L'Association des Pompiers de Montréal réclame une optimisation du réseau des 31 000 bornes d'incendie, au nom des meilleures pratiques en matière de sécurité publique

MONTRÉAL, le 17 juin 2015 /CNW Telbec/ - C'est avec beaucoup d'interrogations et un sentiment d'inquiétude à peine voilé que l'Association des Pompiers de Montréal a pris connaissance aujourd'hui de l'audit mené par le Vérificateur général de la ville de Montréal, monsieur Jacques Bergeron, au chapitre de l'entretien des 31 000 bornes d'incendie réparties partout dans le territoire couvert par le Service de sécurité incendie de la métropole, le SIM.

Le président de l'Association, Ronald Martin, s'est déclaré d'autant plus préoccupé par le constat du Vérificateur général que lui et ses collègues de l'APM avaient jusqu'ici l'impression très nette, pour ne pas dire la certitude, que certains problèmes ne pouvaient être reliés qu'à quelques bornes d'incendie uniquement, exception faite des bornes de type Bornéo installées en quelques endroits du Plateau Mont-Royal et auxquelles sont greffées quelques buvettes permettant aux passants de se désaltérer!

« Il est impensable que l'administration montréalaise ne connaisse pas le nombre exact de ses bornes d'incendie défectueuses ou hors d'usage : c'est une aberration » a précisé monsieur Martin qui a ajouté trouver très préoccupant le fait que le Vérificateur ait relevé que le délai entre le moment où la défectuosité est découverte et le moment auquel la borne défectueuse est réparée est de 72 jours, pour l'arrondissement de Lasalle, et de 60 jours pour Ville-Marie, le cœur même du centre-ville, où des bornes sont hors d'usage depuis 2012.

« C'est inconcevable que l'administration municipale ait pu tolérer pareille situation qui constitue pourtant un enjeu majeur en matière de sécurité publique, de protection des biens et surtout de protection de la vie des citoyens » a dit monsieur Martin qui a renchéri en disant espérer que les correctifs demandés par le Vérificateur général seront apportés avec diligence, et à la hauteur surtout des expectatives des pompiers qui ont à affronter le risque et des aléas de toute nature à tout moment au cours de leurs interventions d'urgence.

Le leader syndical a affirmé aussi espérer que le directeur général de la ville, Alain Marcoux saura répondre aux recommandations du Vérificateur général dont à celle qui est à l'effet que des actions doivent être prises pour qu'on ait le plus rapidement possible un portrait réel, qui sera pleinement connu du SIM, de l'état des bornes d'incendie, non seulement dans la Ville de Montréal et dans les villes liées, mais aussi un portrait de celles qui appartiennent au domaine privé et dont l'état général est inconnu aussi du Service de sécurité incendie de Montréal.

Le président de l'APM a conclu en affirmant être pleinement d'accord avec la conclusion du Vérificateur général à l'effet qu'un mécanisme de reddition de compte devra être mise en place afin que les intervenants directement concernés puissent être adéquatement informés de l'état des bornes d'incendie sur l'ensemble du territoire.

 

SOURCE Association des Pompiers de Montréal

Renseignements : Source : Ronald Martin, président, Association des pompiers de Montréal; Info : Alexandre Dumas, 514-898-4636 (cellulaire), 514-845-7068 (ligne directe), Alexandre.dumas@cohnwolfe.ca

Profil de l'entreprise

Association des Pompiers de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.