L'Association des procureurs de la Couronne du Québec déplore l'exode de ses procureurs



    MONTREAL, le 12 févr. /CNW Telbec/ - L'Association des procureurs de la
Couronne du Québec est préoccupée par le nombre de départ de ses procureurs
qui est de plus en plus important.
    Encore cette semaine, nous avons appris le départ d'un procureur
expérimenté et hautement respecté. Me Steve Magnan, du bureau de Québec, qui
possédait plus d'une quinzaine d'années d'expérience, a annoncé qu'il
pratiquerait dorénavant en défense.
    Uniquement dans la dernière année, au moins sept procureurs de la
Couronne du bureau de Montréal ont quittés pour occuper un autre emploi. Trois
d'entre eux occupent maintenant les mêmes fonctions en Alberta où les salaires
sont 40% plus élevés. Dans l'ensemble du réseau québécois, un nombre
préoccupant et grandissant de procureurs choisissent de poursuivre leur
carrière là où ils obtiennent de meilleurs salaires et des conditions de
travail décentes.
    Quoique fort troublante, cette situation n'a rien de surprenant en regard
des conditions de travail actuelles des procureurs de la Couronne du Québec.
En effet, exception faite de sept procureurs de la Couronne de
l'Ile-du-Prince-Edouard, les procureurs de la Couronne du Québec sont les plus
mal payés au Canada, accusant un retard salarial de près de 50% sur certaines
provinces.
    De plus, avec un ratio population/procureur de 16 526
personnes/procureur, le Québec détient le pire ratio du genre au Canada
(moyenne canadienne de 9305 personnes/procureur). Le manque de ressources,
autant humaines que matérielles, impose une charge de travail colossale aux
procureurs québécois. Conséquemment, le temps accordé aux victimes d'actes
criminels et le service général offert à la population s'en trouvent
inévitablement affectés. Le phénomène de l'exode massif de procureurs vers des
emplois mieux rémunérés accentue le manque de ressources généralisé : faute de
pouvoir d'attraction face à la communauté juridique, les procureurs de 15 à 25
ans d'expérience qui quittent sont remplacés par des jeunes sans expérience.
Les mauvaises conditions salariales et l'importance de la charge de travail
des procureurs de la Couronne du Québec causent donc des problèmes autant au
niveau du recrutement que de la rétention des procureurs.
    Le rôle des procureurs de la Couronne est de protéger le public et de
servir les intérêts supérieurs de la justice. L'Association des procureurs de
la Couronne du Québec, qui représente les quelques 430 procureurs de la
Couronne du Québec, se montre très préoccupée par l'impact de la situation
actuelle sur la capacité des procureurs du Québec de remplir pleinement leurs
lourdes responsabilités.




Renseignements :

Renseignements: Me Christian Leblanc, président, (819) 732-3444, cel.
(819) 442-3444, cleblanc@procureurs.ca; Me Thomas Jacques, vice-président,
(418) 683-7804, cel. (418) 554-2943, tjacques@procureurs.ca

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DES PROCUREURS AUX POURSUITES CRIMINELLES ET PENALES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.