L'AVC EST UNE URGENCE MÉDICALE : Le rapport 2011 sur les AVC de la Fondation des maladies du cœur avertit que la reconnaissance des signes avant-coureurs de l'avc est dangereusement faible surtout chez les femmes:

La Fondation lance deux nouvelles applications gratuites pour téléphone intelligent afin d'aider la population à prévenir les AVC 

OTTAWA, le 1er juin 2011 /CNW/ - Le rapport 2011 sur l'AVC de la Fondation des maladies du cœur avertit que les taux de reconnaissance aux signes avant-coureurs et aux facteurs de risque de l'AVC sont dangereusement faibles chez toutes les femmes, mais surtout chez celles qui sont issues des deux principales minorités visibles du Canada, soit les femmes d'origine chinoise et sud-asiatique.

Les sondages de la Fondation dévoilent que les femmes ne sont pas sensibilisées au fait que les AVC et les maladies du cœur sont la principale cause de décès les affectant :

  • Pour l'ensemble des Canadiennes, 53 % sont incapables d'identifier que les AVC et les maladies du cœur sont la principale cause de décès chez elles; ces maladies sont responsables d'un décès sur trois. (Harris / Decima, avril 2011).1
  • Il y a 84 % des femmes d'origine chinoise et sud-asiatique qui sont incapables d'identifier que les AVC et les maladies du cœur sont la principale cause de décès.2

La sensibilisation a augmenté de façon progressive grâce à la campagne Le cœur tel qu'ellesMC, qui continue d'informer et d'outiller les femmes pour qu'elles agissent afin de réduire leur risque. Avant le début de la campagne il y a trois ans, près de 68 % des femmes ignoraient que les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et les maladies du cœur étaient la principale cause de décès les menaçant.3

« Les maladies du cœur et les AVC sont la principale cause de décès chez les femmes, » dit la porte-parole de la Fondation des maladies du cœur, Dre Louise-Hélène Lebrun, neurologue. « La tragédie dans tout ça, c'est que 80 % des AVC sont évitables que vous soyez un homme ou une femme. »

L'AVC peut frapper les hommes et les femmes de tout âge. Plus de 50 000 AVC surviennent chaque année au pays, soit un à toutes les 10 minutes. Environ 300 000 Canadiens et Canadiennes vivent aux prises avec les séquelles d'un AVC.

Selon la Fondation des maladies du cœur, plus de femmes que d'hommes succombent à un AVC à chaque année. Au Canada, les AVC tuent 32 % plus de femmes que d'hommes.

« Une analyse antérieure des décès chez les Canadiens et les Canadiennes démontre que les taux des décès attribuables aux AVC sont plus fréquents chez les femmes d'origine chinoise, moyennement fréquents chez les femmes d'origine sud-asiatique et moins fréquents chez les femmes d'origine européenne.

Les femmes sous-estiment leurs facteurs de risque en matière d'AVC

La reconnaissance des signes avant-coureurs d'AVC est déficiente. Le sondage de la Fondation a dévoilé qu'à peine 53 % des femmes d'origine sud-asiatique étaient en mesure d'identifier correctement au moins deux des cinq signes avant-coureurs. C'est moins que la moyenne canadienne chez les femmes, qui se situe à 62 %.4

Quand on leur demande d'identifier au moins trois signes avant-coureurs, à peine le tiers des femmes interrogées sont en mesure de le faire.

« Les Canadiennes doivent apprendre à mieux détecter les AVC, » dit Dre Lebrun. Nous devons faire tout notre pouvoir pour mieux les sensibiliser aux signes avant-coureurs et les aider à réduire leur risque de décès et d'invalidité attribuable aux AVC. »

Sondage FMC : Reconnaissance des symptômes et signes avant-coureurs d'AVC par les femmes

Signe avant-coureur d'AVC Femmes d'origine chinoise (%)

*Mars 2011
Femmes d'origine sud-asiatique (%)

*Mars 2011
Ensemble des Canadiennes (%)

**Décembre 2009
Perte soudaine de force ou engourdissement soudain au visage, à un bras ou à une jambe, même temporaire 48 37 50
Difficulté soudaine d'élocution, de compréhension ou confusion soudaine, même temporaire 30 24 42
Perte soudaine de l'équilibre, surtout si accompagnée des autres signes 27 27 35
Trouble de vision soudain, même temporaire 18 16 28
Mal de tête soudain, intense et inhabituel 15 9 20
Ne sait pas / Ne répond pas 18 22 15

*Environics (Mars 2011)
** Environics (Décembre 2009)

« L'AVC est une urgence médicale. Savoir reconnaître et réagir rapidement aux signes avant-coureurs de l'AVC est vital », dit Dre Lebrun, qui signale l'existence d'un traitement contre les AVC causés par un caillot sanguin, le type le plus fréquent d'AVC. Ce traitement doit être administré au cours des toutes premières heures suivant l'apparition des signes avant-coureurs pour être efficace. « Les Canadiens et les Canadiennes doivent réagir promptement aux signes avant-coureurs en signalant le 9-1-1 ou le numéro des services locaux d'urgence », ajoute Dre Lebrun.

Les femmes échouent dans la connaissance des facteurs de risque
Autre fait inquiétant, 23 % de ses femmes sondées ne pouvaient nommer un seul facteur de risque associé aux AVC. À peine 29 % des femmes d'origine chinoise et 22 % des femmes d'origine sud-asiatique identifient l'hypertension artérielle, qui est en réalité le principal facteur de risque associé aux AVC.

Dans l'ensemble, les femmes sont peu sensibilisées aux facteurs de risque associés aux AVC. Par exemple, à peine 28 % reconnaissaient l'hypertension artérielle comme facteur de risque et tout juste 20 % identifiaient l'hypercholestérolémie.

Le fait d'adopter une alimentation pauvre en sodium et de contrôler sa pression artérielle, d'être physiquement actif et de vivre sans fumée peut réduire les risques d'AVC de façon significative.

« Le visage même de nos collectivités est en train de changer. Les maladies du cœur et les AVC font de moins en moins de distinction entre les âges, les sexes et les origines ethniques, » dit Dre Lebrun. « C'est important que les Canadiens et les Canadiennes de toute origine ethnique soient sensibilisés afin de prévenir des AVC. »

Sondage FMC : Sensibilisation des femmes aux facteurs de risque associés aux AVC

Facteur de risque associé aux AVC Femmes d'origine chinoise (%)

*Mars 2011
Femmes d'origine sud-asiatique (%)

*Mars 2011
Ensemble des Canadiennes (%)

**Décembre 2009
Hypertension artérielle (haute pression) 29 22 28
Tabagisme 9 9 23
Hypercholestérolémie 24 19 20
Obésité 12 12 15
Stress 11 25 11
Antécédents familiaux 16 5 11
Sédentarité 22 15 9
Âge 7 1 6
Maladies du cœur 4 5 5
Diabète 7 8 4
Abus d'alcool 4 6 4
Ne sait pas / Ne répond pas 16 20 23

*Environics (Mars 2011)
** Environics (Décembre 2009)

La sensibilisation aux autres facteurs de risque associés aux AVC (comme le sexe, l'origine ethnique et les antécédents d'AVC ou d'ICT) était encore plus faible.

La Fondation lance deux nouvelles applications afin d'aider les Canadiens et les Canadiennes à réduire leur risque
Afin d'aider tous les Canadiens et toutes les Canadiennes à réduire leur risque d'AVC, la Fondation des maladies du cœur a créé deux nouvelles applications gratuites pour téléphone intelligent qui permettent d'adopter de simples changements aux habitudes de vie, peu importe l'endroit où on se trouve.

« L'ère numérique a créé une nouvelle avenue pour les soins de santé et la Fondation adopte cette technologie afin d'améliorer la santé des Canadiens et des Canadiennes, » dit Dr Marco Di Buono, porte-parole de la Fondation. « En continuant d'insister sur la réduction de l'ensemble des facteurs de risque, il est possible d'empêcher les AVC de nous dérober de précieuses années de vie de qualité. »

L'application pour téléphone intelligent Mon Aide-recette Visez santéMC de la FMC
En adoptant une alimentation faible en sodium, les gens peuvent prévenir et contrôler l'hypertension artérielle, la principale cause à l'origine des AVC. La nouvelle application Mon Aide-recette Visez santéMC de la FMC offre à tous une ressource rapide et facile permettant de réduire la quantité de sodium (sel) dans l'alimentation. Cette application compte des douzaines de recettes saines pour le cœur et faibles en sodium accompagnées de listes d'emplettes, de recherche sur les principaux ingrédients et de renseignements nutritionnels complets. Visez santéMC est un des moyens par lesquels la Fondation aide les Canadiens et les Canadiennes à choisir des aliments sains à partir du Guide alimentaire canadien.

Une étude de la Fondation des maladies du cœur et du Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires datant de 2007 démontrait que réduire de moitié la consommation de sel permettrait d'éliminer l'hypertension artérielle chez un million de Canadiens et de Canadiennes. « Les diététistes de Visez santéMC ont choisi ces recettes en fonction de critères rigoureux de teneur en sodium et en gras, dit Dr Di Buono. Les consommateurs peuvent avoir confiance au fait que ces recettes sont saines. » On y retrouve une variété de choix de salades, de soupes, de plats végétariens, de viandes, de volaille et de fruits de mer. 

À l'aide de cette application, les Canadiens et les Canadiennes peuvent dresser une liste d'emplettes et évaluer leurs recettes favorites. Cette application sera mise à jour régulièrement avec de nouvelles recettes et de nouvelles fonctions.

L'application Mon Plan d'action de pression artérielle
« L'hypertension artérielle, la principale cause des AVC, affecte six millions de Canadiens et de Canadiennes et est surnommée le tueur silencieux en raison de l'absence de symptômes, » dit Dre Lebrun. « La bonne nouvelle, c'est qu'avec un diagnostic et un traitement adéquat de l'hypertension artérielle, on peut réduire les risques d'AVC dans une mesure de 40 %. »

Développée par des spécialistes de la Fondation, l'application Mon Plan d'action de pression artérielle permet aux utilisateurs de surveiller et de mieux contrôler leur pression artérielle. Ils seront en mesure d'évaluer leur risque personnel, de surveiller l'évolution en fonction du temps, d'afficher des graphiques de variation de la pression artérielle, de partager leurs lectures avec leur médecin, de gérer sa condition et de définir des rappels de rendez-vous.

« En fin de compte, la reconnaissance de vos facteurs de risque, des signes avant-coureurs et des méthodes de prévention et de traitement est votre meilleur moyen de défense contre les AVC », dit Dr Di Buono.

Ces applications gratuites, offertes en français et en anglais, peuvent être téléchargées à partir des sites d'Apple, Android et BlackBerry. Il est possible de faire le test sur le site www.fmcoeur.ca/mobileapps.

La Fondation des maladies du cœur aide les Canadiens et les Canadiennes à renverser la tendance en matière d'AVC
La Fondation des maladies du cœur est un chef de file engagé en matière de recherche sur les AVC, de promotion de la santé et de défense des intérêts. La Fondation œuvre sur plusieurs fronts afin d'aider les Canadiens et les Canadiennes à vivre plus longtemps et en meilleure santé :

  • Le cœur tel qu'elles
    La campagne Le cœur tel qu'ellesMC renseigne les femmes sur l'identification des risques et des signes avant-coureurs de maladies du cœur et d'AVC. Cette campagne procure aux femmes les outils dont elles ont besoin pour prendre en charge leur santé du cœur: les femmes peuvent réduire leurs risques de façon significative, soit jusqu'à 80 %, en adoptant de simples modifications à leurs habitudes de vie.(lecoeurtelquelles.ca)

  • Une vision canadienne en soins d'AVC
    La Stratégie canadienne contre les AVC est une initiative conjointe de la Fondation des maladies du cœur et du Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires qui vise à appuyer une approche intégrée en matière de sensibilisation, de prévention, d'accès au traitement, de réadaptation d'AVC et de réintégration dans la collectivité dans toutes les provinces et tous les territoires. Le Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires favorise la collaboration entre plus d'une centaine des meilleurs chercheurs et cliniciens canadiens à l'œuvre dans 24 universités. Cette stratégie sauve déjà un nombre incalculable de vies tout en ayant une influence remarquable sur la prévention secondaire et la récupération d'AVC.

  • Ressources multiculturelles de la FMC
    Le chinois est maintenant la troisième langue en importance au Canada, tout de suite après le français et l'anglais. Un nouveau sondage de la FMC démontre que plus de 80 % des femmes d'origine chinoise et sud-asiatique sont intéressées à recevoir des renseignements sur les AVC et les maladies du cœur adaptés pour elles. Environ 80% des femmes d'origine chinoise et 78 % des femmes d'origine sud-asiatique disent qu'il serait utile de présenter ces renseignements dans leur langue.

    La Fondation des maladies du cœur offre des ressources en cantonnais, en mandarin, en hindi, en pendjabi, en tamoul et en ourdou afin de répondre aux besoins des différentes communautés. Visitez le fmcoeur.ca/multiculturel pour en savoir plus.
  • Un pouls irrégulier peut provoquer un AVC
    Cette année, la Fondation a mis l'accent sur un facteur de risque relié aux AVC : La fibrillation auriculaire. Ce problème de santé provoque une arythmie cardiaque et fait augmenter de trois à cinq fois le risque d'AVC ischémique, causé par un caillot sanguin. On estime que jusqu'à 15 % des AVC sont attribuables à la fibrillation auriculaire.

  • Le recherche sur les AVC
    L'initiative de recherche Opération AVC encourage les jeunes chercheurs et professionnels de la santé à se former dans le domaine de l'AVC et appuie les chercheurs nouvellement établis. Reconnu comme un des meilleurs partenariats de recherche au pays, cette initiative a mérité à la Fondation des maladies du cœur et au Réseau canadien contre les accidents cérébrovasculaires un Prix de partenariat des IRSC en 2002.

  • La sensibilisation aux AVC sauve des vies
    Savoir reconnaître les signes avant-coureurs d'un AVC et demander de l'aide médicale immédiate ont un impact majeur sur la survie et la récupération. La Fondation vient de lancer sa campagne L'AVC est une urgence médicale afin d'aider les Canadiens et les Canadiennes à reconnaître les signes avant-coureurs et à savoir comment réagir face à cette urgence médicale.

Organisme bénévole de bienfaisance en santé, la Fondation des maladies du cœur mène la lutte vers l'élimination des maladies du cœur et des accidents vasculaires cérébraux (AVC) en contribuant activement à l'avancement de la recherche et sa mise en application, la promotion de modes de vie sains et la représentation auprès des instances responsables des politiques de santé. (fmcoeur.ca)

------------------------------------

1 Les données de ce sondage ont été recueillies au moyen du téléVox, le sondage téléphonique omnibus national de Harris/Décima. Les données ont été recueillies auprès de 1 013 Canadiennes du 31 mars au 10 avril 2011. La marge d'erreur est de +/- 3,1 %, 19 fois sur 20.


2 Le sondage a été réalisé par Environics Research Group. Ce sondage téléphonique a été mené du 16 au 31 mars 2011. Au total, 255 femmes sud-asiatiques et 245 femmes chinoises ont exprimé leurs opinions. La marge d'erreur du sondage est de plus ou moins 6,3 %, 19 fois sur 20.


3 Les données de ce sondage ont été recueillies au moyen du téléVox, le sondage téléphonique omnibus national de Harris/Décima. Les données ont été recueillies auprès de 1 023 Canadiennes du 6 au 17 décembre 2007. La marge d'erreur du sondage est de +/- 3,1 %, 19 fois sur 20.

SOURCE FONDATION DES MALADIES DU COEUR DU CANADA

Renseignements :

Demandes des médias :

Demandes des médias :

Alexandra Beaudry
514-554-8748 514-871-8038 poste 232
Alexandra.beaudry@fmcoeur.qc.ca

Emily Brashaw
514 842-2455 poste 29 514 926-7154
ebradshaw@mfrp.com

Jane-Diane Fraser
613-569-4361 poste 273
jfraser@hsf.ca

Profil de l'entreprise

FONDATION DES MALADIES DU COEUR DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.