Le budget fédéral fait fausse route en matière d'émissions de gaz à effet de serre en excluant la majorité des véhicules



    OTTAWA, le 22 mars /CNW Telbec/ - Selon l'Association des industries de
l'automobile du Canada, le Conseil Entretien Auto, et des représentants de
l'industrie du marché secondaire de l'automobile, bien que les initiatives
environnementales faisant partie du budget fédéral constituent un pas dans la
bonne direction, elles portent sur un segment trop restreint du parc
automobile canadien et ne réduiront ni la consommation de carburant ni les
émissions dans l'immédiat ou à court terme.
    Dans le budget annoncé lundi, le Gouvernement du Canada a tenté de
composer avec l'impact des émissions des véhicules sur l'environnement en
offrant au public des incitatifs pour mettre au rebut les véhicules de 1995 et
plus vieux et pour acheter des véhicules neufs moins polluants. La décision de
consacrer 36 M$ à la mise au rebut de vieilles automobiles semble
impressionnante, mais si on prend l'exemple d'un incitatif de 1 000 $ par
véhicule retiré, on ne parle que de 3 600 voitures - qui auraient probablement
été mises au rebut de toute façon.
    Par conséquent, la mise au rebut de vieux véhicules ne représente pas une
grosse réduction de GES, non plus que l'incitatif de 2 000 $ à achat de
véhicules à faible consommation d'essence combiné à l'écoprélèvement de
4 000 $ sur les véhicules à forte consommation d'essence, car ces véhicules ne
représentent que 5 pour cent des véhicules vendus actuellement. Aucune mesure
ne vise les autres 16 millions de véhicules du parc automobile, ni le fait que
même les véhicules neufs peu énergivores doivent être bien entretenus pour
maintenir leur efficacité énergétique.
    "C'est un pas dans la bonne direction, mais c'est loin de résoudre le
problème. Un véhicule neuf n'entraîne pas nécessairement de plus faibles
émissions et tous les véhicules neufs doivent être entretenus pour polluer
moins, affirme le président de l'AIA Canada, Ray Datt. Nous devons instaurer
une approche plus globale ciblant tout le parc automobile du Canada, au lieu
de nous limiter aux véhicules prêts pour le recyclage et à ceux qui sortent de
la chaîne de montage."
    "Le véhicule moyen circulant au Canada a plus de huit ans, explique Marc
Brazeau, vice-président exécutif du Conseil Entretien Auto. La plupart des
Canadiens n'ont pas les moyens d'acheter une voiture neuve à quelques années
d'intervalle et une remise de quelques milliers de dollars ne les convaincra
pas de changer. Ce que les gens peuvent faire, c'est prendre mieux soin de
leur véhicule actuel. Un véhicule bien entretenu peut protéger l'environnement
en consommant moins d'essence, en fonctionnant plus efficacement et
économiquement et en étant sécuritaire, tout en durant plus longtemps. Cela
procure un avantage environnemental immédiat et coûte beaucoup moins cher aux
Canadiens. Nous estimons qu'il s'agit d'une approche plus réaliste."

    A propos de l'AIA Canada

    L'Association des industries de l'automobile du Canada (AIA) est une
association commerciale nationale représentant l'industrie du marché
secondaire de l'automobile, une industrie de 15,8 milliards de dollars
employant plus de 220 000 personnes. L'industrie se compose d'entreprises
exerçant des activités de fabrication, de distribution et d'installation de
pièces de rechange, d'accessoires, d'outils et d'équipement connexe. L'AIA
représente des grossistes, des commerces de détail, des
distributeurs-magasiniers, des fabricants, des ateliers de remise à neuf, des
distributeurs nationaux, des agents de fabricants, des groupes d'achat et des
ateliers d'usinage. Son mandat consiste à promouvoir, à former et à
représenter ses membres quant à tous les aspects touchant la croissance et la
prospérité de l'industrie. Visitez notre site Web à www.aiacanada.com.

    A propos du programme Mon auto, j'en prends soin et du Conseil Entretien
    Auto

    Mon auto, j'en prends soin, c'est une campagne d'éducation des
consommateurs soulignant les avantages de l'entretien régulier et de la
réparation des véhicules. La campagne Mon auto, j'en prends soin vise à
rehausser la sensibilisation et les connaissances afin que les consommateurs
soient en mesure de prendre des décisions avisées au sujet de leurs véhicules.
Centrée autour de trois messages clés - la sécurité, l'environnement et la
protection de l'investissement dans le véhicule - la campagne est encadrée par
le Conseil Entretien Auto.
    Le Conseil Entretien Auto est un regroupement sans but lucratif qui
constitue la principale source de recherches, d'éducation et de communication
au sujet de l'industrie du marché secondaire de l'automobile au Canada. Depuis
plus de 15 ans, le Conseil Entretien Auto est réputé pour sa crédibilité
auprès des médias de consommation, des automobilistes et de l'industrie. Pour
obtenir plus de renseignements au sujet de l'entretien et de la sécurité des
véhicules, visitez www.EntretienAutoCanada.ca.




Renseignements :

Renseignements: Katherine Power, AIA Canada/Conseil Entretien Auto,
1-800 808-2920, poste 235, Cell. (905) 808-4345,
Katherine.Power@aiacanada.com

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DES INDUSTRIES DE L'AUTOMOBILE DU CANADA

Renseignements sur cet organisme

CONSEIL ENTRETIEN AUTO DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.