Le 1er octobre est la Journée Internationale des personnes âgées - Les retraités canadiens font bonne figure en dépit d'une baisse de leur revenu



    La qualité de vie des retraités est maintenue au Canada selon une étude
    internationale englobant plus de 26 pays

    MONTREAL, le 29 sept. /CNW Telbec/ - Selon le Baromètre AXA de la
retraite 2007-2008, le Canada se situe parmi les pays où le plus grand nombre
de retraités constatent une diminution de leur revenu à la retraite (77 %
comparativement à une moyenne internationale de 68 %). Toutefois, pour environ
la moitié des Canadiens, la qualité de vie se maintient après la retraite et
elle s'est même améliorée pour 36 % d'entre eux. Cette perception d'une
amélioration de la qualité de vie est au moins deux fois plus fréquente chez
les retraités qui avaient des revenus élevés durant leurs années actives. "Il
est probable que la réduction de certaines dépenses liées à la vie
professionnelle et la possibilité de disposer de son temps à son gré
expliquent ces perceptions favorables de la qualité de vie après la retraite
et compensent la perte de revenu" explique Robert Landry, vice-président
exécutif, Assurances de personnes et Services financiers chez AXA Assurances.

    Préparation hâtive à la retraite : intention, réalité et moyens

    L'étude dévoile également des données intéressantes sur les intentions -
et la réalité - en ce qui concerne la préparation à la retraite. Le Canada est
l'un des pays où la conscience de la nécessité de préparer sa retraite est la
plus forte et où l'on se prépare le plus tôt. Nos travailleurs affirment à
74 % avoir déjà commencé à préparer leur retraite (54 % pour la moyenne
internationale). Nos retraités disent avoir commencé à épargner vers l'âge de
37 ans, motivés par des raisons personnelles, telles l'âge ou les
responsabilités familiales. "Nouvelle réalité, ce serait aujourd'hui dès l'âge
de 30 ans que l'on préparerait sa retraite, très souvent incité par les
conseils de professionnels et par les avantages fiscaux." souligne M. Landry.
"L'assurance-vie fait définitivement partie des véhicules d'épargne en
émergence." Ce moyen a été utilisé par 53 % des épargnants déjà à la retraite
et sa popularité augmente encore. Plus de 67 % des travailleurs canadiens ont
choisi ce moyen pour préparer leur retraite, dont 80 % de Québécois.

    Nos retraités ont-ils des revenus suffisants ? Et nos futurs retraités ?

    Nos retraités estiment à 66 % que leurs revenus sont suffisants, ce qui
place le pays en 3e place pour la comparaison internationale, derrière les
Etats-Unis et la Suisse. Actuellement, ce revenu serait de 20 % supérieur aux
dépenses de base du foyer. Des inégalités importantes subsistent encore pour
les femmes qui déclarent un revenu de retraite de 1 816 $ contre 2 374 $ pour
la moyenne canadienne.
    La situation sera-t-elle aussi reluisante pour les prochaines générations
de retraités ? Les 45 ans et plus demeurent relativement optimistes : seuls
23 % craignent que leur revenu de retraite ne suffira pas. Ce nombre grimpe à
51 % chez les 35-44 ans. Difficile de savoir si cette inquiétude se fonde sur
une évaluation précise du revenu de la future retraite. "En 2007, seuls quatre
travailleurs sur dix étaient capables d'évaluer le revenu dont ils disposeront
à la retraite" précise M. Landry. Ceux qui détiennent cette connaissance sont
plus souvent des personnes de 45 ans et plus et sont surtout des biens nantis.

    Santé du régime de pension public : les Québécois et les 35-44 ans parmi
    les plus alarmés

    La grande majorité de la population canadienne estime que le régime de
pension du gouvernement a des problèmes sans toutefois le juger véritablement
en crise. En y regardant de plus près, cette confiance n'est pas partagée
également par tous. Les Québécois considèrent à 32 % que le régime public
éprouve de sérieux problèmes contre seulement 16 % de Canadiens. Au Québec, on
valorise davantage le rôle social de l'Etat et notre province est plus
sévèrement touchée par le vieillissement de la population. Dans l'ensemble de
la population active canadienne, les personnes âgées de 35 à 44 ans sont plus
enclines à penser que le système a de sérieux problèmes parce qu'elles
anticipent que ce sera certainement le cas lorsqu'elles seront en âge de
prendre leur retraite.

    Pour en apprendre davantage sur le phénomène du vieillissement et de la
    retraite, on peut consulter l'ensemble des résultats canadiens du
    Baromètre AXA de la Retraite 2007-2008 (avec comparaison internationale),
    ainsi que les données des éditions précédentes du Baromètre, sur le site
    Internet suivant : www.axa.ca

    A propos du "Baromètre AXA de la Retraite"

    Le Baromètre AXA de la Retraite est une étude internationale dont les
objectifs sont d'explorer et de comprendre les attitudes de la population à
l'égard de la retraite et de confronter l'image de celle-ci à sa réalité.
    L'étude, dont l'échantillon est composé de plus de 18 000 personnes au
travail et retraitées, a été effectuée dans 26 pays à l'automne 2007, par un
consortium de firmes de recherche dirigé par le groupe GFK et représenté par
CROP au Canada.

    Pays analysés: Allemagne, Australie, Belgique, Canada, Chine, Espagne,
Etats-Unis, France, Hong-Kong, Hongrie, Inde, Indonésie, Italie, Japon,
Malaisie, Maroc, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Philippines, Pologne, Portugal,
Royaume-Uni, Singapour, Slovaquie, Suisse et Thailande.

    A propos de AXA Canada

    Présente partout au Canada, AXA offre à ses clients, par l'entremise de
ses 2 200 employés et quelque 4 000 courtiers et conseillers, une gamme
étendue de produits d'assurances de dommages, d'assurances de personnes et de
services financiers. En 2007, son chiffre d'affaires s'élevait à 1,74 milliard
de dollars canadiens et son bénéfice net atteignait 196,1 millions de dollars
canadiens. AXA au Canada est membre du Groupe AXA, leader mondial de la
Protection Financière, dont les activités s'exercent principalement en Europe
de l'Ouest, en Amérique du Nord et dans la région de l'Asie/Pacifique. Dans le
monde, 67 millions de clients font confiance à AXA. Pour obtenir plus de
renseignements sur AXA au Canada, visitez son site Internet, au www.axa.ca.




Renseignements :

Renseignements: Colette Lemieux, AXA Canada, (514) 282-6033,
colette.lemieux@axa-canada.com; Christiane Jacob, AXA Canada, (514) 282-6033,
christiane.jacob@axa-canada.com

Profil de l'entreprise

AXA CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.