L'Association canadienne des médecins d'urgence appuie fortement les recommandations du CCNI à propos de la vaccination contre le rotavirus - Le rotavirus, un lourd fardeau pour les ressources des départements d'urgence



    OTTAWA, le 21 janv. /CNW Telbec/ - L'Association canadienne des médecins
d'urgence (ACMU) applaudit les recommandations du Comité consultatif national
de l'immunisation (CCNI) publiées aujourd'hui qui suggèrent "que
l'administration (du vaccin pentavalent pour le rotavirus) serait sans doute
bénéfique aux nourrissons et à leur famille. Le vaccin a été approuvé pour les
nourrissons de 6 à 32 semaines et devrait être offert aux nourrissons dont les
parents (ou les tuteurs) souhaitent réduire le risque d'infection à
rotavirus."(1)
    La gastro-entérite causée par le rotavirus est une maladie très commune
qui touche 95 pour cent des enfants au moins une fois avant qu'ils
n'atteignent l'âge de cinq ans(2). Dans ses recommandations, le CCNI note
également que la mise en place d'un programme de vaccination universelle de
tous les nourrissons canadiens pour le rotavirus pourrait permettre de
prévenir chaque année jusqu'à 56 000 cas de gastro-entérite causée par le
rotavirus, 33 000 consultations chez le médecin, 15 000 consultation au
service des urgences et de 1 000 à 5 000 hospitalisations.(3)
    En août dernier, Santé Canada a approuvé un vaccin oral qui contient cinq
souches de rotavirus qui sont responsables d'environ 95 pour cent des
infections par le rotavirus au Canada. Lors des essais cliniques, le vaccin a
permis de prévenir 94 pour cent des visites à l'urgence liées au rotavirus(4).
    "Le rotavirus ne fait aucune discrimination, il touche tous les groupes
socioéconomiques et peut faire des ravages dans les garderies pour enfants,
les écoles, les cabinets de médecins et les départements d'urgence des
hôpitaux", a déclaré le Dr Vincent Grant, président, section pédiatrique,
ACMU. "Non seulement le rotavirus est une cause commune de visites à l'urgence
coûteuses et stressantes, sa nature très contagieuse en fait aussi une cause
fréquente de maladies nosocomiales pour les patients et leurs proches en
visite à l'urgence pour toutes sortes de raisons. Les recommandations du CCNI
sont un pas dans la bonne direction qui encourageront peut-être les parents à
faire vacciner leurs enfants afin de les protéger contre cette maladie grave,
en plus de prévenir sa propagation et d'alléger le fardeau des départements
d'urgence."

    Une maladie très contagieuse et imprévisible qui peut entraîner des
    complications sévères

    Le rotavirus est très contagieux et relativement résistant à la plupart
des savons et des désinfectants(5). Les patients peuvent présenter des
symptômes modérés à graves qui durent généralement de trois à neuf jours, avec
jusqu'à 20 épisodes de vomissement ou de diarrhée sur une période de 24
heures(6,7). La diarrhée et les vomissements sévères causés par le rotavirus
peuvent mener à une déshydratation rapide et dangereuse qui peut être
mortelle(8). Le rotavirus est une des raisons d'injections intraveineuses et
des soins de réhydratation dans les départements d'urgence.
    Les infections par le rotavirus sont saisonnières et durent de novembre à
juin. Lorsque les infections atteignent leur point culminant en avril et en
mai, près de 78 pour cent des enfants hospitalisés pour une gastro-entérite au
Canada sont infectés par le rotavirus(9,10).
    "Dans nos efforts continus pour améliorer les soins d'urgence offerts au
Canada, nous voulons sensibiliser le public à l'égard des infections par le
rotavirus et du fardeau qu'elles représentent pour les ressources des
départements d'urgence, sans compter le fardeau qu'elles représentent pour les
familles des enfants malades", a déclaré la Dre Anna Karwowska, ancienne
présidente, section pédiatrique, ACMU. "Le vaccin contre le rotavirus serait
un bon ajout aux vaccins offerts aux enfants grâce aux programmes de santé
publique, étant donné qu'il ne représenterait pas seulement un soulagement
pour les familles canadiennes, il permettrait également de réduire
considérablement le nombre de visites coûteuses et stressantes aux urgences."

    A propos de l'ACMU

    L'Association canadienne des médecins d'urgence (ACMU) est un organisme
national qui tient les médecins d'urgence canadiens au courant des
développements de la pratique clinique de la médecine d'urgence, et qui émet
des points de vue sur les changements politiques et sociaux qui affectent la
prestation des soins de santé d'urgence. En collaboration avec d'autres
spécialistes et comités, l'ACMU joue un rôle primordial dans le développement
de normes nationales et de directives cliniques que ses membres peuvent suivre
pour améliorer la prestation de soins médicaux d'urgence dans leurs propres
établissements.

    ------------------------------
    
    (1)  Relevé des maladies transmissibles au Canada. Janvier 2008,
         volume 34, page 26.
    (2)  Parashar UD et al. Emerg Infect Dis 1998; 4(4): 561-70
    (3)  Relevé des maladies transmissibles au Canada. Janvier 2008,
         volume 34, page 25.
    (4)  Vesikari T et al ; Safety and Efficacy of a Pentavalent Human-Bovine
         (WC3) Reassortant Rotavirus Vaccine; N Engl J Med; 2006; 354;
         1:23-33.
    (5)  Offit P A, Clark, H F.; Mandell, Douglas & Bennett's Principles and
         Practice of Infectious Diseases; 5e édition Philadelphia, Pa :
         Churchill Livingston; 2000 ; Vol. 2 chapitre 139 :1696-1702.
    (6)  Musher D M, Musher B L ; Contagious acute gastrointestinal
         infections. N Engl J Med 2004; 351 :2417-27.
    (7)  Matson D O; Principles and Practice of Pediatric Infectious
         Diseases; 2e édition Philadelphia, Pa : Elsevier Saunders; 2003;
         chapitre 232 : section 1107.
    (8)  Centres for Disease Control and Prevention, accessible au
         http://www.cdc.gov/nip/diseases/rota/rotavirus.htm.
    (9)  Ford-Jones E L, Wang E, Petric M et al ; Hospitalization for
         Community-Acquired, Rotavirus-Associated Diarrhea; Arch Pediatr
         Adolesc Med 2000;154 :578-585.
    (10) Rivest P et al ; Hospitalizations for gastroenteritis: the role of
         rotavirus, Vaccine; 2004; 22 :2013-2017.
    




Renseignements :

Renseignements: ou pour parler à un expert médical: Valoree McKay, chef
de la direction, ACMU, (613) 523-3343, poste 15

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION CANADIENNE DES MEDECINS D'URGENCE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.