Le Barreau amorce les consultations sur des propositions clés visant à améliorer l'avancement des femmes en pratique privée



    TORONTO, le 21 fév. /CNW/ - Aujourd'hui, le Barreau du Haut-Canada a
publié un rapport clé soulignant des pratiques exemplaires pour promouvoir la
rétention et l'avancement des femmes dans la pratique privée du droit.
    Les femmes entrent dans la pratique privée en nombre record depuis plus
de deux décennies. Cependant, elles quittent leur cabinet en grand nombre,
généralement parce que la pratique privée n'est pas adaptée à leur réalité,
qu'il s'agisse de maternité ou de la prise en charge d'une grande partie des
responsabilités familiales.
    "Il faut en faire davantage pour retenir plus de femmes dans la pratique
privée, dit la conseillère Laurie Pawlitza, coprésidente du groupe de travail
du Barreau sur la rétention des femmes en pratique privée. Il s'agit d'un
projet majeur pour améliorer l'accès à la justice pour tous en Ontario. Le
Barreau a un rôle de chef de file à jouer dans les changements dont la
profession a besoin pour retenir les femmes en pratique privée", a-t-elle
expliqué.
    La création d'un programme de congé parental pour les juristes autonomes
ou en petits cabinets, ainsi qu'un programme de suppléance de pratique, sont
deux des propositions les plus avant-gardistes du rapport. Un programme pilote
nommé Justicia - qui permettrait au Barreau de travailler avec un groupe de
moyens et grands cabinets pour mettre en oeuvre des programmes pilotes visant
à améliorer la rétention des femmes - fait partie des propositions contenues
dans le rapport.
    "Le public et la profession en général bénéficieraient des propositions
du rapport. Le congé parental et les programmes de suppléance de la pratique
offriraient un appui nécessaire aux hommes et aux femmes qui pratiquent seuls
ou en petits cabinets et qui sont les portes d'entrée dans le système de
justice pour la plupart du monde", a déclaré la conseillère du Barreau
Bonnie Warkentin, coprésidente du groupe de travail qui a préparé le rapport.
    La consultation avec la profession se poursuit jusqu'au printemps. Les
présentations écrites seront acceptées jusqu'au 18 avril 2008. Le groupe de
travail reviendra présenter au Conseil les recommandations basées sur la
consultation.

    Le groupe de travail sur la rétention des femmes a été créé en 2005 pour
reconnaître les pratiques exemplaires visant à améliorer la rétention et
l'avancement des femmes en pratique privée.





Renseignements :

Renseignements: Geneviève Proulx, (416) 947-5202, gproulx@lsuc.on.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.