L'Association minière du Canada publie le rapport Faits et chiffres 2008



    SASKATOON, le 8 sept. /CNW Telbec/ - L'Association minière du Canada est
heureuse d'annoncer la publication de son rapport annuel Faits et chiffres à
l'occasion de la Conférence des ministres des Mines qui se tient à Saskatoon.
Le rapport Faits et chiffres 2008 fournit des renseignements détaillés sur
divers aspects de l'industrie, notamment la production, les réserves,
l'exploration, le commerce et l'investissement, l'innovation, les impôts et
les ressources humaines.
    Le rapport Faits et chiffres 2008 souligne l'importance de cette
industrie dans l'économie canadienne. En effet, le secteur minier, dont la
contribution au PIB du Canada s'est chiffrée à 42 G$ en 2007, emploie
363 000 travailleurs dans les secteurs de l'extraction minérale, de la fonte,
de la transformation et de la fabrication, en plus de faire travailler plus de
3 000 entreprises possédant une expertise en ingénierie, en géotechnique, en
environnement et en finances, en autres domaines.
    Bien que l'industrie joue un rôle important dans les petites
collectivités, elle contribue aussi à l'économie des grandes villes. Ainsi,
les villes de Toronto (finances), de Vancouver (exploration), de Montréal
(aluminium, minerai de fer), d'Edmonton (sables bitumineux) et de Saskatoon
(uranium, potasse) sont toutes devenues des centres miniers d'envergure
mondiale. Dans le secteur privé, l'industrie constitue le plus important
employeur des Canadiens d'origine autochtone, et cette relation privilégiée a
toutes les chances d'être encore renforcée. L'industrie verse également
beaucoup d'argent aux différents ordres de gouvernement : plus de 10 G$ en
impôts et en redevances aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux
en 2006.
    Le rapport Faits et chiffres 2008 met également en lumière un certain
nombre de tendances, d'enjeux et de défis au sein de l'industrie, en plus de
recommander aux gouvernements de modifier et d'améliorer certains aspects de
leurs politiques. Voici quelques-unes de ces recommandations :

    
    - L'industrie minière canadienne doit relever divers défis en matière de
      compétitivité, tant en ce qui a trait à la transformation des matières
      premières qu'à la fabrication de produits à valeur ajoutée. Ces défis
      sont notamment liés à l'amenuisement des ressources canadiennes, à
      l'accroissement des coûts et à certains processus d'examen des projets
      qui sont inefficaces et redondants.
    - Les mesures fiscales sont importantes, car elles pourraient contribuer
      à allonger la durée de vie des mines actuelles, à améliorer les chaînes
      d'approvisionnement en matières premières des installations de
      production à valeur ajoutée et à encourager l'investissement de
      capitaux dans les entreprises et les installations les plus
      efficientes.
    - La nécessité d'adopter un plan d'action efficace, rationnel et
      coordonné en matière de changements climatiques et la nécessité de
      mettre en place des processus d'examen des projets qui sont ponctuels,
      uniformes et justes.
    - Le gouvernement fédéral doit réaliser des investissements dans les
      ressources humaines, les compétences et les infrastructures afin de
      soutenir à long terme les perspectives de croissance et le dynamisme de
      l'industrie.
    - Les gouvernements doivent mettre en oeuvre un processus clair de
      consultation et de négociation avec les Premières nations, adopter un
      mode de résolution efficace de leurs revendications territoriales et
      une stratégie pour encourager la participation des Autochtones dans
      l'industrie minière.
    

    "Les minéraux et les métaux nous aident à fabriquer les produits et les
infrastructures indispensables à la vie moderne. Cette contribution est
également essentielle à l'émergence de technologies énergétiques propres,
comme les véhicules hybrides et les matériaux légers", a indiqué Gordon R.
Peeling, président et chef de la direction de l'Association minière du Canada.
"Le rapport Faits et chiffres 2008 donne une excellente vue d'ensemble des
enjeux, des défis et des activités de l'industrie minière canadienne, tant au
Canada qu'à l'étranger."
    L'Association minière du Canada est l'organisme national qui représente
l'industrie minière canadienne. Ses membres, qui sont responsables de la
majeure partie de la production canadienne de métaux de base et précieux,
d'uranium, de diamants, de charbon métallurgique, de pétrole extrait des
sables bitumineux et de minéraux industriels, sont présents dans les secteurs
de l'exploration minérale, de l'exploitation minière, de la fonte, de
l'affinage et de la fabrication de produits semi-finis.




Renseignements :

Renseignements: Maggie Papoulias, (613) 233-9392, poste 325,
mpapoulias@mining.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.