L'Association de l'Aluminium du Canada et la Table pour la récupération hors foyer: un beau défi



    MONTREAL, le 27 sept. /CNW Telbec/ - Le 25 juin 2007, l'AAC signait une
entente de cinq (5) ans avec le Ministère du Développement durable, de
l'Environnement et des Parcs visant à réduire ses émissions par diverses
actions. Parmi les actions entreprises par l'industrie, la participation de
l'AAC à la Table pour la récupération hors foyer, un organisme privé sans but
lucratif, mettra à contribution les organisations qui mettent en marché des
contenants qui doivent être récupérés et recyclés de même que les
municipalités.
    Il s'agit là d'un exemple concret des engagements de l'industrie de
l'aluminium", a déclaré Monsieur Van Houtte, président de l'AAC.
    L'aluminium est en effet recyclable à l'infini. En haussant le taux de
récupération et de recyclage des canettes d'aluminium ce sont les bases mêmes
du développement durable qui sont en cause.
    Recycler une canette c'est réduire la consommation de bauxite et
d'alumine, source de l'aluminium puisqu'il faut quatre tonnes de bauxite pour
produire une tonne d'aluminium.
    C'est aussi réduire de 95% la consommation d'énergie électrique
nécessaire à la production de l'aluminium puisqu'il faut en moyenne 14000 kw/h
pour produire une tonne d'aluminium. Le recyclage d'une seule canette
d'aluminium permet ainsi d'économiser une quantité d'électricité équivalente
au fonctionnement d'un téléviseur pendant trois (3) heures.
    Autre avantage environnemental : la production d'aluminium de première
fusion génère des quantités importantes de gaz à effet de serre alors que le
recyclage ne génère pratiquement pas d'émission de GES. En récupérant et en
recyclant les centaines de millions de canettes produites chaque année, on
économise donc des quantités considérables de matières premières et d'énergie.
    Actuellement, près de 30% de la demande mondiale pour l'aluminium est
comblée par du métal recyclé qui conserve l'ensemble des caractéristiques qui
en font un matériau unique, notamment sa légèreté, sa souplesse, sa
malléabilité, son excellente conduction électrique, et sa résistance à la
corrosion.
    Au Québec seulement c'est plus de 320 millions de canettes qui prennent
chaque année le chemin de l'enfouissement ou qui sont laissées dans la nature,
une situation totalement inacceptable. Les canettes "perdues" représentent
environ 5200 tonnes d'aluminium, soit l'équivalent de la production des 11
alumineries canadiennes pendant 12 heures.
    "L'industrie de l'aluminium s'est engagée à poursuivre ses efforts de
réduction de GES tant au niveau de ses opérations qu'au niveau des actions
concrètes liées au développement durable", a rappelé monsieur Christian Van
Houtte.
    L'industrie, à elle seule, ne peut assumer la récupération de l'ensemble
des canettes mises sur le marché. Il appartiendra aux consommateurs d'être des
citoyens responsables en utilisant les mécanismes de récupération mis en place
par la Table pour la récupération hors foyer.

    L'Association de l'aluminium du Canada regroupe les trois producteurs
canadiens d'aluminium, Alcan, Alcoa et Aluminerie Alouette. Ces entreprises
exploitent onze (11) alumineries au Canada et emploient plus de
10,000 personnes.




Renseignements :

Renseignements: Monsieur Christian Van Houtte, Association de
l'aluminium du Canada, (514) 288-4842


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.