Le budget fédéral élargit le programme du capital-actions d'EDC pour aider les entreprises canadiennes à prendre de l'expansion à l'échelle internationale



    OTTAWA, le 20 mars /CNW Telbec/ - Les nouveaux changements à la
réglementation exposés dans le budget fédéral de 2007 permettront à
Exportation et développement Canada (EDC) d'investir plus sur le marché de
capitaux privés et dans des fonds de capital-risque afin d'aider les
entreprises canadiennes à prendre de l'expansion à l'échelle internationale,
en particulier sur les marchés émergents.
    "Ces changements donnent plus de latitude à EDC pour investir
stratégiquement dans des partenariats internationaux et créer ainsi plus de
possibilités pour les entreprises canadiennes", a déclaré M. Eric Siegel,
président et chef de la direction d'EDC. "Nous pourrons aider plus de petites
et moyennes entreprises à innover, à commercialiser leurs produits et, donc, à
se mondialiser."
    Dans le cadre de sa stratégie du commerce mondial destinée à faire en
sorte que les entreprises canadiennes puissent pleinement profiter des
possibilités du marché mondial, le gouvernement du Canada modifiera la
réglementation afin de lever le plafond actuel de 10 millions de CAD sur
certains investissements d'EDC. L'approbation du ministre du Commerce
international et du ministre des Finances sera nécessaire si la part d'EDC
dans une entreprise ou un fonds est supérieure à 25 % du capital total
investi.
    Depuis 1997, EDC aide les entreprises canadiennes à prendre de
l'expansion en jouant un rôle d'investisseur de capital-risque direct et de
commanditaire dans des fonds privés. A l'heure actuelle, le programme du
capital-actions d'EDC a 140 millions de CAD en engagements au titre de
placements, et les marchés émergents y occupent une place croissante. Une fois
la réglementation changée, EDC s'attend à ce que son programme du
capital-actions passe à 750 millions de CAD d'ici 2010.
    "Pour vraiment profiter des possibilités de croissance à l'étranger, les
entreprises canadiennes ont besoin d'une plus large gamme de services afin
d'être plus prêtes à exporter, de pouvoir acquérir le savoir-faire et de nouer
les relations nécessaires avec de nouveaux partenaires, poursuit M. Siegel. Ce
programme va aider des entreprises canadiennes très prometteuses à réussir sur
bien des marchés extérieurs très recherchés."
    Le programme du capital-actions d'EDC met l'accent sur deux groupes de
PME qui veulent prendre de l'expansion en exportant et les exportateurs de la
"prochaine génération" - les entreprises technologiques internationales par
nature en raison de leur produit, mais qui doivent d'abord se développer. Les
deux groupes sont confrontés à des lacunes sur le plan du financement, des
réseaux et de l'expérience. Or, la participation d'EDC, en tant que
partenaire, à des structures de fonds d'actions gérés par des acteurs
commerciaux expérimentés aide à combler ces lacunes.
    Par les partenariats de son programme du capital-actions, EDC met les
entreprises canadiennes en relation avec des gestionnaires de fonds
internationaux et leur clientèle d'investisseurs respective, et elle les aide
à intégrer leurs activités à celles des fonds. La croissance des activités du
programme du capital-actions devrait venir d'une plus grande concentration sur
les technologies propres et de pointe par le biais d'entreprises à forte
croissance qui vont chercher du capital-risque sur le marché intermédiaire des
capitaux privés, et de l'élaboration de stratégies d'investissement sur les
marchés émergents.

    EDC, organisme de crédit à l'exportation du Canada, offre des solutions
commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs
canadiens à réussir sur les marchés mondiaux. Chaque année, quelque 7 000
entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit de ses
connaissances et de ses partenariats pour faire des affaires sur environ 200
marchés. EDC, qui est autonome sur le plan financier, est un chef de file
reconnu en matière de rapports financiers et d'analyse économique, et elle a
figuré parmi les 100 meilleurs employeurs du Canada depuis six années
consécutives.




Renseignements :

Renseignements: Phil Taylor, Affaires publique, Exportation et
développement Canada, (613) 598-2904, ptaylor@edc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.