Gilles Dussault.
    Selon des analystes, même s'il répond en partie aux demandes du Québec,
le budget que dépose Ottawa est insuffisant pour régler le problème du
déséquilibre fiscal entre le fédéral et les provinces. Il faut surtout se
rappeler que l'argent qui nous viendrait du fédéral n'est rien d'autre que
celui que les Québécoises et les Québécois ont versé en impôts et en taxes à
Ottawa. D'ailleurs, ce que révèle ce budget est moins important que ce qu'il
cache. En effet, outre le déséquilibre fiscal entre les paliers
gouvernementaux, il subsiste un important déséquilibre fiscal entre les
particuliers et les entreprises au Québec : plus de 80 % des revenus fiscaux
proviennent des particuliers.
    La crise des finances publiques ne se règlera pas tant que les
entreprises ne contribueront pas à la richesse collective à la mesure de leurs
moyens. Après avoir réclamé "notre butin" à Ottawa, nous devons maintenant le
réclamer aux entreprises qui multiplient les pressions pour se soustraire à
leurs responsabilités sociales. Si toutes les personnes physiques et morales
payaient leur quote-part, la marge de manoeuvre du Québec ne serait pas à
zéro. "Tout compte fait, le budget Harper et les grands sourires du premier
ministre Charest sont les deux axes de communication d'une mystification
budgétaire qui est loin d'aller au fond des choses", conclut Gilles Dussault.

    Le SPGQ est le plus grand syndicat de professionnelles et professionnels
du Québec. Il représente près de 19 000 personnes de la fonction publique, des
sociétés d'Etat, des réseaux de l'éducation et de la santé du Québec,
rattachées à 35 unités de négociation.




Renseignements :

Renseignements: Michel Monette, conseiller à l'information, cell.: (418)
254-9218, bureau: (418) 780-5070, mmonette@spgq.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.