Le Barreau lance un groupe de réflexion avant-gardiste pour garder et promouvoir les femmes dans la profession juridique



    TORONTO, le 14 oct. /CNW/ - Plus de 40 cabinets juridiques en Ontario se
sont engagés à appuyer un nouveau groupe de réflexion du Barreau
avant-gardiste conçu pour garder et promouvoir les femmes dans la pratique
privée.
    Appelé Groupe de réflexion Justicia, le projet pilote triennal est le
premier du genre au Canada et découle des neuf recommandations faites par le
Groupe de travail du Barreau sur la rétention des femmes en pratique privée.
    Le projet Justicia sera formé de représentants de cabinets de grande
taille et de taille moyenne qui désirent identifier et adopter des principes
et des pratiques exemplaires à l'égard de la promotion des femmes et de leur
avancement dans la pratique privée du droit.
    "Le niveau d'engagement du Groupe Justicia est de bon augure pour
l'avenir de cette initiative audacieuse, affirme le trésorier du Barreau W.A.
Derry Millar. Nous sommes heureux de l'appui manifesté par les cabinets de
toutes tailles envers cette initiative qui vise les réalités des femmes en
pratique privée aujourd'hui. Nous espérons que cette initiative ouvrira la
porte à des changements novateurs et systémiques dans la profession juridique
de façon à nous aider à mieux comprendre et à mieux refléter la diversité du
public que nous servons."
    Chaque cabinet participant s'est engagé pour trois ans, soit de 2009 à
2011. Trois groupes de travail sont en voie de création, avec des cabinets
comptant de six à 25 avocats et avocates; des cabinets comptant de 25 à 100
avocats et avocates; et des cabinets en comptant plus de 100.
    Tous les cabinets participants ont signé des engagements pour atteindre
des objectifs ambitieux dans quatre secteurs essentiels :

    
    -  Observation démographique - Les participants et participantes
       élaboreront ensemble un système de données statistiques sur le sexe
       des membres de leur cabinet.

    -  Heures de travail flexibles - Les cabinets juridiques conviennent
       d'examiner leurs politiques actuelles sur les congés de maternité, les
       congés parentaux et d'adoption, et les heures de travail flexibles.
       Ils visent la fin de 2011 pour mettre en oeuvre des politiques ou
des
       modèles.

    -  Réseautage et développement d'entreprise - Les cabinets participants
       partageront des renseignements sur le développement d'entreprise et
       les occasions de réseautage spécialement pensées pour les avocates.

    -  Mentorat et développement du leadership pour les femmes - Le Barreau
       et les cabinets participants travailleront ensemble en 2011 au
       développement et à la mise en oeuvre de divers modèles de mentorat
et
       de développement du leadership qui tiennent compte des besoins et des
       aspirations des femmes - et mettront au point des stratégies pour
       améliorer la participation des femmes à la direction de cabinet.
    

    "Le projet Justicia est un partenariat remarquable conçu pour créer un
changement dans notre culture juridique afin d'assurer que les avocates
puissent prospérer et avancer dans leur pratique", a déclaré la conseillère du
Barreau Laurie Pawlitza, coprésidente du Groupe de travail sur la rétention
des femmes en pratique privée.
    Thomas Conway, le nouveau coprésident du Groupe de travail souligne à son
tour que, "d'un point de vue d'affaires, l'aptitude des cabinets à recruter de
la clientèle et les meilleurs avocats et avocates est cruciale. Aujourd'hui,
la clientèle s'attend à ce que les cabinets s'activent à assurer non seulement
l'égalité, mais aussi la diversité au travail."
    On peut trouver une liste complète des cabinets qui participent à
Justicia à www.lsuc.on.ca. Les conclusions de la consultation et le rapport du
Groupe de travail, ainsi que d'autres initiatives, se trouvent à
www.lsuc.on.ca/fr/about-the-society/b/promoting-equity-and-diversity/retention
ofwomen/.

    Le Barreau du Haut-Canada réglemente les activités des avocats, avocates
et parajuristes en Ontario dans l'intérêt du public. Le Barreau a le devoir de
protéger l'intérêt du public, de maintenir et de faire avancer la cause de la
justice et la primauté du droit, de faciliter l'accès à la justice pour la
population de l'Ontario et d'agir de façon rapide, ouverte et efficace.




Renseignements :

Renseignements: Geneviève Proulx au (416) 947-5202, gproulx@lsuc.on.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.