Le Baromètre des affaires de la FCEI - La confiance des PME québécoises reste stable



    MONTREAL, le 19 déc. /CNW Telbec/ - Contrairement à la perception
générale des PME du reste du Canada, les perspectives de croissance à long
terme des entreprises du Québec sont demeurées stables lors du dernier
trimestre de l'année. "Il est clair toutefois que des inquiétudes quant au
dollar canadien et au ralentissement économique américain se font sentir chez
les dirigeants de PME d'ici." a indiqué le vice-président, Québec, de la
Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI). "De plus, la FCEI
entend être vigilante quant aux coûts d'énergie lorsqu'on constate que 53 %
des PME québécoises estiment que la situation s'est détériorée depuis
septembre 2007." a expliqué monsieur Prévost.
    L'indice du Baromètre trimestriel des affaires, qui révèle les attentes
des dirigeants de PME du Canada à l'égard de la performance de leur entreprise
au cours des 12 prochains mois, a diminué de manière considérable au quatrième
trimestre. Il se situe en décembre à un niveau de 104,2 comparativement à
108,4 en septembre, ce qui le place au bas de la fourchette observée depuis
2005.
    A l'échelle du Canada, 40 % des dirigeants de PME affirment que la
performance de leur entreprise est plus solide qu'il y a un an contre
seulement 31 pour cent qui considèrent que leur entreprise est en moins bonne
posture. En regard des perspectives futures, 46 % des chefs d'entreprises
croient que leur entreprise connaîtra une meilleure performance au cours des
12 prochains mois.
    Sur le plan géographique, les différences demeurent importantes d'une
région à l'autre même si la situation au centre du pays est plutôt stable. La
Saskatchewan ouvre la marche avec un indice de 115,2. En Alberta, la province
subit un recul très important à 103,1 comparativement à 110,1 il y a trois
mois. L'Ontario est sous la moyenne canadienne avec un niveau de confiance de
101,1 en décembre, comparativement à 106,9 en septembre 2007. Dans les
provinces atlantiques, Terre-Neuve et Labrador connaît un niveau d'optimisme
assez positif avec un indice de 110,0.

    Dollar canadien et secteurs touchés

    La hausse du dollar canadien a créé certaines inquiétudes chez les
dirigeants des PME. Ainsi, 38 % des chefs d'entreprise préféreraient voir la
devise canadienne s'affaiblir davantage contre 17 % qui sont d'avis contraire.
En septembre, seulement 27 % des dirigeants préféraient un dollar plus faible.
    De plus, le montée du prix du pétrole a eu des retombées négatives pour
le secteur des transports qui a souffert lors de ce trimestre. " Cependant, la
confiance dans le secteur manufacturier s'est quelque peu dégradée, mais nous
restons surpris de la bonne tenue de l'indice." a souligné monsieur Prévost.
    Les données du sondage démontrent une diminution du financement bancaire.
"Cette situation est préoccupante pour les PME et nous comptons suivre
l'évolution de la situation étant donné la crise du crédit qui semble se
confirmer." a expliqué monsieur Prévost.

    Prévisions d'embauche et achats de Noel

    "En ce qui concerne les prévisions d'embauche des dirigeants de PME,
elles demeurent robustes ce qui est relié à la pénurie de main-d'oeuvre.
Toutefois, cela constitue une bonne nouvelle étant donné l'instabilité de la
confiance. Nos entreprises sont tout de même positives et souhaitent toujours
à recruter du personnel." a fait valoir madame Audrey Azoulay, analyste
principale des politiques, à la FCEI.
    Pour l'ensemble des provinces, environ 31 % des dirigeants pensent
augmenter le nombre d'emplois à temps plein au sein de leur entreprise d'ici
un an, un peu plus que le pourcentage du mois de septembre. Seulement 9 % des
entreprises pensent réduire leur nombre d'employés à temps plein dans les
12 prochains mois.
    "Par ailleurs, la confiance des détaillants est à son plus bas depuis la
fin 2005. Cela dit, si 33 % des commerçants envisagent une plus faible
performance par rapport à 2006, ils sont 40 % à s'attendre à de plus grandes
ventes." selon madame Azoulay.
    Le sondage de la FCEI a été réalisé parmi un échantillon stratifié de ses
membres entre le 21 novembre 2006 et le 5 décembre 2006 et a reçu 1 751
réponses. Les résultats nationaux sont exacts à +/- 2,4 points de pourcentage,
19 fois sur 20. Le rapport est disponible sur le site Internet de la FCEI, au
www.fcei.ca/quebec.

    La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) représente
les intérêts des PME auprès des gouvernements. Elle regroupe 105 000 PME au
Canada, dont 24 000 au Québec. La FCEI est non partisane et son financement
provient uniquement de l'adhésion de ses membres.




Renseignements :

Renseignements: Marie Vaillant, Directrice des communications, (514)
861-3234/Cellulaire: (514) 919-9535


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.