L'Association pulmonaire du Québec salue le nouveau soutien offert aux fumeurs qui veulent écraser



    MONTREAL, le 14 fév. /CNW/ - L'Association pulmonaire du Québec voit d'un
bon oeil la décision récente du gouvernement du Québec d'ajouter un nouveau
traitement antitabagique d'ordonnance à la liste provinciale des médicaments
assurés.
    "L'ajout de Champix à la Liste des médicaments du Québec constitue une
excellente nouvelle pour les citoyens qui souhaitent arrêter de fumer, de
déclarer Louis Brisson, directeur de l'Association pulmonaire du Québec. Le
tabagisme est une toxicomanie, et les personnes qui veulent abandonner la
cigarette méritent notre aide et notre soutien. Ce solide témoignage de
l'engagement de l'Etat envers un Québec sans fumée est très encourageant."
    A la fin de 2007, le Comité consultatif canadien d'expertise sur les
médicaments (CCCEM) a recommandé que les régimes d'assurance provinciaux
remboursent Champix (tartrate de varénicline), un traitement qui avait été
précédemment approuvé par Santé Canada. En l'inscrivant sur la liste courante
et sur celle des hôpitaux, Québec est la première province à donner suite à
cette recommandation. Cette mesure démontre que le tabagisme n'est pas
considéré comme une simple habitude, mais plutôt comme une maladie chronique
rechutante habituellement caractérisée par une dépendance physique et
psychologique à la nicotine.
    "En offrant de nouveaux outils antitabagiques, tels que Champix, aux
fumeurs désireux d'écraser, on fait des progrès importants pour réduire le
taux de tabagisme au Québec", explique Louis Brisson, directeur général de
l'Association pulmonaire du Québec. D'ailleurs, Monsieur Brisson encourage les
autres provinces à prendre exemple sur le Québec et à suivre la recommandation
du CCCEM.
    En cette période de campagne pour cesser de fumer, l'occasion nous est
donnée de sensibiliser davantage la population aux dangers du tabac et à aider
les fumeurs qui souhaitent écraser. Chaque année au Canada, 45 000 personnes
meurent à cause des méfaits du tabac; c'est là plus que le nombre total de
décès attribuables au sida, aux accidents de la route, au suicide, aux
meurtres, aux incendies et aux empoisonnements accidentels. Les personnes
décidées à arrêter de fumer ont besoin de soutien et de tous les outils
nécessaires que nous pouvons leur offrir.
    Pour découvrir les meilleures stratégies pour arrêter de fumer, on peut
visiter le www.pq.poumon.ca. De plus, au Québec, on peut composer sans frais
le Poumon-9 (1-888-768-6669), poste 232, pour accéder au premier service
téléphonique spécialisé dans la province à donner accès à des professionnels
de la santé formés sur l'abandon du tabac.

    L'Association pulmonaire du Québec qui célèbre son 70e anniversaire cette
année est l'un des organismes de bienfaisance les plus anciens et les plus
respectés au Canada dans le domaine de la santé; c'est aussi la plus
importante organisation nationale en ce qui a trait à l'information
scientifique, à la recherche, aux programmes éducatifs et de soutien et à la
sensibilisation aux enjeux liés à la santé pulmonaire.





Renseignements :

Renseignements: Sylvie Villeneuve, Association pulmonaire du Québec,
(514) 287-7400 poste 228; Dan Brennan, NATIONAL PharmaCom, (514) 843-2345

Profil de l'entreprise

L'ASSOCIATION PULMONAIRE DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.