Le bénéfice net ajusté de Canadian Tire a augmenté de 29,0 pour cent au quatrième trimestre de 2007 pour atteindre 127,6 millions de dollars; le bénéfice net a augmenté de 15,5 pour cent pour s'établir à 125,1 millions de dollars



    
    Le bénéfice net ajusté pour 2007 a augmenté de 18,0 pour cent pour
    atteindre 410,1 millions de dollars; le bénéfice net pour l'exercice a
    augmenté de 17,8 pour cent pour s'établir à 417,6 millions de dollars

                    ---------------------------------------------------------
    Points saillants     Quatrième      Variation                   Variation
    Données con-         trimestre         sur                          sur
     solidées(1) :        de 2007        12 mois     Exercice 2007    12 mois
    -------------------------------------------------------------------------
    Ventes au
     détail           3,0 $ (en milliards) 3,1 %  10,1 $ (en milliards) 3,3 %
    Produits bruts
     d'exploit-
     ation            2,5 $ (en milliards) 3,4 %   8,6 $ (en milliards) 4,3 %
    Bénéfice avant
     impôts et
     part des
     actionnaires
     sans contrôle  174,5 $ (en millions)  3,1 % 620,1 $ (en millions) 11,2 %
    Bénéfice
     ajusté avant
     impôts et part
     des actionn-
     aires sans
     contrôle,
     compte non
     tenu des gains
     et des pertes
     hors exploit-
     ation(2)       178,5 $ (en millions) 15,5 % 608,7 $ (en millions) 11,3 %
    Bénéfice net    125,1 $ (en millions) 15,5 % 417,6 $ (en millions) 17,8 %
    Bénéfice net
     ajusté, compte
     non tenu des
     gains et des
     pertes hors
     exploit-
     ation(2)       127,6 $ (en millions) 29,0 % 410,1 $ (en millions) 18,0 %
    Bénéfice de
     base par
     action          1,53 $               15,6 %  5,12 $               17,9 %
    Bénéfice de
     base par
     action ajusté
     (compte non
     tenu des
     gains et des
     pertes hors
     exploit-
     ation)(2)       1,56 $               29,2 %  5,03 $               18,1 %
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Tous les chiffres en dollars figurant dans le tableau ci-dessus sont
        arrondis.
    (2) Mesure non définie par les PCGR. Veuillez vous reporter à la section
        12 du rapport de gestion de notre Rapport financier 2006 et au
        commentaire qui se trouve dans la section sur les Services financiers
        du présent communiqué.
    

    TORONTO, le 7 fév. /CNW/ - La Société Canadian Tire Limitée (CTC, CTC.a)
a déclaré aujourd'hui un bénéfice net de 125,1 millions de dollars pour le
quatrième trimestre de 2007, ce qui représente une hausse de 15,5 pour cent
par rapport à 108,3 millions pour la période correspondante de 2006. Compte
non tenu des gains et des pertes hors exploitation, le bénéfice net ajusté du
trimestre a augmenté de 29,0 pour cent pour s'établir à 127,6 millions de
dollars, comparativement à 98,8 millions l'exercice précédent.
    Le bénéfice de base par action pour le trimestre s'est élevé à 1,53 $,
comparativement à 1,33 $ pour le trimestre correspondant de l'exercice
précédent, soit une hausse de 15,6 pour cent. Compte non tenu des gains et des
pertes hors exploitation, le bénéfice de base par action ajusté a augmenté de
29,2 pour cent pour atteindre 1,56 $, contre 1,21 $ au quatrième trimestre de
2006.
    Le bénéfice net consolidé pour le quatrième trimestre a augmenté de 11,4
millions de dollars ou 0,14 $ par action surtout grâce au recouvrement
d'impôts payés lors d'exercices antérieurs afin de régler des questions
d'importance mineure et aussi grâce à un taux d'imposition plus bas en raison
de la diminution des taux d'imposition fédéraux annoncée au quatrième
trimestre de 2007.
    Le bénéfice net pour 2007 s'est élevé à 417,6 millions de dollars, soit
une augmentation de 17,8 pour cent comparativement à 354,6 millions en 2006.
Compte non tenu des gains et des pertes hors exploitation, le bénéfice net
ajusté a augmenté de 18,0 pour cent pour atteindre 410,1 millions de dollars,
comparativement à 347,5 millions à l'exercice précédent.
    Le bénéfice de base par action s'est établi à 5,12 $ en 2007, soit une
hausse de 17,9 pour cent par rapport à 4,35 $ par action en 2006. Compte non
tenu des gains et des pertes hors exploitation, le bénéfice de base par action
ajusté a augmenté de 18,1 pour cent pour atteindre 5,03 $, comparativement à
4,26 $ l'exercice précédent.
    "Nos entreprises ont obtenu de solides résultats financiers et
d'exploitation en 2007, a affirmé Tom Gauld, président et chef de
l'administration. Notre forte présence sur le marché, notre portefeuille
équilibré d'entreprises et notre éventail de produits de consommation et de
services financiers donnent à Canadian Tire la flexibilité et la solidité
nécessaire sur le plan financier pour que nos actionnaires bénéficient d'une
croissance durable du bénéfice à long terme."

    
    Aperçu des activités

    GROUPE DETAIL CANADIAN TIRE (Groupe détail)


    (en millions        T4         T4     Varia-                      Varia-
     de dollars)       2007       2006     tion     2007       2006     tion
    -------------------------------------------------------------------------
    Ventes au
     détail(1)       2 166,2 $  2 156,7 $   0,4%  7 338,0 $  7 226,8 $  1,5 %
    Ventes dans les
     magasins
     semblables(2)
     (pourcentage
     de variation
     par rapport à
     l'exercice
     précédent)         (1,8)%      2,2 %            (0,5)%      3,5 %
    Produits bruts
     d'exploitation  1 585,8 $  1 576,8 $  0,6 %  5 485,1 $  5 355,4 $  2,4 %
    Livraisons
     nettes
     (pourcentage
     de variation
     par rapport à
     l'exercice
     précédent)          0,4 %      3,8 %             2,3 %      4,9 %
    Bénéfice avant
     impôts et part
     des actionn-
     aires sans
     contrôle           81,7 $     71,5 $  14,2%    304,7 $    306,1 $ (0,4)%
    -------------------------------------------------------------------------
    Moins les
     ajustements
     au titre des
     éléments
     suivants :
      Gain à la
       cession d'im-
       mobilisations
       corp-
       orelles(3)        7,3 $     48,1 $            17,6 $     59,8 $
      Modification
       de l'entente
       liée aux
       options sur
       actions             -      (32,2)$               -      (32,2)$
      Obligation au
       titre des
       prestations
       de retraite
       de l'ancien
       chef de l'ad-
       ministration      0,3          -              (6,2)         -
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice ajusté
     avant impôts
     et part des
     actionnaires
     sans cont-
     rôle(4)            74,1 $     55,6 $  33,0%    293,3 $    278,5 $  5,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    (1)  Comprend les ventes dans les magasins Canadian Tire et PartSource,
         ainsi que les ventes du magasin en ligne du Groupe détail et la
         composante main-d'oeuvre des ventes dans les centres-autos du
         Groupe détail.
    (2)  Les ventes dans les magasins semblables comprennent les ventes de
         tous les magasins ouverts pendant plus de 53 semaines consécutives
         au même emplacement.
    (3)  Comprend les ajustements à la juste valeur de marché et les
         réductions de valeur des immobilisations corporelles.
    (4)  Mesure non définie par les PCGR. Veuillez vous reporter à la
         section 12 du rapport de gestion de notre Rapport financier 2006.
    

    Les ventes au détail du Groupe détail pour le quatrième trimestre se sont
élevées à 2,17 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 0,4 pour
cent comparativement à 2,16 milliards l'exercice précédent, tandis que les
ventes dans les magasins semblables ont baissé de 1,8 pour cent au cours du
trimestre. Le Groupe détail a affiché une croissance à deux chiffres des
ventes de marchandise saisonnière d'automne et d'hiver au cours du trimestre,
stimulée par d'importantes ventes de souffleuses à neige et d'accessoires
automobiles. Les ventes ont subi l'incidence défavorable d'une baisse
importante dans la catégorie des outils par rapport à l'exercice précédent, en
raison d'une modification de la tarification et de la stratégie promotionnelle
combinée à un environnement de détail difficile pour cette catégorie. Si ce
n'était de la baisse des ventes dans la catégorie des outils, les ventes au
détail du Groupe détail auraient augmenté de 3,5 pour cent au cours du
trimestre et les ventes dans les magasins semblables auraient augmenté de 1,3
pour cent. Pour l'exercice, les ventes au détail du Groupe détail ont augmenté
de 1,5 pour cent, tandis que les ventes dans les magasins semblables sont
demeurées relativement stables par rapport à l'an dernier. Exclusion faite de
l'incidence des ventes dans la catégorie des outils, les ventes dans les
magasins semblables ont été en hausse de 0,9 pour cent par rapport à
l'exercice précédent.
    Pour le quatrième trimestre, le bénéfice avant impôts du Groupe détail
s'est établi à 81,7 millions de dollars, soit une augmentation de 14,2 pour
cent par rapport à 71,5 millions au trimestre correspondant de 2006. Compte
non tenu du gain à la cession d'immobilisations corporelles, de l'incidence de
la  modification de l'entente liée aux options sur actions et de l'incidence
de l'obligation au titre des prestations de retraite de l'ancien chef de
l'administration, le bénéfice ajusté avant impôts a augmenté de 33,0 pour cent
pour atteindre 74,1 millions de dollars comparativement à 55,6 millions
l'exercice précédent. La hausse du bénéfice reflète les efforts constants
déployés en vue d'améliorer la productivité dans toutes les activités du
Groupe détail et des marges plus élevées par rapport à la période
correspondante de l'exercice précédent.
    Pour l'exercice, le bénéfice avant impôts s'est établi à 304,7 millions
de dollars, comparativement à 306,1 millions en 2006. Le bénéfice ajusté avant
impôts a augmenté de 5,3 pour cent pour atteindre 293,3 millions de dollars,
comparativement à 278,5 millions l'exercice précédent. Au cours de l'exercice,
les dépenses liées aux initiatives de productivité se sont chiffrées à environ
12,6 millions de dollars.
    Le Groupe détail a mené à terme 67 projets liés au Concept 20/20 au cours
de l'exercice, à savoir l'ouverture de 8 nouveaux magasins, la conversion et
l'agrandissement de 49 magasins et le remplacement de 10 magasins. A la fin de
2007, le Groupe détail a ouvert deux magasins Mark's Work Wearhouse intégrés à
des magasins Canadian Tire à Waterdown, en Ontario, et à Dartmouth, en
Nouvelle-Ecosse, lesquels attirent de nouveaux clients qui passent plus de
temps dans nos magasins et qui font de l'intermagasinage. L'ensemble du réseau
du Groupe détail compte maintenant 473 magasins, dont 192 magasins Concept
20/20 et 32 magasins mixtes Canadian Tire et Mark's Work Wearhouse.
    Au quatrième trimestre et pour l'ensemble de l'exercice, PartSource a
enregistré une croissance à deux chiffres des ventes, principalement grâce à
l'augmentation des ventes commerciales. En 2007, PartSource a ouvert cinq
nouveaux magasins, dont un comprend un plus grand entrepôt (magasin pivot) et
fait partie du projet d'infrastructure de la Division automobile annoncé en
septembre 2007. En outre, PartSource a acquis trois nouveaux magasins, dont un
est également un magasin pivot, et a converti neuf magasins à l'enseigne
PartSource au cours de l'exercice. Le réseau compte maintenant 71 magasins.

    
    DIVISION PETROLIERE DE CANADIAN TIRE (Division pétrolière)

    (en millions        T4         T4     Varia-                       Varia-
     de dollars)       2007       2006     tion     2007       2006     tion
    -------------------------------------------------------------------------
    Volume des
     ventes (en
     millions de
     litres)           450,5      457,4   (1,5)%  1 737,5    1 701,2    2,1 %

    Ventes au
     détail            463,1 $    399,8 $  15,8%  1 771,6 $  1 635,4 $  8,3 %
    Produits bruts
     d'exploitation    434,1 $    375,1 $  15,8%  1 666,5 $  1 545,3 $  7,8 %
    Bénéfice (perte)
     avant impôts        3,7 $     (6,0)$ 161,0%     20,5 $     (5,4)$ 472,4%
    -------------------------------------------------------------------------
    Moins les
     ajustements
     au titre de
     l'élément
     suivant :
      Perte à la
       cession
       d'immobil-
       isations
       corpor-
       elles(1)         (0,7)$     (0,3)$            (2,7)$     (0,6)$
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice (perte)
     ajusté(e) avant
     impôts(2)           4,4 $     (5,7)$ 177,1%     23,2 $     (4,8)$ 577,6%
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Comprend les pertes de valeur sur les actifs.
    (2) Mesure non définie par les PCGR. Veuillez vous reporter à la
        section 12 du rapport de gestion de notre Rapport financier 2006.
    

    Au cours du trimestre, le volume des ventes d'essence de la Division
pétrolière a diminué de 1,5 pour cent pour s'établir à 450,5 millions de
litres par rapport à 457,4 millions de litres l'exercice précédent. Cette
légère baisse est principalement imputable à la diminution des ventes
d'essence dans les postes comparables, les consommateurs ayant réagi à la
hausse des prix à la pompe. La diminution du volume a été contrebalancée en
partie par l'effet cumulatif de l'ouverture de nouveaux établissements en
2007. Pour l'exercice, le volume des ventes d'essence a atteint 1,74 milliard
de litres, soit une solide augmentation de 2,1 pour cent par rapport à
1,70 milliard de litres en 2006. Les ventes de produits autres que l'essence
ont également augmenté, grâce à des hausses des ventes dans les dépanneurs de
13,4 pour cent pour le trimestre et de 15,0 pour cent pour l'exercice.
    La Division pétrolière a comptabilisé un bénéfice avant impôts de
3,7 millions de dollars pour le trimestre, comparativement à une perte de
6,0 millions pour le trimestre correspondant de 2006. Ce solide bénéfice
reflète l'amélioration des marges sur l'essence au cours du trimestre. Compte
non tenu de l'incidence de la cession d'immobilisations corporelles, le
bénéfice ajusté avant impôts a augmenté pour s'établir à 4,4 millions de
dollars, comparativement à une perte de 5,7 millions l'exercice précédent.
    Pour l'exercice, la Division pétrolière a enregistré un bénéfice avant
impôts de 20,5 millions de dollars, comparativement à une perte de
5,4 millions en 2006. Le bénéfice ajusté avant impôts a augmenté pour
atteindre 23,2 millions de dollars en 2007, comparativement à une perte de
4,8 millions en 2006.
    En 2007, la Division pétrolière a ouvert sept nouveaux postes d'essence
comprenant chacun un dépanneur. Elle a également rénové 22 postes d'essence
existants, a reconstruit quatre postes et a repositionné un poste d'essence
combiné à un dépanneur. La Division pétrolière exploite maintenant 266 postes
d'essence, 258 dépanneurs et kiosques et 74 lave-autos.

    
    MARK'S WORK WEARHOUSE

    (en millions        T4         T4     Varia-                       Varia-
     de dollars)       2007       2006     tion     2007       2006     tion
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des ventes
     au détail(1)      385,7 $    367,2 $  5,0 %    974,9 $    903,0 $  8,0 %
    Ventes dans les
     magasins
     semblables(2)
     (pourcentage
     d'augmentation
     par rapport à
     l'exercice
     précédent)          1,4 %     10,0 %             4,8 %     13,0 %
    Produits bruts
     d'exploit-
     ation(3)          326,2 $    309,5 $  5,4 %    825,3 $    762,3 $  8,3 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice avant
     impôts             56,6 $     50,0 $  13,0%    104,6 $     90,1 $  16,1%
    -------------------------------------------------------------------------
    Moins les
     ajustements au
     titre des
     éléments
     suivants :
      Perte à la
      cession d'im-
      mobilisations
      corporelles       (0,1)      (0,5)             (0,9)      (1,2)
      Modification de
       l'entente
       liée aux
       options sur
       actions             -       (2,7)                -       (2,7)
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice ajusté
     avant impôts(4)    56,7 $     53,2 $  6,6 %    105,5 $     94,0 $  12,3%
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Comprend les ventes au détail dans les succursales et les magasins
        franchisés.
    (2) Les ventes dans les magasins semblables de Mark's Work Wearhouse ne
        comprennent pas celles dans les nouveaux magasins, dans les magasins
        qui n'étaient pas ouverts pendant toute la période visée pour chaque
        année, ni celles dans les magasins qui ont fermé.
    (3) Les produits bruts d'exploitation comprennent les ventes au détail
        dans les succursales seulement.
    (4) Mesure non définie par les PCGR. Veuillez vous reporter à la section
        12 du rapport de gestion de notre Rapport financier 2006.
    

    Le total des ventes au détail de Mark's Work Wearhouse au quatrième
trimestre a progressé pour s'établir à 385,7 millions de dollars, une hausse
de 5,0 pour cent par rapport à 367,2 millions à la période correspondante de
2006, tandis que les ventes dans les magasins semblables ont augmenté de 1,4
pour cent. Les ventes ont été modestes en octobre et en novembre, mais elles
ont repris en décembre, donnant lieu à une augmentation au quatrième
trimestre. Les magasins L'Equipeur au Québec et les magasins Mark's Work
Wearhouse de la région du Grand Toronto et de la Colombie-Britannique ont
enregistré les plus importantes hausses des ventes pour ce trimestre. Au cours
du trimestre, les succursales ont affiché une hausse de 11,5 pour cent des
ventes de vêtements de travail, principalement dans les catégories des
chaussures de travail pour hommes et pour femmes et des accessoires pour
hommes. Le total des ventes au détail de Mark's Work Wearhouse pour l'exercice
s'est établi à 974,9 millions de dollars, une hausse de 8,0 pour cent par
rapport à 903,0 millions à la période correspondante de 2006, tandis que les
ventes dans les magasins semblables ont augmenté de 4,8 pour cent en 2007.
    Le bénéfice avant impôts de Mark's Work Wearhouse s'est établi à
56,6 millions de dollars pour le quatrième trimestre, soit une augmentation de
13,0 pour cent par rapport à 50,0 millions comptabilisés au trimestre
correspondant de l'exercice précédent. Compte non tenu de l'incidence du gain
à la cession d'immobilisations corporelles et de la modification de l'entente
liée aux options sur actions apportée au quatrième trimestre de 2006, le
bénéfice ajusté avant impôts a augmenté de 6,6 pour cent pour se chiffrer à
56,7 millions de dollars, comparativement à 53,2 millions l'exercice
précédent. La croissance du bénéfice reflète la hausse des marges et un bon
contrôle des dépenses, particulièrement dans le secteur du détail.
    Pour 2007, le bénéfice avant impôts de Mark's Work Wearhouse s'est établi
à 104,6 millions de dollars, soit une hausse de 16,1 pour cent par rapport aux
90,1 millions enregistrés en 2006. En 2007, le bénéfice ajusté avant impôts a
augmenté de 12,3 pour cent pour se chiffrer à 105,5 millions de dollars,
comparativement à 94,0 millions l'exercice précédent.
    En 2007, Mark's Work Wearhouse a ouvert 20 nouveaux magasins, en a
déménagé 19 et en a agrandi 8, portant à 358 le nombre total d'emplacements du
réseau. La superficie de l'aire de vente s'est ainsi accrue de 10,8 pour cent
et s'établit désormais 3,0 millions de pieds carrés.

    
    SERVICES FINANCIERS CANADIAN TIRE (Services Financiers)

    (en millions        T4         T4     Varia-                       Varia-
     de dollars)       2007       2006     tion     2007       2006     tion
    -------------------------------------------------------------------------
    Total du
     portefeuille
     géré, à la fin                               3 952,2 $  3 632,5 $  8,8 %
    Produits bruts
     d'exploitation    196,0      198,0    (1,0)%   769,1      721,7    6,6 %
    Bénéfice avant
     impôts             32,5 $     53,7 $ (39,4)%   190,3 $    167,0 $ 14,0 %
    -------------------------------------------------------------------------
    Moins les
     ajustements au
     titre des éléments
     suivants :
      Gain à la
       cession/au
       rachat d'actions    -          -              18,4        6,9
    Incidence nette des
     activités de
     titrisation(1)    (10,6)       8,2             (14,4)     (12,7)
    Perte à la cession
     d'immobilisations
     corporelles        (0,2)      (0,3)             (0,4)      (0,6)
    Modification de
     l'entente liée
     aux options sur
     actions               -       (5,6)                -       (5,6)
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice ajusté
     avant impôts(1)    43,3 $     51,4 $ (15,8)%   186,7 $    179,0 $  4,3 %
    -------------------------------------------------------------------------

    (1) Comprend le gain ou la perte initial(e) à la vente de créances sur
        prêts, l'amortissement du passif de gestion, la réserve au titre de
        la titrisation et le gain ou la perte sur le réinvestissement.
    (2) Mesure non définie par les PCGR. Veuillez vous reporter à la section
        12 du rapport de gestion de notre Rapport financier 2006.
    

    Le portefeuille géré des créances sur prêts des Services Financiers a
atteint 4,0 milliards de dollars à la fin de 2007, soit une hausse de 8,8 pour
cent par rapport au portefeuille de 3,6 milliards à la fin de 2006. Les
créances sur cartes de crédit s'établissaient à 3,8 milliards de dollars, en
hausse de 10,8 pour cent. Cette hausse résulte principalement d'une hausse de
11,6 pour cent du solde moyen des comptes au quatrième trimestre
comparativement au trimestre correspondant de 2006. Les créances sur prêts
personnels représentent approximativement 3,7 pour cent du total de ce
portefeuille.
    Les Services Financiers sont constamment à la recherche de façons
d'améliorer leurs pratiques de gestion des risques de crédit afin d'accroître
la qualité du portefeuille de créances. En 2007, ces moyens comprenaient des
grilles de notation améliorées des nouvelles demandes de cartes de crédit, une
gestion plus efficace de la limite de crédit et l'amélioration des méthodes de
recouvrement pour les comptes en souffrance. Par conséquent, le taux de
radiation nette de l'ensemble du portefeuille géré, sur douze mois, était de
5,76 pour cent, une amélioration comparativement à 6,01 pour cent pour la
période correspondante de 2006. Le taux de radiation nette du portefeuille de
cartes de crédit sur douze mois s'est amélioré pour s'établir à 5,67 pour
cent, comparativement à 5,98 pour cent à la période correspondante de 2006. Au
cours des dernières années, la stratégie des Services Financiers a consisté à
améliorer de façon méthodique la qualité du portefeuille tout en maintenant le
ratio ciblé de rendement des créances. Par conséquent, le portefeuille
comporte désormais une proportion plus élevée de clients présentant un moindre
risque.
    Le bénéfice avant impôts des Services Financiers s'est chiffré à
32,5 millions de dollars au quatrième trimestre, soit une baisse de 39,4 pour
cent comparativement à 53,7 millions au trimestre correspondant de l'exercice
précédent. La diminution du bénéfice tient compte d'un écart considérable de
18,8 millions de dollars sur douze mois découlant des activités de
titrisation. Pour le trimestre, le bénéfice ajusté avant impôts était de
43,3 millions de dollars, soit une baisse de 15,8 pour cent comparativement à
51,4 millions un an auparavant. Le bénéfice ajusté avant impôts a subi
l'incidence de deux facteurs, le premier étant une augmentation de
6,4 millions de dollars au cours du trimestre des investissements relatifs à
la commercialisation comparativement à l'exercice précédent, dans le but
d'accroître le nombre de nouveaux comptes et les créances futures. Le deuxième
facteur est une augmentation de la provision de 6,7 millions de dollars pour
créances douteuses, établie en raison de l'augmentation de 319,7 millions des
créances sur douze mois et d'une légère augmentation de la durée de
recouvrement des créances par rapport à 2006, découlant d'un changement prévu
des méthodes de recouvrement visant à réduire les taux de radiation futurs.
    Pour l'exercice, les Services Financiers ont comptabilisé un bénéfice
avant impôts de 190,3 millions de dollars, soit une augmentation de 14,0 pour
cent par rapport aux 167,0 millions comptabilisés en 2006. Le bénéfice ajusté
avant impôts s'est accru de 4,3 pour cent pour s'établir à 186,7 millions de
dollars, comparativement à 179,0 millions l'exercice précédent. Le bénéfice
pour 2007 a subi les contrecoups des dépenses nettes continues de
25,5 millions de dollars liées à l'initiative des services bancaires de
détail, comparativement à 9,6 millions en 2006. Compte non tenu de cette
initiative de croissance, le bénéfice ajusté avant impôts s'est accru de
12,5 pour cent par rapport à l'exercice précédent.
    Le projet pilote de services bancaires de détail des Services Financiers
amorce sa deuxième année complète en 2008 et, à ce jour, a suscité une réponse
favorable à l'offre de produits et services financiers de détail de Canadian
Tire de la part des clients. A la fin de 2007, les Services Financiers avaient
accumulé plus de 100,0 millions de dollars sous forme de dépôts et environ
35,0 millions en prêts hypothécaires de grande qualité. La croissance des
prêts hypothécaires devrait s'accentuer en 2008 grâce au récent lancement du
compte Tout-en-un de Canadian Tire; de façon générale, le projet pilote de
services bancaires de détail devrait continuer de s'autofinancer en 2008. Les
Services Financiers prévoient poursuivre le projet jusqu'à la fin de 2008,
tout en évaluant les diverses possibilités pour la prochaine étape de cette
initiative.

    PLANS ET PREVISIONS POUR 2008

    "Bien que nous demeurions déterminés à générer une croissance soutenue du
bénéfice au cours des prochaines années de notre plan stratégique, la
croissance de notre bénéfice en 2008 sera ralentie du fait que nous prévoyons
investir des sommes considérables dans nos entreprises afin de favoriser la
croissance du bénéfice, d'augmenter la productivité générale et de conserver
notre position concurrentielle à long terme", a expliqué M. Gauld.

    Selon son plan d'affaires établi pour 2008, la Société a estimé que son
bénéfice par action se situerait dans une fourchette de 5,15 $ à 5,40 $ par
action, compte non tenu des gais et des pertes hors exploitation. Cette
estimation tient compte des éléments suivants :

    
    -   un montant approximatif de 55,0 millions de dollars, ou 0,46 $ par
        action (0,10 $ en 2007), consacré à des investissements dans les
        initiatives en matière de productivité et de croissance décrites plus
        loin;

    -   des frais approximatifs de 28,0 millions de dollars, ou 0,23 $ par
        action (0,21 $ en 2007), liés au projet de services bancaires de
        détail;

    -   une estimation provisoire de l'incidence d'une baisse d'environ
        6,8 millions de dollars du bénéfice avant impôts, ou 0,6 $ par action
        (néant en 2007) découlant de l'adoption d'une nouvelle norme de
        l'Institut Canadien des Comptables Agréés portant sur les stocks
        (Chapitre 3031 du Manuel de l'ICCA). Les ajustements définitifs des
        valeurs des stocks seront fonction des activités de la Société et du
        niveau des stocks au cours de 2008 et seront comptabilisés
        adéquatement dans les états financiers consolidés de la Société
        chaque trimestre. On entrevoit que les états financiers consolidés
        comparatifs de la Société pour 2007 seront ajustés à l'adoption de
        cette nouvelle norme, ce qui entraînera un rajustement à la baisse
        d'environ 7,0 millions de dollars du bénéfice avant impôts (0,6 $ par
        action).

    Les avantages découlant de la modification du contrat des marchands du
Groupe détail annoncée en septembre 2007, chiffrés à environ 15,0 millions de
dollars (0,12 $ par action; néant en 2007), devraient compenser en partie ces
dépenses.

    Les diverses initiatives en matière de productivité et de croissance
prévues pour 2008 sont les suivantes :

    -   croissance constante des réseaux du Groupe détail, de
        Mark's Work Wearhouse et de PartSource en 2008 grâce à l'expansion et
        à la modernisation continues des magasins, et le développement
        envisagé de jusqu'à 140 projets, dont 60 à 70 nouveaux magasins.

    -   la mise à l'essai continue de trois nouveaux concepts de magasins
        Canadian Tire, soit : un concept de détail à l'intention des marchés
        en milieux urbain et rural insuffisamment servis; le concept de
        magasin Mark's Work Wearhouse intégré à un magasin Canadian Tire et
        le prochain format important de magasins Canadian Tire, qui mettra
        l'accent sur des pratiques éprouvées en matière de présentation des
        marchandises, sur l'efficacité de l'exploitation et sur des gammes de
        produits plus performantes. Toutes ces initiatives devraient offrir
        aux clients une expérience de magasinage plus stimulante dans leur
        marché respectif et servir de point de départ pour la croissance
        future des ventes;

    -   la croissance soutenue des activités dans le secteur de l'automobile
        chez Canadian Tire et PartSource grâce à des investissements dans de
        nouvelles technologies et dans l'infrastructure de la chaîne
        d'approvisionnement, le développement plus poussé des magasins
        PartSource comprenant un entrepôt plus grand (magasins pivots) à
        l'échelle du Canada;

    -   le lancement sur une grande échelle de la carte
        MasterCard Options(MD) de Canadian Tire, de conception nouvelle, qui
        présente des caractéristiques supplémentaires susceptibles d'inciter
        les détenteurs à l'utiliser et d'attirer de nouveaux clients;

    -   la mise à l'essai continue des produits bancaires des Services
        Financiers comme le compte d'épargne à taux d'intérêt élevé, les
        certificats de placement garanti, les prêts hypothécaires et le
        compte Tout-en-un qui, s'ils connaissent le succès escompté,
        constitueront une possibilité importante de croissance à long terme
        pour les Services Financiers;

    -   des initiatives en matière de productivité visant à rationaliser et à
        renforcer les activités d'exploitation et à améliorer la structure
        organisationnelle du Groupe détail, de la Division pétrolière et de
        PartSource, notamment : des investissements dans des secteurs
        critiques de la chaîne d'approvisionnement de même que dans
        l'infrastructure automobile et technologique; la poursuite de
        l'expansion des programmes d'approvisionnement sur les marchés
        mondiaux; l'élaboration de processus de marketing automatisés
        relatifs à l'établissement des prix et aux contrôles de la gestion
        des stocks au sein du Groupe détail; et, des investissements dans un
        nouveau système d'information sur les ressources humaines et de
        rémunération à l'échelle de la Société.
    

    Les dépenses en immobilisations prévues pour 2008 totaliseront entre
430 millions de dollars et 455 millions (en baisse par rapport aux dépenses
d'environ 594 millions enregistrées en 2007); une grande partie de ces
dépenses sera allouée aux projets d'expansion des magasins et des réseaux. Ces
dépenses en immobilisations sont présentées déduction faite du produit
estimatif de 145,0 millions de dollars que l'on prévoit réaliser lors de la
cession-bail de trois magasins Canadian Tire en milieu urbain au cours de
l'exercice.

    FINANCEMENT DE GLACIER CREDIT CARD

    Le 3 février 2008, la Société a conclu une entente visant la vente d'une
partie de ses créances sur prêts à Glacier Credit Card Trust, une tierce
partie, dans le cadre d'une opération de titrisation. L'opération devrait être
conclue le 11 février 2008. Par conséquent, la Société prévoit tirer un
produit net d'environ 630,0 millions de dollars. Cette opération devrait
accroître l'ensemble des liquidités et continuer à favoriser la croissance
rentable des Services Financiers.

    DIVIDENDES

    Le conseil d'administration a approuvé aujourd'hui une augmentation du
dividende trimestriel pour 2008, le faisant passer de 0,185 $ à 0,21 $ par
action, soit une hausse annualisée de 13,5 pour cent. Le dividende total
annualisé qui sera versé passera ainsi de 0,74 $ à 0,84 $ par action. La
déclaration du dividende plus élevé devrait avoir lieu en mars 2008, et le
dividende sera versé le 2 juin 2008 aux actionnaires inscrits au 30 avril
2008. Ces dividendes sont considérés comme des "dividendes admissibles" aux
fins de l'impôt.
    La politique de Canadian Tire vise à maintenir les dividendes versés à un
niveau d'environ 15 à 20 pour cent du bénéfice net de base par action
normalisé de l'exercice précédent, après avoir pris en considération la
situation de trésorerie à la fin de la période, les exigences futures liées
aux flux de trésorerie et les occasions de placement. Le bénéfice net par
action normalisé aux fins du versement des dividendes ne tient pas compte des
gains et des pertes à la vente de créances sur cartes de crédit et sur prêts
ni des éléments non récurrents, mais comprend les gains et les pertes à la
cession d'immobilisations corporelles dans le cours normal des activités.

    ENONCES PROSPECTIFS

    Le présent communiqué contient des énoncés qui sont de nature
prospective. Les résultats ou les événements réels peuvent diverger
sensiblement des résultats ou des événements prévus qui sont présentés ici, en
raison des risques et des incertitudes inhérents aux activités qu'exerce
Canadian Tire et de la conjoncture générale. Ces risques et incertitudes sont
précisés dans d'autres documents publiés par la Société, tels que le rapport
de gestion présenté dans le Rapport annuel, et comprennent, sans s'y limiter :
les fluctuations des taux d'intérêt, des taux de change ou des taux
d'imposition; la capacité de Canadian Tire d'attirer et de conserver des
employés, des marchands associés, des agents de la Division pétrolière ainsi
que des exploitants de magasins et des franchisés de PartSource et de Mark's
Work Wearhouse de qualité et enfin, la volonté des clients de magasiner dans
les magasins de la Société ou de se procurer des produits et services
financiers.

    Les facteurs de risque associés aux hypothèses qui sous-tendent les
résultats prévisionnels de Canadian Tire pour 2008, tels qu'ils ont été
décrits précédemment, et qui peuvent avoir un impact sur les résultats
d'exploitation et le rendement des divisions de la Société comprennent ce qui
suit :

    
    -   les activités d'expansion prévues pour Mark's Work Wearhouse,
        PartSource, la Division pétrolière et le Groupe détail (les
        entreprises de détail), y compris l'infrastructure connexe de la
        chaîne d'approvisionnement, pourraient être touchées par la capacité
        de la Société d'acquérir et de mettre en valeur, ou encore de louer,
        des propriétés immobilières convenables, d'obtenir les approbations
        nécessaires des municipalités et d'autres organismes gouvernementaux,
        de se procurer de la main-d'oeuvre et des matériaux de
construction à
        des prix raisonnables et de faire face aux conditions pouvant influer
        sur l'échéancier de construction;
    -   les activités d'expansion prévues pour les entreprises de détail
        ainsi que pour l'infrastructure connexe de la chaîne
        d'approvisionnement et les Services Financiers pourraient aussi être
        touchées par la capacité de la Société d'obtenir du financement
        suffisant à un coût raisonnable en raison des difficultés que
        connaissent les marchés financiers;
    -   des conditions climatiques inhabituelles pourraient influer sur les
        ventes d'articles saisonniers du Groupe détail et de Mark's Work
        Wearhouse, surtout aux deuxième et quatrième trimestres, qui sont
        généralement les périodes de ventes les plus importantes de ces
        divisions;
    -   les événements ayant des répercussions négatives sur l'environnement
        peuvent nuire à la réputation de la Société ou entraîner la
        révocation de ses permis d'exploitation, surtout en ce qui a trait à
        la Division pétrolière;
    -   les fluctuations des prix des marchandises pourraient avoir une
        incidence sur la rentabilité de la Division pétrolière, du Groupe
        détail et de Mark's Work Wearhouse;
    -   la fluctuation des taux de change pourrait avoir une incidence sur
        les habitudes de magasinage outre-frontière et sur la situation de
        l'emploi dans les secteurs manufacturier et de l'exportation et, par
        conséquent, influer de façon négative sur les habitudes de dépenses
        des consommateurs;
    -   le bénéfice des Services Financiers pourrait subir l'incidence
        défavorable de l'incapacité des clients à payer leurs comptes de
        cartes de crédit Canadian Tire ou leurs soldes liés aux prêts
        hypothécaires ou aux prêts personnels, ou d'un accueil insatisfaisant
        du projet pilote de services bancaires de détail;
    -   le défaut de nous conformer aux lois et aux règlements en vigueur
        pourrait entraîner des sanctions et des amendes imposées par les
        organismes de réglementation, ce qui pourrait avoir des conséquences
        sur nos résultats et notre réputation. La conformité vise plusieurs
        domaines, dont l'environnement, la santé et la sécurité, la loi sur
        la concurrence, le transport des marchandises dangereuses, la
        fiscalité, les douanes et l'accise, de même que les règlements
        régissant les institutions financières.
    

    Les prévisions qu'a formulées la Société pour 2008 reposent sur
l'hypothèse selon laquelle il n'y aura aucun écart important par rapport aux
risques qui ont été décrits dans le présent communiqué en regard du cadre
d'exploitation actuel. La Société ne peut garantir que les prévisions en
matière de résultats financiers ou de rendement lié à l'exploitation se
concrétiseront vraiment, et si c'est le cas, qu'elles donneront lieu à une
hausse du cours des actions de Canadian Tire.

    EXAMEN PAR LE CONSEIL D'ADMINISTRATION

    Le conseil d'administration de Canadian Tire, faisant suite aux
recommandations formulées par le Comité de vérification, a approuvé le contenu
du présent rapport.

    CONFERENCE TELEPHONIQUE

    Canadian Tire tiendra une conférence téléphonique pour présenter
l'information comprise dans le présent communiqué et les questions afférentes
à 15 h 30 (HNE) le jeudi 7 février 2008. La conférence téléphonique sera
diffusée sur le Web en direct et dans son intégralité à l'intention de tous
les investisseurs intéressés et des médias à l'adresse
http://investor.relations.canadiantire.ca, et sera archivée durant douze mois
à la même adresse.

    La Société Canadian Tire Limitée (TSX : CTC.a, CTC) exploite plus de
1 160 magasins, postes d'essence et lave-autos qui font partie d'un réseau
d'entreprises interdépendantes spécialisées dans les secteurs du détail, des
services financiers et du pétrole. Le Groupe détail Canadian Tire est le
détaillant d'articles d'usage courant le plus fréquenté au Canada. Par
l'intermédiaire de 473 magasins exploités par des marchands associés à
l'échelle nationale, il propose un assortiment unique de produits et de
services dans trois catégories spécialisées où il est le chef de file :
articles automobiles, articles de sport et de loisirs, et articles pour la
maison. Le site www.canadiantire.ca permet aux Canadiens de magasiner en
ligne. PartSource est une chaîne de 71 magasins spécialisés dans la vente de
pièces automobiles offrant un assortiment adapté à ses marchés cibles,
c'est-à-dire les mécaniciens professionnels et les bricoleurs sérieux. La
Division pétrolière de Canadian Tire, qui exploite 266 postes d'essence, 258
dépanneurs et kiosques ainsi que 74 lave-autos, est l'un des détaillants
indépendants d'essence les plus importants et les plus productifs au pays.
Mark's Work Wearhouse, connue sous l'enseigne L'Equipeur au Québec, est l'un
des principaux détaillants de vêtements du pays et compte 358 magasins au
Canada. Conformément à sa stratégie de marketing Toujours le bon vêtement(MC),
Mark's Work Wearhouse vend des vêtements et des chaussures pour le travail,
les loisirs et la vie active, ainsi que des vêtements pour le personnel
médical et la clientèle des comptes commerciaux. Les Services Financiers
Canadian Tire gèrent plus de 4,6 millions de comptes MasterCard de Canadian
Tire et commercialisent des produits et des services financiers connexes
offerts aux clients des magasins de détail et des postes d'essence. Les
Canadiens peuvent également accéder aux Services Financiers en ligne à
l'adresse www.ctfs.com. Plus de 57 000 Canadiens travaillent pour Canadian
Tire d'un océan à l'autre dans les secteurs du détail, des services financiers
et du pétrole.


    
    Etats consolidés des résultats et des bénéfices non répartis
    (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------

                                 Périodes de               Périodes de
                           13 semaines terminées     52 semaines terminées
    (en millions de            le 29        le 30        le 29        le 30
     dollars, sauf les      décembre     décembre     décembre     décembre
     montants par action)       2007         2006         2007         2006
    -------------------------------------------------------------------------

    Produits bruts
     d'exploitation          2 507,9 $    2 426,1 $    8 621,4 $    8 269,1 $
    -------------------------------------------------------------------------

    Charges d'exploitation
      Coût des marchandises
      vendues et autres
      charges
      d'exploitation à
      l'exception de ce
      qui suit :             2 242,0      2 180,5      7 685,1      7 415,7
      Intérêts
        Dette à long terme      20,5         16,2         67,1         71,2
        Dette à court terme      7,1          2,4         11,3          4,5
      Amortissement             57,1         51,0        206,9        191,7
      Régime de
       participation aux
       bénéfices des
       employés                  6,7          6,8         30,9         28,2
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des charges
     d'exploitation          2 333,4      2 256,9      8 001,3      7 711,3
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice avant impôts
     et part des
     actionnaires
    sans contrôle              174,5        169,2        620,1        557,8
    Impôts sur les
     bénéfices
      Exigibles                 65,4         80,0        210,3        222,7
      Futurs                   (16,0)       (19,1)        (7,8)       (21,9)
    -------------------------------------------------------------------------
    Total des impôts sur
     les bénéfices              49,4         60,9        202,5        200,8
    -------------------------------------------------------------------------

    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net avant
     part des
     actionnaires sans
     contrôle                  125,1        108,3        417,6        357,0
    -------------------------------------------------------------------------

    Part des actionnaires
     sans contrôle (note 7)        -            -            -          2,4
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice net               125,1 $      108,3 $      417,6 $      354,6 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice de base par
     action                     1,53 $       1,33 $       5,12 $       4,35 $
    Bénéfice dilué par
     action (note 5)            1,53 $       1,32 $       5,12 $       4,31 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre moyen pondéré
     d'actions ordinaires
     et d'actions de
     catégorie A sans
     droit de vote en
     circulation (note 5) 81 512 263   81 616 331   81 502 273   81 575 556
    -------------------------------------------------------------------------



    Etats consolidés des flux de trésorerie (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------

                                 Périodes de               Périodes de
                           13 semaines terminées     52 semaines terminées
                               le 29        le 30        le 29        le 30
    (en millions            décembre     décembre     décembre     décembre
     de dollars)                2007         2006         2007         2006
    -------------------------------------------------------------------------
                                         (note 15)                 (note 15)
    Flux de trésorerie liés aux activités suivantes :

    Exploitation
      Bénéfice net             125,1 $      108,3 $      417,6 $      354,6 $
      Eléments sans effet
       sur la trésorerie
        Amortissement des
         immobilisations
         corporelles            56,5         50,1        204,5        189,1
        Dotation nette à
         la provision pour
         pertes relatives
         aux créances sur
         prêts (note 3)         33,9          8,6         81,4         58,6
        Charge au titre
         des avantages
         sociaux futurs
         (note 4)                1,6          1,8          6,5          7,2
        Ajustements à la
         juste valeur de
         marché et
         réductions de
         valeur des
         immobilisations
         corporelles             1,1            -          3,9            -
        Autres                     -          0,1          2,5         (1,6)
        Amortissement des
         autres actifs           0,6          0,9          2,4          4,7
        Réductions de
         valeur des autres
         placements à
         long terme
         (note 11)                 -            -          1,3            -
        Perte à la vente
         de créances de
         marchands
         associés                  -          2,5            -          2,5
        Impôts futurs          (16,0)       (19,1)        (7,8)       (21,9)
        Gain à la cession
         d'immobilisations
         corporelles            (7,3)       (47,0)       (17,4)       (57,4)
        Gain à la cession
         ou au rachat
         d'actions                 -            -        (18,4)        (6,9)
        Titrisation de
         créances sur prêts    (12,3)       (11,9)       (52,7)       (39,9)
        Gain à la vente de
         créances sur
         prêts (note 3)        (16,7)       (25,0)       (83,6)       (78,9)
    -------------------------------------------------------------------------
                               166,5         69,3        540,2        410,1
    -------------------------------------------------------------------------
    Variation des autres
     éléments du fonds de
     roulement                 459,1        514,2       (365,5)       (14,8)
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie
     provenant de
     l'exploitation            625,6        583,5        174,7        395,3
    -------------------------------------------------------------------------

    Investissement
      Ajouts aux
       immobilisations
       corporelles            (167,7)      (223,6)      (587,7)      (529,2)
      Titrisation de
       créances sur prêts,
       montant net            (403,2)       323,5       (420,1)       291,7
      Placement dans des
       créances sur prêts,
       montant net            (225,8)      (168,9)      (296,5)      (269,9)
      Acquisition de
       magasins                 (4,6)        (2,3)       (11,4)        (7,8)
      Reclassement des
       autres placements
       à long terme
       (note 11)                   -            -         (8,9)           -
      Obligations liées à
       la mise hors
       service
       d'immobilisations        (0,3)        (1,0)        (2,0)        (2,1)
      Avantages sociaux
       futurs                   (0,5)        (0,5)        (1,9)        (1,9)
      Produit de la
       cession ou du
       rachat d'actions            -            -         18,4          6,9
      Créances à long
       terme et autres
       actifs                    0,5        (63,7)        20,8        (85,6)
      Produit de la
       cession
       d'immobilisations
       corporelles              10,9         86,8         30,0        340,1
      Vente de créances
       de marchands
       associés                    -        347,5            -        347,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie
     liés aux activités
     d'investissement         (790,7)       297,8     (1 259,3)        89,7
    -------------------------------------------------------------------------

    Financement
      Emission de titres
       de créance à long
       terme                   300,7          0,3        300,9          1,2
      Papier commercial       (135,4)      (113,0)           -            -
      Opérations sur
       actions de
       catégorie A sans
       droit de vote            (4,2)       (14,4)         0,2        (25,3)
      Remboursement d'une
       participation dans
       une société en
       commandite (note 7)         -            -            -       (300,0)
      Remboursement sur la
       dette à long terme       (2,1)        (1,3)        (4,5)      (205,4)
      Dividendes               (15,2)       (13,5)       (58,8)       (52,2)
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie
     liés aux activités
     de financement            143,8       (141,9)       237,8       (581,7)
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie au
     cours de la période       (21,3)       739,4       (846,8)       (96,7)
    Trésorerie et
     équivalents de
     trésorerie au début       (84,2)         1,9        741,3        838,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Trésorerie et
     équivalents de
     trésorerie à la fin
     (note 9)                 (105,5)$      741,3 $     (105,5)$      741,3 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



    Etats consolidés du résultat étendu (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------

                                                    Période de   Période de
                                                   13 semaines  52 semaines
                                                      terminée     terminée
                                                         le 29        le 29
                                                      décembre     décembre
    (en millions de dollars)                              2007         2007
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice net                                         125,1 $      417,6 $
    Autres éléments du résultat étendu, déduction
     faite des impôts
      Gain (perte) sur les dérivés désignés comme
       couvertures des flux de trésorerie (déduction
       faite des impôts de 4,7 $ et de (40,3) $)           3,3        (80,2)
      Reclassement dans les actifs non financiers
       du gain lié aux dérivés désignés comme
       couvertures des flux de trésorerie (déduction
       faite des impôts de 3,3 $ et de 11,5 $)             7,5         22,8
      Reclassement dans les résultats du gain (de
       la perte) lié(e) aux dérivés désignés comme
       couvertures des flux de trésorerie (déduction
       faite des impôts de 0,7 $ et de (0,7) $)            1,4         (1,2)
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres éléments du résultat étendu                    12,2        (58,6)
    -------------------------------------------------------------------------
    Total du résultat étendu                             137,3 $      359,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



    Etats consolidés de la variation des capitaux propres (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------

                                                             Périodes de 52
                                                         semaines terminées
                                                         le 29        le 30
                                                      décembre     décembre
    (en millions de dollars)                              2007         2006
    -------------------------------------------------------------------------

    Capital-actions
    Solde au début                                       702,7 $      702,7 $
    Opérations, montant net                               (2,0)           -
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde à la fin                                       700,7 $      702,7 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Surplus d'apport
    Solde au début                                         0,1 $        1,5 $
    Opérations, montant net                                2,2         (1,4)
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde à la fin                                         2,3 $        0,1 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Ecart de conversion
    Solde au début, montant présenté antérieurement       (5,7)$       (5,7)$
    Reclassement dans le cumul des autres éléments
     du résultat étendu                                    5,7          5,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde au début, montant retraité, et solde à
     la fin                                                  - $          - $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfices non répartis
    Solde au début, montant présenté antérieurement    2 088,1 $    1 812,6 $
    Ajustement transitoire lié à l'adoption de
     nouvelles normes comptables (note 2)                 (4,4)           -
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde au début, montant retraité                   2 083,7      1 812,6
    Bénéfice net de la période                           417,6        354,6
    Dividendes                                           (60,4)       (53,8)
    Rachat d'actions de catégorie A sans droit
     de vote                                                 -        (25,3)
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde à la fin                                     2 440,9 $    2 088,1 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Cumul des autres éléments du résultat étendu
    Solde au début, montant présenté antérieurement          - $          - $
    Reclassement provenant de l'écart de conversion       (5,7)        (5,7)
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde au début, montant retraité                      (5,7)        (5,7)
    Ajustement transitoire lié à l'adoption de
     nouvelles normes comptables (note 2)                 14,3            -
    Autres éléments du résultat étendu pour la
     période                                             (58,6)           -
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde à la fin                                       (50,0)$       (5,7)$
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfices non répartis et cumul des autres
     éléments du résultat étendu                       2 390,9 $    2 082,4 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



    Bilans consolidés (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------
                                                         Au 29        Au 30
                                                      décembre     décembre
    (en millions de dollars)                              2007         2006
    -------------------------------------------------------------------------

    ACTIF
    Actif à court terme
      Trésorerie et équivalents de trésorerie
       (note 9)                                              - $      741,3 $
      Débiteurs                                          707,1        340,5
      Créances sur prêts (note 3)                      1 486,1        694,2
      Stocks de marchandises                             756,7        667,3
      Impôts à recouvrer                                  59,0            -
      Charges payées d'avance et dépôts                   29,5         46,2
      Impôts futurs                                       77,7         51,5
    -------------------------------------------------------------------------
      Total de l'actif à court terme                   3 116,1      2 541,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Créances à long terme et autres actifs (note 3)      231,2        283,5
    Autres placements à long terme, montant net
     (note 11)                                             7,6            -
    Ecart d'acquisition                                   51,8         46,4
    Actifs incorporels                                    52,4         52,4
    Immobilisations corporelles                        3 283,6      2 881,3
    -------------------------------------------------------------------------
    Total de l'actif                                   6 742,7 $    5 804,6 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    PASSIF
    Passif à court terme
      Dette bancaire (note 9)                            105,5 $          - $
      Créditeurs et autres                             1 847,8      1 579,5
      Impôts à payer                                         -         81,1
      Tranche à court terme de la dette à long
       terme (note 10)                                   156,3          3,0
    -------------------------------------------------------------------------
      Total du passif à court terme                    2 109,6      1 663,6
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette à long terme (note 10)                       1 341,8      1 168,4
    Impôts futurs                                         71,8         75,0
    Autres passifs à long terme                          125,6        112,4
    -------------------------------------------------------------------------
      Total du passif                                  3 648,8      3 019,4
    -------------------------------------------------------------------------

    CAPITAUX PROPRES
    Capital-actions (note 6)                             700,7        702,7
    Surplus d'apport                                       2,3          0,1
    Cumul des autres éléments du résultat étendu         (50,0)        (5,7)
    Bénéfices non répartis                             2 440,9      2 088,1
    -------------------------------------------------------------------------
      Total des capitaux propres                       3 093,9      2 785,2
    -------------------------------------------------------------------------
      Total du passif et des capitaux propres          6 742,7      5 804,6 $
    -------------------------------------------------------------------------



    Notes complémentaires (non vérifié)
    -------------------------------------------------------------------------

    1.  Mode de présentation

        Les présents états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés
        (les "états financiers") ont été préparés par la direction
        conformément aux principes comptables généralement reconnus
        (les "PCGR") du Canada et englobent les comptes de
        La Société Canadian Tire Limitée, de ses filiales et de sa société en
        commandite (jusqu'au 3 avril 2006, se reporter à la note 7),
        désignées collectivement comme la "Société". Ces états financiers ne
        renferment pas toutes les informations requises en vertu des PCGR du
        Canada qui s'appliquent aux états financiers annuels; par conséquent,
        ils doivent être lus conjointement avec les états financiers annuels
        les plus récents préparés pour l'exercice de 52 semaines terminé le
        30 décembre 2006 figurant dans notre Rapport financier 2006.

        La préparation des états financiers selon les PCGR exige que la
        direction procède à des estimations et pose des hypothèses qui
        influent sur les montants présentés de l'actif et du passif, sur la
        présentation des actifs et des passifs éventuels à la date des états
        financiers ainsi que sur les montants présentés des produits et des
        charges pendant la période visée par les états financiers. Les
        résultats réels peuvent différer de ces estimations. Les estimations
        servent à comptabiliser des éléments comme les impôts sur les
        bénéfices, la perte de valeur d'actifs, les avantages sociaux, les
        garanties de produits, les provisions pour désuétude des stocks,
        l'amortissement, les créances sur cartes de crédit et les prêts
        personnels irrécouvrables, les provisions pour préservation de
        l'environnement, les obligations liées à la mise hors service
        d'immobilisations, les instruments financiers et l'obligation de la
        Société à l'égard de ses programmes de fidélisation.

    2.  Conventions comptables

        Ces états financiers sont préparés selon les mêmes conventions et
        méthodes comptables que celles utilisées pour la préparation des plus
        récents états financiers annuels de l'exercice de 52 semaines terminé
        le 30 décembre 2006, à l'exception de ce qui suit.

        Instruments financiers, résultat étendu et couvertures
        ------------------------------------------------------

        L'Institut Canadien des Comptables Agréés (l'"ICCA") a publié les
        nouvelles normes comptables suivantes qui s'appliquent à la Société à
        compter du premier jour de son exercice 2007. Il s'agit : a) du
        chapitre 3855, "Instruments financiers - Comptabilisation et
        évaluation", b) du chapitre 3861, "Instruments financiers -
        Informations à fournir et présentation", c) du chapitre 3865,
        "Couvertures", d) du chapitre 1530, "Résultat étendu", et e) du
        chapitre 3251, "Capitaux propres" du Manuel de l'ICCA.

        Instruments financiers

        Cette nouvelle norme exige que la Société réévalue certains actifs et
        passifs financiers, y compris les dérivés désignés comme des éléments
        constitutifs d'une relation de couverture et les dérivés incorporés à
        certains contrats, à leur juste valeur à la date initiale de leur
        mise en oeuvre et à chacune des dates subséquentes de présentation
de
        l'information financière.

        Cette norme exige aussi que la Société classe les actifs et passifs
        financiers selon leurs caractéristiques et selon les intentions et
        les choix de la direction à leur égard aux fins de l'évaluation
        continue. Les catégories de classement des actifs financiers sont les
        suivantes : a) détenus à des fins de transaction - évaluation à la
        juste valeur et constatation des variations de la juste valeur dans
        le résultat net, b) détenus jusqu'à échéance - constatation au coût
        après amortissement et constatation des gains et des pertes dans le
        résultat net de la période au cours de laquelle l'actif est
        décomptabilisé ou a fait l'objet d'une perte de valeur, c)
        susceptibles de vente - évaluation à la juste valeur et constatation
        des variations de la juste valeur dans les autres éléments du
        résultat étendu de la période considérée jusqu'à la réalisation par
        cession ou perte de valeur et d) prêts et créances - constatation au
        coût après amortissement et constatation des gains et des pertes dans
        le résultat net de la période au cours de laquelle l'actif est
        décomptabilisé ou a fait l'objet d'une perte de valeur. Les
        catégories de classement pour les passifs financiers sont : a)
        détenus à des fins de transaction - évaluation à la juste valeur et
        constatation des variations de la juste valeur dans le résultat net
        et b) autres - évaluation au coût après amortissement et constatation
        des gains et des pertes dans le résultat net de la période au cours
        de laquelle le passif est décomptabilisé. L'évaluation subséquente de
        ces actifs et passifs se fonde sur la juste valeur ou le coût après
        amortissement calculé à l'aide de la méthode du taux d'intérêt
        effectif, selon leur classement. Tout actif ou passif financier peut
        être classé comme détenu à des fins de transaction pourvu que sa
        juste valeur soit facilement déterminable.

        Conformément à la nouvelle norme, les actifs et les passifs
        financiers de la Société sont généralement classés et évalués comme
        suit :

        Actif/passif           Catégorie            Evaluation
        ------------           ---------            ----------
        Trésorerie et
         équivalents de        Détenus à des fins
         trésorerie            de transaction       Juste valeur
        Débiteurs              Prêts et créances    Coût après amortissement
        Créances sur prêts     Prêts et créances    Coût après amortissement
        Créances à long terme
         et autres actifs      Prêts et créances    Coût après amortissement
        Autres placements à    Détenus à des fins
         long terme             de transaction      Juste valeur
                               Détenus à des fins
        Dette bancaire          de transaction      Juste valeur
        Papier commercial      Autres passifs       Coût après amortissement
        Créditeurs et autres   Autres passifs       Coût après amortissement
        Dette à long terme     Autres passifs       Coût après amortissement
        Autres passifs à
         long terme            Autres passifs       Coût après amortissement

        Les libellés de poste qui précèdent incluent ce qui suit :
           -  un coupon d'intérêt lié à la vente de créances sur prêts,
              inclus dans les créances à long terme et autres actifs, qui a
              été classé comme détenu à des fins de transaction et évalué à
              sa juste valeur;
           -  un placement en actions, inclus dans les créances à long terme
              et autres actifs, qui a été classé comme susceptible de vente
              et évalué au coût (valeur nominale) du fait que ce placement en
              actions n'a pas de prix coté sur un marché actif.

        Les autres postes du bilan, comme les stocks de marchandises, les
        charges payées d'avance et les dépôts, les impôts exigibles et les
        impôts futurs, l'écart d'acquisition, les actifs incorporels et les
        immobilisations corporelles, ne sont pas inclus dans la portée de la
        nouvelle norme comptable, étant donné qu'il ne s'agit pas
        d'instruments financiers.

        Les coûts de transaction liés à tous les instruments financiers sont
        dorénavant passés en charges à mesure qu'ils sont engagés. Lors du
        passage aux nouvelles normes le 31 décembre 2006, la Société a choisi
        d'imputer aux bénéfices non répartis les coûts de transaction
        résiduels non amortis liés au financement de la dette, dont le
        montant totalise 2,9 millions de dollars (déduction faite des
        impôts).

        Les promotions de transfert de soldes de cartes de crédit offertes
        par la Société à des taux qui ne sont pas équivalents à la valeur de
        marché sont dorénavant évaluées à la juste valeur à la date
        d'acquisition et par la suite comptabilisées au coût après
        amortissement selon la méthode du taux d'intérêt effectif. L'écart
        entre les taux promotionnels offerts et les taux du marché doit être
        constaté à titre de charge selon les nouvelles normes. Il en a
        résulté, lors de la transition, une diminution de 3,7 millions de
        dollars des créances sur prêts et de 2,4 millions (déduction faite
        des impôts) du solde d'ouverture des bénéfices non répartis.

        Les dérivés incorporés (composantes d'un contrat dont les flux de
        trésorerie varient indépendamment du contrat hôte) doivent être
        présentés distinctement et évalués à la juste valeur si certains
        critères sont respectés. En vertu d'un choix permis par la nouvelle
        norme, la direction a revu tous les contrats conclus ou modifiés
        après le 28 décembre 2002 et a déterminé que la Société n'a pas, à
        l'heure actuelle, de dérivés incorporés importants dans ces contrats
        qui nécessitent une comptabilisation et une présentation distinctes.

        Résultat étendu

        En vertu de la nouvelle norme relative au résultat étendu, la Société
        a choisi de présenter les variations de la juste valeur de certains
        de ces actifs et passifs financiers (p. ex., la partie efficace des
        variations de la juste valeur des dérivés désignés comme des éléments
        constitutifs d'une relation de couverture des flux de trésorerie)
        dans un nouvel état financier intitulé "Etats consolidés du résultat
        étendu". Le "cumul des autres éléments du résultat étendu" (c.-à-d.
        la partie du résultat étendu qui n'a pas encore été incluse dans le
        bénéfice net) est présenté comme un élément distinct des capitaux
        propres.

        Conformément aux nouvelles normes, la direction a estimé que le
        montant net des gains et des pertes inscrit au poste Cumul des autres
        éléments du résultat étendu, qui devrait être reclassé dans le
        bénéfice net au cours des douze prochains mois, sera une perte
        d'environ 35,7 millions de dollars (déduction faite des impôts).

        Couvertures

        Relativement à la nouvelle norme en matière de couverture, la Société
        conclut divers contrats de couverture de flux de trésorerie.
        Notamment, la Société conclut des contrats de change afin de couvrir
        son exposition au risque de change lié au paiement futur d'achats de
        stocks libellés en devises. La juste valeur de ces contrats est
        comprise dans les débiteurs. Les variations de la juste valeur de ces
        contrats sont constatées dans les autres éléments du résultat étendu
        dans la mesure où les couvertures continuent d'être efficaces.
        Lorsque les stocks ont été constatés, la Société a choisi de
        reclasser le montant du cumul des autres éléments du résultat étendu
        dans les stocks de marchandises. Les variations ultérieures de la
        juste valeur des contrats de change sont comptabilisées au résultat
        net dans la période considérée. La Société conclut également des
        contrats dérivés sur actions pour couvrir certaines charges futures
        de rémunération à base d'actions. La juste valeur de ces contrats est
        comprise dans les débiteurs et dans les créances à long terme et
        autres actifs, selon l'échéance du dérivé. Les variations de la juste
        valeur de ces contrats sont constatées dans les autres éléments du
        résultat étendu dans la mesure où les couvertures continuent d'être
        efficaces. Les montants connexes des autres éléments du résultat
        étendu sont reclassés au résultat net en fonction de l'acquisition
        des droits des unités d'actions respectives. La Société conclut aussi
        certains swaps de taux d'intérêt afin de gérer le risque de taux
        d'intérêt. La juste valeur de ces contrats est comprise dans les
        autres passifs à long terme. Les variations de la juste valeur de ces
        contrats sont constatées dans les autres éléments du résultat étendu
        dans la mesure où les couvertures continuent d'être efficaces. Les
        montants connexes des autres éléments du résultat étendu sont
        attribués au résultat net de la période au cours de laquelle
        l'élément couvert influe sur le résultat net. Pour toutes les
        couvertures de flux de trésorerie, dans la mesure où la variation de
        la juste valeur de l'instrument dérivé n'est pas complètement
        contrebalancée par la variation de la juste valeur de l'élément
        couvert, la partie inefficace de la relation de couverture est
        comptabilisée immédiatement au résultat net.

        La Société conclut également des contrats de couverture de la juste
        valeur, y compris certains swaps de taux d'intérêt. La juste valeur
        de ces contrats est comprise dans les autres passifs à long terme.
        Dans les couvertures de la juste valeur, les variations de la juste
        valeur de l'élément couvert attribuables au risque couvert et de
        l'ensemble de l'élément de couverture sont comptabilisées au résultat
        net de la période considérée.

        La période de temps maximale pendant laquelle la Société couvre le
        risque lié à la variabilité des flux de trésorerie futurs à l'égard
        des opérations prévues est de dix ans.

        Capitaux propres

        Le chapitre 3251 du Manuel décrit les normes de présentation des
        capitaux propres et de la variation des capitaux propres au cours de
        la période relativement à la nouvelle norme portant sur le résultat
        étendu.

        Les nouvelles normes ont été appliquées rétrospectivement sans
        retraitement des périodes antérieures le 31 décembre 2006, soit le
        premier jour de l'exercice 2007 de la Société. Ainsi, les périodes
        antérieures présentées n'ont pas été retraitées à l'exception de
        l'écart de conversion cumulé. Le solde d'ouverture des bénéfices non
        répartis, déduction faite des impôts, a plutôt été ajusté pour tenir
        compte de ce qui suit :

        -  de l'écart entre la valeur comptable antérieure et la juste valeur
           des actifs et passifs financiers désignés comme détenus à des fins
           de transaction;

        -  de la partie inefficace cumulative du gain ou de la perte sur les
           éléments de couverture d'une relation de couverture des flux de
           trésorerie désignée et du total du gain ou de la perte sur les
           éléments de couverture d'une relation de couverture de juste
           valeur désignée;

        -  des frais liés à l'émission de titres de créance reportés et non
           amortis.

        Le solde d'ouverture du "cumul des autres éléments du résultat
        étendu", déduction faite des impôts, a aussi été ajusté, pour tenir
        compte de ce qui suit :

        -  de la partie efficace cumulative du gain ou de la perte sur les
           éléments de couverture qui sont considérés comme des éléments
           constitutifs d'une relation de couverture des flux de trésorerie
           désignée;

        -  du retraitement de la période considérée et des périodes
           antérieures pour refléter l'écart de conversion cumulé à l'égard
           de certaines filiales provenant d'une catégorie distincte de
           capitaux propres.

        L'incidence transitoire de ces nouvelles normes sur les éléments
        pertinents du bilan d'ouverture de la Société pour 2007 se résume
        comme suit :
        1.    Débiteurs (actifs dérivés) - augmentation de 37,0 millions de
              dollars
        2.    Créances sur prêts - diminution de 3,7 millions de dollars
        3.    Créances à long terme et autres actifs (frais liés à l'émission
              de titres de créance déduction faite des actifs dérivés)
              - diminution de 0,9 million de dollars
        4.    Impôts futurs (actif à court terme) - diminution de
              9,7 millions de dollars
        5.    Impôts futurs (passif à long terme) - diminution de
              4,4 millions de dollars
        6.    Créditeurs - augmentation de 6,8 millions de dollars
        7.    Autres passifs à long terme (passifs dérivés) - augmentation de
              12,9 millions de dollars
        8.    Dette à long terme - diminution de 2,5 millions de dollars
        9.    Bénéfices non répartis d'ouverture - diminution de 4,4 millions
              de dollars
        10.   Cumul des autres éléments du résultat étendu - augmentation de
              14,3 millions de dollars

    3.  Créances sur prêts

        La Société vend des regroupements de créances sur prêts (les "prêts")
        à des fiducies indépendantes (les "fiducies") dans le cadre
        d'opérations de titrisation. Les prêts comprennent à la fois les
        créances sur cartes de crédit et les créances sur prêts personnels.
        Les opérations sont comptabilisées à titre de ventes, conformément à
        la note d'orientation concernant la comptabilité no 12 intitulée
        "Cession de créances" (la "NOC-12"), et les prêts ne figurent plus
        aux bilans consolidés. La Société conserve le coupon d'intérêt et,
        pour ce qui est de la titrisation des prêts personnels, elle conserve
        un droit subordonné dans les prêts vendus (la "participation du
        vendeur") en plus des espèces déposées auprès de l'une des fiducies
        (la "réserve au titre de la titrisation"), tous ces éléments
        constituant les droits conservés. La participation du vendeur et la
        réserve au titre de la titrisation confèrent à la fiducie une source
        de liquidités advenant le cas où les intérêts et le capital recouvrés
        sur les prêts ne suffiraient pas à rembourser les créanciers de la
        fiducie. Le droit de recours dont disposent les fiducies contre la
        Société se limite aux droits conservés. Il incombe également à la
        Société de gérer les prêts pour lesquels elle ne reçoit aucune
        rémunération directe.

        Le produit de la vente est réputé correspondre aux sommes en espèces
        reçues, au coupon d'intérêt et à la réserve au titre de la
        titrisation, déduction faite de toute obligation de gestion prise en
        charge. Le produit est réparti entre les prêts, le coupon d'intérêt,
        la participation du vendeur et la réserve au titre de la titrisation
        en fonction de leur juste valeur relative à la date de la vente, et
        tout excédent ou insuffisance est comptabilisé à titre de gain ou de
        perte à la vente, respectivement. La Société estime les justes
        valeurs en actualisant les flux de trésorerie futurs ou en comparant
        la courbe des taux avec les échéances correspondantes. Les droits
        conservés sont évalués à leur juste valeur et font l'objet d'un test
        de dépréciation trimestriellement.

        Etant donné que la Société ne contrôle pas les fiducies, leurs
        données financières n'ont pas été consolidées dans ces états
        financiers.

        Les renseignements quantitatifs se rapportant aux prêts gérés et
        titrisés par la Société sont les suivants :

                                                     Soldes moyens pour les
        (en millions de       Total du capital      périodes de 52 semaines
         dollars)              des créances(1)             terminées
                          ------------------------- -------------------------
                               au 29        au 30        au 29        au 30
                            décembre     décembre     décembre     décembre
                                2007         2006         2007         2006
                          ------------------------- -------------------------
        Total des créances
         sur cartes de
         crédit gérées,
         montant net         3 719,1 $    3 372,3 $    3 416,0 $    3 115,8 $
        Créances sur
         cartes de crédit
         vendues            (2 271,5)    (2 702,9)    (2 647,8)    (2 413,7)
                          ------------------------- -------------------------
        Créances sur
         cartes de crédit
         détenues            1 447,6        669,4        768,2        702,1

        Total des prêts
         personnels gérés,
         montant net(2)        143,6        225,5        184,1        256,6
        Prêts personnels
         vendus                (59,4)      (124,5)       (89,5)      (164,6)
                          ------------------------- -------------------------
        Prêts personnels
         détenus                84,2        101,0         94,6         92,0

        Total des prêts
         hypothécaires
         gérés, montant
         net(3)                 35,4          1,4         13,1          0,1
                          ------------------------- -------------------------

        Total des créances
         sur prêts           1 567,2        771,8        875,9 $      794,2 $
                                                    -------------------------
                                                    -------------------------
        Moins : tranche à
         long terme(4)         (81,1)       (77,6)
                          -------------------------

        Tranche à court
         terme des
         créances sur
         prêts               1 486,1 $      694,2 $
                          -------------------------
                          -------------------------

    (1) Les montants sont présentés déduction faite des provisions pour
        pertes sur créances.
    (2) Les prêts personnels sont des prêts non garantis qui sont accordés
        aux titulaires de cartes de crédit admissibles pour des durées de
        trois à cinq ans. Les prêts personnels prévoient des mensualités
        fixes composées du capital et des intérêts; ils peuvent toutefois
        être remboursés en tout temps sans pénalité.
    (3) Les prêts hypothécaires sont accordés pour une durée maximale de dix
        ans, à des taux d'intérêt fixes ou variables, ils sont garantis et
        incluent une combinaison de prêts à ratio élevé et de prêts à faible
        ratio. Les prêts à ratio élevé sont entièrement assurés, et les prêts
        à faible ratio sont partiellement assurés.
    (4) La tranche à long terme des prêts est comprise dans les créances à
        long terme et autres actifs.

        Les pertes nettes sur créances du portefeuille détenu en propriété
        pour la période de 13 semaines terminée le 29 décembre 2007 se sont
        établies à 33,9 millions de dollars (8,6 millions en 2006). Les
        pertes nettes sur créances du portefeuille détenu en propriété pour
        la période de 52 semaines terminée le 29 décembre 2007 se sont
        établies à 81,4 millions de dollars (58,6 millions en 2006). Les
        pertes nettes sur créances du total du portefeuille géré pour la
        période de 13 semaines terminée le 29 décembre 2007 se sont établies
        à 58,5 millions de dollars (51,6 millions en 2006). Les pertes nettes
        sur créances du total du portefeuille géré pour la période de 52
        semaines terminée le 29 décembre 2007 se sont établies à
        217,3 millions de dollars (207,4 millions en 2006).

    4.  Avantages sociaux futurs

        La charge nette des avantages sociaux futurs pour les périodes de
        13 semaines et de 52 semaines terminées le 29 décembre 2007 s'est
        établie à 1,6 million de dollars (1,8 million en 2006) et à
        6,5 millions (7,2 millions en 2006), respectivement.

    5.  Bénéfice dilué par action

        Le rapprochement du nombre d'actions utilisé pour le calcul du
        bénéfice dilué par action s'établit comme suit :

                             Pour les périodes          Pour les périodes
                               de 13 semaines            de 52 semaines
                                  terminées              terminées les
                               le 29        le 30        le 29        le 30
                            décembre     décembre     décembre     décembre
                                2007         2006         2007         2006
                          ------------ ------------ ------------ ------------
        Nombre moyen
         d'actions utilisé
         pour le calcul du
         bénéfice de base
         par action       81 512 263   81 616 331   81 502 273   81 575 556
        Effet de dilution          -      252 782            -      640 953
                          ------------ ------------ ------------ ------------
        Nombre moyen
         d'actions utilisé
         pour le calcul du
         bénéfice dilué
         par action       81 512 263   81 869 113   81 502 273   82 216 509
                          ------------ ------------ ------------ ------------
                          ------------ ------------ ------------ ------------

        Depuis novembre 2006, toutes les options sur actions en cours
        comportent une caractéristique permettant à l'employé d'exercer
        l'option ou de recevoir un paiement en espèces correspondant à
        l'écart entre le prix du marché d'une action de catégorie A sans
        droit de vote à la date d'exercice et le prix d'exercice de l'option
        sur actions. Etant donné que l'employé peut demander le règlement en
        espèces et que la Société est tenue d'effectuer le paiement comptant
        sur demande, la charge de rémunération est comptabilisée sur la durée
        de la période d'acquisition des droits sur les options sur actions en
        fonction de la rémunération totale prévue au moment de l'exercice des
        options sur actions. Par conséquent, les options sur actions en cours
        n'ont aucun effet de dilution sur le nombre moyen d'actions en
        circulation. Pour de plus amples renseignements sur les modalités des
        régimes d'options sur actions avant la modification des régimes,
        veuillez vous reporter à la note 11 des plus récents états financiers
        annuels, soit pour l'exercice de 52 semaines terminé le
        30 décembre 2006.

    6.  Capital-actions

                                                         Au 29        Au 30
                                                      décembre     décembre
        (en millions de dollars)                          2007         2006
                                                    -------------------------
        Autorisées
          3 423 366 actions ordinaires
          100 000 000 d'actions de catégorie A
           sans droit de vote
        Emises
          3 423 366 actions ordinaires
           (3 423 366 au 30 décembre 2006)                 0,2 $        0,2 $
          78 048 062 actions de catégorie A
           sans droit de vote
          (78 047 456 au 30 décembre 2006)               700,5        702,5

                                                    -------------------------
                                                         700,7 $      702,7 $
                                                    -------------------------
                                                    -------------------------

        La Société émet et rachète des actions de catégorie A sans droit de
        vote. L'excédent net du prix d'émission sur le prix de rachat donne
        lieu à un surplus d'apport. L'excédent net du prix de rachat sur le
        prix d'émission est d'abord imputé au surplus d'apport, dans la
        mesure permise par tout excédent net antérieur du prix d'émission
        d'actions, le montant résiduel étant imputé aux bénéfices non
        répartis.

        Les opérations suivantes ont eu lieu à l'égard des actions de
        catégorie A sans droit de vote :

        (en millions          Pour les périodes de 52 semaines terminées
         de dollars)         le 29 décembre 2007      le 30 décembre 2006
                          ------------------------- -------------------------
                            Nombre                    Nombre
                           d'actions        $        d'actions        $
                          ------------ ------------ ------------ ------------
        Actions en
         circulation
         au début         78 047 456        702,5   78 032 724        702,5
        Emises               457 606         35,1    1 222 032         57,4
        Rachetées           (457 000)       (34,9)  (1 207 300)       (82,7)
        Excédent du prix
         de rachat sur le
         prix d'émission
         (du prix
         d'émission sur
         le prix de rachat)        -         (2,2)           -         25,3
                          ------------ ------------ ------------ ------------
        Actions en
         circulation à
         la fin           78 048 062        700,5   78 047 456        702,5
                          ------------ ------------ ------------ ------------
                          ------------ ------------ ------------ ------------

    7.  Part des actionnaires sans contrôle

        La Société était le commandité d'une société en commandite dans le
        but de réunir un montant de 300 millions de dollars destiné à son
        portefeuille de commerces de détail. La société en commandite a
        investi dans des commerces de détail au moyen d'un billet et de
        titres de participation d'une société qui détient le portefeuille de
        propriétés. La société en commandite avait une durée de vie
        indéfinie, mais pouvait être dissoute advenant certaines
        circonstances. L'actif et le passif, les résultats d'exploitation et
        les flux de trésorerie liés à la société en commandite ont été inclus
        dans les états financiers de la Société. La participation privilégiée
        a été traitée à titre de part des actionnaires sans contrôle dans les
        bilans consolidés et les états consolidés des résultats.

        Le 3 avril 2006, le billet de 300 millions de dollars a été remboursé
        et les titres de participation ont été rachetés. La société en
        commandite a remboursé les commanditaires. Par conséquent, la part
        des actionnaires sans contrôle n'est plus reflétée dans les bilans
        consolidés postérieurs au 3 avril 2006 et aucune charge additionnelle
        n'a été reflétée dans les états consolidés des résultats après le
        3 avril 2006.

    8.  Information sectorielle - Etat des résultats

        ---------------------------------------------------------------------
                            Pour les périodes de      Pour les périodes de
                           13 semaines terminées     52 semaines terminées
        ---------------------------------------------------------------------
                               le 29        le 30        le 29        le 30
        (en millions de     décembre     décembre     décembre     décembre
         dollars)               2007         2006         2007         2006
        ---------------------------------------------------------------------

       Produits bruts
        d'exploitation(1)
          Groupe détail      1 585,8 $    1 576,8 $    5 485,1 $    5 355,4 $
          Services
           Financiers          196,0        198,0        769,1        721,7
          Division
           pétrolière          434,1        375,1      1 666,5      1 545,3
          Mark's Work
           Wearhouse           326,2        309,5        825,3        762,3
          Eliminations         (34,2)       (33,3)      (124,6)      (115,6)
                          ---------------------------------------------------
          Total des
           produits bruts
           d'exploitation    2 507,9 $    2 426,1 $    8 621,4 $    8 269,1 $
        ---------------------------------------------------------------------
        ---------------------------------------------------------------------
        Bénéfice (perte)
         avant impôts
         et part des
         actionnaires
         sans contrôle
          Groupe détail         81,7 $       71,5 $      304,7 $      306,1 $
          Services
           Financiers           32,5         53,7        190,3        167,0
          Division
           pétrolière            3,7         (6,0)        20,5         (5,4)
          Mark's Work
           Wearhouse            56,6         50,0        104,6         90,1
                          ---------------------------------------------------
          Total du bénéfice
           avant impôts
           et part des
           actionnaires
          sans contrôle        174,5        169,2        620,1        557,8
        Impôts sur les
         bénéfices              49,4         60,9        202,5        200,8
        Part des
         actionnaires sans
         contrôle                  -            -            -          2,4
                          ---------------------------------------------------
        Bénéfice net           125,1 $      108,3 $      417,6 $      354,6 $
        ---------------------------------------------------------------------
        ---------------------------------------------------------------------

        Intérêts débiteurs
          Groupe détail         34,4 $       24,9 $      105,6 $       97,9 $
          Services
           Financiers           11,4          4,9         24,5         20,3
          Division
           pétrolière              -            -            -            -
          Mark's Work
           Wearhouse             0,9          0,6          3,0          3,0
          Eliminations         (19,1)       (11,8)       (54,7)       (45,5)
                          ---------------------------------------------------
          Total des
           intérêts
           débiteurs            27,6 $       18,6 $       78,4 $       75,7 $
        ---------------------------------------------------------------------
        ---------------------------------------------------------------------

        Charge
         d'amortissement

          Groupe détail         44,2 $       38,7 $      159,1 $      147,7 $
          Services
           Financiers            3,4          3,9         12,8         13,0
          Division
           pétrolière            4,4          4,1         16,7         15,2
          Mark's Work
           Wearhouse             5,1          4,3         18,3         15,8
                          ---------------------------------------------------
          Total de la
           charge
            d'amortissement     57,1 $       51,0 $      206,9 $      191,7 $
        ---------------------------------------------------------------------
        ---------------------------------------------------------------------

        (1)   Les produits bruts d'exploitation comprennent les dividendes et
              les intérêts créditeurs.

        Information sectorielle - Actifs totaux

        -------------------------------------------
                               Au 29       Au 30
        (en millions        décembre     décembre
         de dollars)            2007         2006
        -------------------------------------------
        Groupe détail        5 498,4 $    4 502,5 $
        Services
         Financiers          1 852,0      1 476,0
        Division
         pétrolière            573,4        477,9
        Mark's Work
         Wearhouse             454,2        406,7
        Eliminations        (1 635,3)    (1 058,5)
        -------------------------------------------
        Total                6 742,7 $    5 804,6 $
        -------------------------------------------
        -------------------------------------------

    9.  Trésorerie et équivalents de trésorerie (dette bancaire)

        La trésorerie et les équivalents de trésorerie se composent des
        éléments suivants :


                               Au 29        Au 30
        (en millions        décembre     décembre
         de dollars)            2007         2006
                          ------------ ------------
        Trésorerie              71,8 $      (52,3)$
        Dette bancaire        (316,8)           -
        Placements à court
         terme                 139,5        793,6
                          ------------ ------------
        Trésorerie et
         équivalents de
         trésorerie
         (dette bancaire)     (105,5)$      741,3 $
                          ------------ ------------
                          ------------ ------------

        Au 29 décembre 2007, le solde de (105,5) millions de dollars a été
        classé à titre de dette bancaire. La dette bancaire est constituée
        d'emprunts sur la marge de crédit.

    10. Dette à long terme

        Le 1er octobre 2007, la Société a émis 300 millions de dollars de
        billets à moyen terme. Les billets à moyen terme portent intérêt au
        taux de 5,22 % par année et arrivent à échéance le 1er octobre 2010.

    11. Autres placements à long terme

        En date du 29 décembre 2007, la Société détenait du papier commercial
        adossé à des créances de tiers ("PCAC") d'un coût initial de
        8,9 millions de dollars. La cote attribuée à ce PCAC par Dominion
        Bond Rating Services ("DBRS") est R 1 (élevée), soit la plus haute
        cote attribuée pour du papier commercial étant donné que ce PCAC est
        adossé à des créances dont la cote est R-1 (élevée).

        La perturbation mondiale du marché à l'égard de ce papier commercial
        à la mi-août 2007 a entraîné une soudaine contrainte sur les
        liquidités liées au PCAC. DBRS a placé certains des PCAC
        "sous surveillance avec implications évolutives", après quoi un
        groupe représentant des banques, des fournisseurs d'actifs et
        d'importants investisseurs a conclu un accord de principe concernant
        une proposition à long terme et un accord temporaire visant le PCAC
        (communément appelés la "proposition de Montréal"). En vertu de cette
        proposition, le PCAC visé serait converti en billets à terme à taux
        variable échéant au plus tôt aux dates de fin prévues des actifs
        sous-jacents. La proposition de Montréal demande aux investisseurs de
        continuer à proroger leur PCAC au cours de la période de moratoire.
        Un comité pancanadien des investisseurs (le "Comité") a par la suite
        été constitué pour encadrer le processus de restructuration proposé
        du PCAC au cours de la période de moratoire. Un plan de
        restructuration a été annoncé le 23 décembre 2007 et devrait être
        mené à terme d'ici mars 2008.

        Il reste des incertitudes quant à l'issue finale du processus de
        restructuration en cours d'examen et à l'estimation de la valeur des
        actifs sous-jacents au PCAC. Par conséquent, la Société a évalué la
        conjoncture du marché au 29 décembre 2007 selon son jugement et, au
        moyen d'un modèle d'actualisation des flux de trésorerie, elle a
        établi la juste valeur de ce PCAC. Le modèle d'évaluation utilisé par
        la Société a tenu compte des meilleurs renseignements disponibles sur
        la conjoncture du marché ainsi que d'autres facteurs qui seraient
        aussi pris en compte par les intervenants du marché pour ce type de
        placement, pour autant que la restructuration soit une réussite. Les
        hypothèses utilisées pour établir la juste valeur estimative
        reflètent les énoncés publics du Comité selon lesquels le PCAC
        devrait être converti en billets à long terme à taux variables dotés
        d'échéances correspondant à celles des actifs sous-jacents et aux
        flux de trésorerie qui devraient être générés. L'évaluation de la
        Société suppose que les billets de remplacement porteront intérêt à
        des taux analogues à ceux d'instruments à court terme et que ces taux
        tiendront compte de la nature des actifs sous-jacents et de leurs
        flux de trésorerie connexes. Des hypothèses ont aussi été établies
        pour ce qui est du montant de la restructuration et des autres coûts
        que la Société devra engager. L'estimation a été calculée sans qu'il
        y ait eu d'examen complet des actifs sous-jacents de chacune des
        fiducies, étant donné que cette information n'a pas été fournie par
        les fiducies. La Société a classé son PCAC dans les placements à long
        terme, alors qu'il était auparavant classé dans la trésorerie et les
        équivalents de trésorerie au bilan, la direction anticipant que
        l'échéance de ce placement dépassera une période de 365 jours.

        Par suite de cette évaluation, la Société a comptabilisé, au cours de
        la période de 52 semaines terminée le 29 décembre 2007, une provision
        pour moins-value du papier commercial adossé à des créances chiffrée
        à 1,3 million de dollars avant impôts dans l'état consolidé des
        résultats. Des incertitudes continues relatives à la valeur des
        actifs sous-jacents au PCAC, au montant et à l'échéancier des flux de
        trésorerie ainsi qu'au résultat définitif du processus de
        restructuration pourraient modifier davantage la valeur du placement
        de la Société dans le PCAC, ce qui aurait une incidence sur le
        bénéfice futur de la Société.

    12. Renseignements supplémentaires sur les flux de trésorerie

        Pour la période de 13 semaines terminée le 29 décembre 2007, la
        Société a payé 44,4 millions de dollars en impôts sur les bénéfices
        (51,6 millions en 2006) et 31,4 millions en intérêts (27,1 millions
        en 2006). Pour la période de 52 semaines terminée le 29 décembre
        2007, la Société a payé 348,4 millions de dollars en impôts sur les
        bénéfices (212,5 millions en 2006) et 88,5 millions en intérêts
        (87,3 millions en 2006).

        Pour la période de 13 semaines terminée le 29 décembre 2007, des
        immobilisations corporelles ont été acquises au coût global de
        233,4 millions de dollars (275,9 millions en 2006), dont une tranche
        de 65,1 millions (52,3 millions en 2006) a été incluse dans les
        créditeurs et autres. Au cours de la période de 52 semaines terminée
        le 29 décembre 2007, des immobilisations corporelles ont été acquises
        au coût global de 654,0 millions de dollars (557,4 millions en 2006),
        dont une tranche de 65,1 millions (28,2 millions en 2006) a été
        incluse dans les créditeurs et autres.

    13. Questions fiscales

        Dans le cours normal de ses activités, la Société fait régulièrement
        l'objet de vérifications menées par l'administration fiscale. Bien
        que la Société estime que les déclarations fiscales qu'elle produit
        sont appropriées et justifiables, il existe toutefois la possibilité
        que certains éléments fassent l'objet d'une révision et soient
        contestés par l'administration fiscale.

        L'Agence du revenu du Canada (l'"ARC") a établi de nouvelles
        cotisations, et l'on s'attend aussi à ce qu'elle en établisse
        d'autres, relativement aux traitements fiscaux des commissions
        versées à des filiales étrangères de la Société (à compter de l'année
        d'imposition 1995) et à des dividendes reçus relativement à un
        placement réalisé par une filiale en propriété exclusive de la
        Société lié à la réassurance (pour les années d'imposition allant de
        1999 à 2003). Les autorités fiscales provinciales compétentes ont
        établi de nouvelles cotisations et l'on s'attend à ce qu'elles en
        établissent d'autres pour ces mêmes années. La Société ne fait pas
        l'objet d'un risque important à l'égard de ces questions pour les
        années d'imposition postérieures à 2003. Les nouvelles cotisations et
        les cotisations prévues relatives aux questions ci-dessus reposent
        sur plusieurs motifs, dont plusieurs sont très inhabituels. La
        Société appellera de ces nouvelles cotisations à mesure qu'elle les
        recevra.

        Si l'ARC et les autorités fiscales provinciales compétentes avaient
        gain de cause pour l'ensemble des cotisations - un dénouement que la
        Société et ses conseillers fiscaux croient très improbable - nous
        estimons que l'obligation totale de la Société quant aux impôts
        supplémentaires à payer, aux intérêts et aux pénalités pourrait
        s'établir à environ 256,0 millions de dollars. Bien que la Société
        porte en appel ces nouvelles cotisations, les lois fiscales actuelles
        exigent de la Société qu'elle verse à l'ARC et à ses homologues
        provinciaux un montant d'environ 158,3 millions de dollars, dont une
        tranche de 152,6 millions avait déjà été payée à la fin du trimestre.

        La Société examine périodiquement la possibilité de dénouements
        défavorables en matière de questions fiscales. La Société est d'avis
        que la décision finale relativement à ces nouvelles cotisations
        n'aura pas d'incidence négative importante sur ses liquidités, sur sa
        situation financière consolidée ni sur ses résultats d'exploitation
        consolidés, car elle croit qu'elle a établi des provisions adéquates
        à l'égard de ces questions fiscales. Si le passif fiscal définitif
        différait sensiblement des provisions établies, le taux d'imposition
        effectif de la Société et son bénéfice pourraient en subir les
        répercussions positives ou négatives dans la période au cours de
        laquelle les questions seront en fin de compte résolues.

        La charge d'impôts de 2007 a été réduite de 11,4 millions de dollars,
        principalement en raison du règlement de diverses questions
        secondaires avec les autorités fiscales et d'une réduction des taux
        d'imposition devant obligatoirement être utilisés afin d'estimer la
        charge d'impôts à des fins comptables par suite d'une réduction des
        taux d'imposition fédéraux annoncée au cours du quatrième trimestre.

    14. Opérations entre apparentés

        Au cours du quatrième trimestre terminé le 29 septembre 2007, la
        Société a acquis les actions d'une société par actions dont l'un des
        propriétaires est un marchand associé et un administrateur de la
        Société, au prix d'achat de 3,7 millions de dollars. La société par
        actions acquise possède les biens immobiliers d'un magasin Canadian
        Tire. D'après des évaluations indépendantes, le prix d'acquisition
        était considéré comme la juste valeur de marché. Le terrain et
        l'immeuble acquis ont été inclus dans les immobilisations
        corporelles. Etant donné que le prix d'acquisition n'a pas encore été
        entièrement réglé par la Société, un montant de 3,0 millions de
        dollars est inclus dans les créditeurs et charges à payer.

        Par ailleurs, au cours du trimestre terminé le 29 décembre 2007, la
        Société a offert au même marchand associé une entente de réduction
        des pertes pour les deux premières années d'exploitation d'un nouveau
        magasin associé Canadian Tire, comme elle le fait de diverses façons
        à l'occasion pour les marchands associés afin de contribuer à
        atténuer certains risques financiers inhérents à l'ouverture d'un
        nouveau magasin. Les pertes, le cas échéant, que la Société partage
        avec le marchand associé en vertu de cette entente n'auraient pas
        d'incidence importante sur elle, et la Société pourrait les recouvrer
        en partie du marchand associé au cours des trois exercices suivants.

    15. Chiffres correspondants

        Certains chiffres des périodes antérieures ont été reclassés afin que
        leur présentation soit conforme à celle adoptée pour l'exercice
        considéré, notamment des montants ayant trait à la titrisation et à
        la dotation nette à la provision pour pertes relatives aux créances
        sur prêts dans les états consolidés des flux de trésorerie. Par
        conséquent, les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation
        ont été retraités d'un montant de 71,7 millions de dollars pour la
        période de 13 semaines terminée le 30 décembre 2006 (280,3 millions
        pour la période de 52 semaines terminée le 30 décembre 2006). Un
        montant correspondant a été porté en réduction des activités
        d'investissement. Cette opération n'a aucune incidence sur les
        liquidités des périodes respectives.

    16. Evénements postérieurs à la date du bilan

        Après le 29 décembre 2007, la Société a conclu une entente
        contractuelle dont la clôture est prévue le 11 février 2008, en vertu
        de laquelle la Société vendra une partie de ses créances sur prêts à
        Glacier Credit Card Trust ("GCCT"), une tierce partie sur laquelle la
        Société n'exerce aucun contrôle, dans le cadre d'une opération
        appelée titrisation. L'opération sera comptabilisée à titre de vente
        conformément à la note d'orientation concernant la comptabilité
        no. 12, intitulée "Cession de créances" (la "NOC-12") et les créances
        sur prêts seront retirées du bilan consolidé au premier trimestre de
        2008.

        Par suite de cette titrisation future de ses créances sur prêts, la
        Société prévoit obtenir un produit net d'environ 630,0 millions de
        dollars.

    -------------------------------------------------------------------------
    Annexe des états financiers consolidés portant sur la couverture des
    intérêts
    -------------------------------------------------------------------------

    Les exigences de la Société en matière d'intérêts sur la dette à long
    terme pour la période de 52 semaines terminée le 29 décembre 2007, compte
    tenu des intérêts annualisés sur les titres de créance à long terme émis
    et remboursés au cours de cette période, se sont élevées à 93,1 millions
    de dollars. Le bénéfice de la Société avant les intérêts sur la dette à
    long terme, les impôts et la part des actionnaires sans contrôle pour la
    période de 52 semaines terminée à la même date s'est chiffré à
    686,2 millions de dollars, soit 7,4 fois les exigences en matière
    d'intérêts sur la dette à long terme de la Société pour cette période.
    

    %SEDAR: 00000534EF c7882




Renseignements :

Renseignements: Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez
communiquer avec: Médias: Caroline Casselman, (416) 480-8159,
caroline.casselman@cantire.com; Investisseurs: Huw Thomas, (416) 480-3568,
huw.thomas@cantire.com

Profil de l'entreprise

Société Canadian Tire Limitée

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.