L'Association des infirmières et infirmiers de l'Ontario conteste les mises à pied de Rouge Valley: le syndicat d'infirmières dépose une demande de révision judiciaire concernant les compressions imposées par le conseil



    TORONTO, le 25 juin /CNW/ - L'Association des infirmières et infirmiers
de l'Ontario (AIIO), syndicat représentant 54 000 infirmières et
professionnels paramédicaux de première ligne, a déposé une demande de
révision judiciaire de la décision prise par le conseil d'administration du
Rouge Valley Health System de fermer son unité d'hospitalisation en santé
mentale au Rouge Valley Ajax Pickering Hospital et d'éliminer 220 postes
syndiqués, dont 72 postes d'infirmières autorisées, au cours des trois
prochaines années.
    "Le Rouge Valley Health System a décidé unilatéralement de fermer des
lits et de mettre à pied des infirmières autorisées", a déclaré Linda
Haslam-Stroud, inf. aut., présidente de l'AIIO, "sans consulter son comité
budgétaire consultatif. Nous croyons que l'hôpital n'a pas respecté ses
obligations en vertu de la Loi sur les hôpitaux publics de consulter le comité
et de lui demander des recommandations relativement au fonctionnement de
l'hôpital et à la dotation en personnel."
    Le règlement 965 de la Loi sur les hôpitaux publics oblige chaque hôpital
à créer un comité budgétaire consultatif, comptant au moins une infirmière de
chevet, qui fait des recommandations au conseil concernant le fonctionnement
et l'utilisation de l'hôpital, ainsi que la dotation en personnel. Les
tribunaux ont déjà statué que l'objectif de ces dispositions est d'assurer aux
infirmières de chevet une plus grande place dans la gestion de l'hôpital,
ainsi que de favoriser la collaboration entre les organisations infirmières et
la direction de l'hôpital.
    Bien qu'une réunion du comité budgétaire consultatif de Rouge Valley ait
été tenue en 2007, à aucun moment n'y a-t-on analysé la décision visant la
suppression de postes et la modification des services. Le comité budgétaire
consultatif n'a pas obtenu l'information nécessaire qui lui aurait permis de
faire des recommandations au conseil relativement à ces décisions. Par
conséquent, l'AIIO soutient que l'hôpital contrevient à la Loi sur les
hôpitaux publics. De plus, elle demande que la décision de fermer des lits en
santé mentale au Ajax-Pickering et de mettre à pied des infirmières autorisées
soit annulée jusqu'à ce que le conseil budgétaire consultatif puisse analyser
les données entourant le déficit et faire des recommandations éclairées et
significatives au conseil de l'hôpital. Une audience devant la cour a été
prévue le 19 septembre.
    "L'hôpital accuse un déficit de 78 millions de dollars", souligne Mme
Haslam-Stroud. "Il a manqué à son obligation de consulter son comité
budgétaire consultatif pour réduire son personnel infirmier, et ce, sans
aucune consultation auprès des infirmières du comité. Le comité budgétaire
consultatif a sa raison d'être, et nous sommes d'avis que le conseil de
l'hôpital n'a pas le pouvoir légal d'approuver ces fermetures et ces
compressions sans d'abord l'avoir consulté."
    Quarante-sept infirmières autorisées ont reçu leur avis de mise à pied de
l'hôpital le 15 mai, soit pendant la Semaine nationale des soins infirmiers.
Bien que l'hôpital garantisse que les soins et les services aux patients ne
seront pas touchés, les infirmières autorisées expriment de sérieuses
inquiétudes sur les conséquences pour les patients et les infirmières qui
resteront.

    Les membres de l'AIIO travaillent en milieu hospitalier, dans les
établissements de soins de longue durée, dans la santé publique, dans les
organismes communautaires et en entreprise. L'AIIO célèbre 35 années à
défendre les intérêts du personnel infirmier - un passé fier, un avenir
porteur.





Renseignements :

Renseignements: Association des infirmières et infirmiers de l'Ontario,
Sheree Bond, (416) 964-8833, poste 2430, Cellulaire: (416) 986-8240; Melanie
Levenson, (416) 964-8833, poste 2369

Profil de l'entreprise

Association des infirmiers et des infirmières de l'Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.