L'Association canadienne du vapotage répond au moratoire du CUSM - Vapoter n'est pas fumer

MONTRÉAL, le 30 oct. 2015 /CNW Telbec/ - L'Association canadienne du vapotage (CVA) est déçue de la décision du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) de retirer le droit aux employés et aux patients de vapoter sur le site de l'hôpital. Compte tenu du fait que le projet de loi no 44, Loi visant à renforcer la lutte contre le tabagisme, est toujours sous étude et qu'une décision finale quant à savoir si le vapotage devrait être considéré comme l'équivalent de fumer n'a pas encore été rendue.

« La CVA souscrit à la décision du CUSM d'offrir un programme de soutien en vue de cesser de fumer et croit que le vapotage devrait définitivement en faire partie », a affirmé Beju Lakhani, président de la CVA.

Dans la littérature scientifique et les études médicales, de plus en plus de preuves viennent confirmer ce dont nous sommes convaincus, c'est-à-dire que vapoter est un choix plus sain que de fumer. Vapoter est 95 % plus santé que fumer et ne comporte pratiquement aucun effets secondaires. Les dernières études menées par l'éminent pneumologue Dr Gaston Ostiguy à l'Institut thoracique de Montréal, hébergé au CUSM, démontrent l'efficacité du vapotage dans la lutte contre le tabagisme. Près de 43 % de ses patients fumeurs ont utilisé cette méthode avec succès pour cesser de fumer.

Lors des auditions sur le projet de loi no 44 en août dernier, la CVA a insisté sur le fait que les cigarettes électroniques et les atomiseurs personnels ne sont pas des produits du tabac, mais bien une solution de rechange aux cigarettes et a recommandé aux législateurs de les définir et de les règlementer différemment, vraisemblablement sous une loi commerciale ou manufacturière.

À propos de l'Association canadienne du vapotage (CVA)
La CVA est une organisation nationale sans but lucratif dont le mandat est de gérer les relations médias et gouvernementales au profit de l'industrie canadienne du vapotage. Elle représente plus de 100 entreprises indépendantes lesquelles distribuent par l'entremise de multiples réseaux à travers le Canada. La grande majorité des propriétaires de magasins sont d'anciens fumeurs qui ont échangé fumer pour vapoter. Ils ont fait le choix d'une option plus saine lorsqu'ils ont compris tout le potentiel qui réside dans cette technologie et le principal bénéfice qui en découle : le vapotage est sans contredit mieux pour la santé que fumer la cigarette. La croissance de cette industrie n'est pas le résultat de campagnes de marketing des sociétés de tabac. Bien au contraire, ce sont les fumeurs qui en ont fait la demande. Actuellement, ils se dénombrent à 1,5 million au Québec qui souhaitent arrêter de fumer.

 

SOURCE Canadian Vaping Association (CVA)

Renseignements : Hélène Tomlinson, 514-285-1150

Profil de l'entreprise

Canadian Vaping Association (CVA)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.