Le budget doit comprendre des stimulants économiques pour les infrastructures du secteur des soins de santé publics afin d'améliorer les soins de santé pour toute la population canadienne



    OTTAWA, le 13 janv. /CNW Telbec/ - Selon Kathleen Connors, présidente de
la Coalition canadienne des soins de santé, les stimulants économiques énoncés
dans le prochain budget fédéral doivent comprendre un financement pour les
infrastructures du secteur des soins de santé publics.
    "Les Canadiens et les Canadiennes veulent améliorer les soins de santé
publics et le gouvernement fédéral doit tirer profit de cette opportunité
économique et investir dans les infrastructures du secteur de la santé, y
compris les hôpitaux", mentionne Mme Connors. "Ces stimulants économiques
doivent cibler le système public et non les soins privés à but lucratif. Cela
signifie que tous les fonds destinés aux infrastructures du secteur de la
santé doivent aller au secteur public, sans but lucratif, au sein duquel les
établissements, les équipements et les services sont gérer et exploiter par
l'Etat."
    Géré en partenariat avec les provinces, le programme national
d'immobilisations, ciblant les soins de santé publics et assorti d'un taux
annuel d'investissement de 0,4 % du PIB, répondrait aux besoins actuels en
soins de santé publics et commencerait à réduire le nombre de besoins
accumulés et non satisfaits. Une initiative similaire, soit le Programme
national de subventions à la santé, a permis, par le passé, la construction de
la pluparts de nos hôpitaux.
    "Nous parlons au nom de la majorité des Canadiennes et des Canadiens qui
veulent un meilleur système public de soins de santé et non pas un système
démantelé ou transformé en soins privés à but lucratif, comme les hôpitaux
P3", ajoute Connors. "Les soins de santé privés à but lucratif constituent une
menace de plus en plus grave qui force les gens à payer davantage... et à
recevoir moins". L'expérience des hôpitaux P3, comme le Centre William Osler à
Brampton qui a vu les coûts grimper de 350 millions de dollars à 650 millions
alors que le nombre de lits est passé de 608 à 479, n'est pas un cas isolé.
    "Le gouvernement doit tenir compte du fait que le système public de soins
de santé, qui nous est si cher, est l'un des moteurs importants de l'économie
canadienne", mentionne Mme Connors. "Plus d'un Canadien sur dix travaille dans
ce troisième plus important secteur de l'économie et le système public de
soins de santé met la population canadienne à l'abri de la pire conséquence du
ralentissement économique aux Etats-Unis, soit la perte des soins de santé. De
plus, les soins de santé publics donnent un avantage concurrentiel aux
entreprises canadiennes."

    La Coalition canadienne de la santé est un organisme non partisan et sans
but lucratif qui se consacre à protéger et à améliorer le système de soins de
santé public pour tous les Canadiens et les Canadiennes.




Renseignements :

Renseignements: Joan Weinman, (613) 294-5679

Profil de l'entreprise

COALITION CANADIENNE DE LA SANTE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.