L'Association canadienne de normalisation dévoile une nouvelle norme en matière de gestion des mesures d'urgence et de continuité des activités



    
    Selon un sondage, plus d'un tiers des Canadiens s'attendent à ce qu'une
    catastrophe ait des répercussions sur leur communauté
    

    TORONTO, le 8 oct. /CNW/ - Selon une récente étude(1), plus de 40 % des
Canadiens déclarent que leur entreprise n'a pas de plan d'urgence.
L'Association canadienne de normalisation (CSA), chef de file dans
l'élaboration de normes et de codes, a annoncé officiellement aujourd'hui le
lancement d'une nouvelle norme sur les Programmes de gestion des mesures
d'urgence et de continuité des activités, la norme Z1600 de la CSA qui est
destinée aux organisations de toute taille, publiques et privées, et qui doit
être utilisée en cas de situation d'urgence. Cette nouvelle norme est fondée
sur la norme National Fire Protection Association (NFPA) 1600
Disaster/Emergency Management and Business Continuity Programs des Etats-Unis.
    "Une entreprise qui n'a pas de programme de gestion des mesures d'urgence
et de continuité des activités est comme un propriétaire qui ne possède pas
d'assurance", a affirmé Suzanne Kiraly, présidente, Normes, Association
canadienne de normalisation. "Une catastrophe naturelle ou causée par une
activité humaine peut se produire n'importe où n'importe quand, et la norme
Z1600 de la CSA permet aux organisations d'accroître les probabilités de
maintenir leurs employés en sécurité et leurs activités d'affaires, en cas de
situation d'urgence."
    La norme Z1600 de la CSA décrit les exigences d'un programme complet de
gestion des mesures d'urgence comprenant une méthode tous risques qui intègre
des programmes de gestion des mesures d'urgence et de continuité des activités
dans le cadre d'un programme complet. La norme exhaustive sert aussi d'indice
qui permet aux organisations d'évaluer ou de présenter un programme de gestion
des mesures d'urgence et de continuité des activités convenant à leurs
besoins.
    "Il est devenu de plus en plus important que les organisations de toute
taille, publiques et privées, soient préparées à toute sorte de situations
d'urgence", affirme James M. Shannon, président, NFPA. "La NFPA était très
fière de mettre à profit sa relation de longue date avec la CSA en vue de
soutenir l'établissement de la norme Z1600 de la CSA, qui fournit un plan
directeur pour toutes les entreprises de partout au pays."
    Les programmes de mesures d'urgence traditionnels mettent l'accent sur la
préparation et l'intervention. La norme Z1600 de la CSA est la première norme
canadienne qui comprend un plan de mesures d'urgence et de continuité des
activités, donnant ainsi aux organisations canadiennes un cadre de travail
pour gérer les risques et les dangers de manière plus proactive.
    De nombreuses parties concernées du secteur public et du secteur privé
canadiens ont exprimé un vif intérêt en faveur de systèmes et de normes de
sécurité et de gestion des mesures d'urgence qui évoluent de telle sorte
qu'ils soient réellement nord-américains en ce qui a trait à leur portée et à
leur application. Cette demande a mené à l'adaptation du NFPA 1600, la norme
bien connue des Etats-Unis dans ce domaine, sur laquelle se fonde la norme
Z1600 de la CSA. Semblable à la CSA, la NFPA, située aux Etats-Unis, est une
organisation sans but lucratif qui vise à réduire le fardeau mondial des
conséquences des incendies et des autres risques sur la qualité de la vie, en
assurant la diffusion et la promotion de codes et de normes adoptés par
consensus, de documents de recherche et de services de formation et
d'information.
    La nouvelle norme a aussi été élaborée en consultation avec de nombreuses
parties intéressées parmi lesquelles des premiers intervenants, des
représentants du secteur privé et d'organisations non gouvernementales, des
spécialistes de la gestion des mesures d'urgence et de la continuité des
activités ainsi que des représentants de tous les ordres de gouvernement, dont
Sécurité publique Canada.
    Un sondage CSA - Léger Marketing indique que les travailleurs canadiens
font peu confiance au degré de préparation de leur employeur en cas de
situation d'urgence ou ne savent pas s'il existe un plan d'urgence dans leur
entreprise :

    
    -  Sept travailleurs canadiens sur 10 déclarent qu'une catastrophe aurait
       des répercussions sur leur capacité à effectuer leur travail.
    -  Les professionnels canadiens ont le plus tendance à dire que leur
       capacité à effectuer leur travail serait touchée si une catastrophe
       devait se produire dans leur communauté (75 %), suivis par les
       travailleurs du secteur des ventes et des services (70 %).
    -  Un travailleur canadien sur six ne sait pas s'il existe un plan de
       mesure d'urgence sur leur lieu de travail (18 %).
    

    Afin de mieux aider les parties intéressées à comprendre et à appliquer
la norme Z1600 de la CSA, le centre de formation de la CSA organise des
séminaires au cours desquels on parlera des éléments requis d'un programme
complet, comme l'indique la nouvelle norme sur les Programmes de gestion des
mesures d'urgence et de continuité des activités. Des études de cas et des
exercices seront également traités au cours des séminaires afin de comprendre
et faciliter au maximum l'application de la norme. Les sessions se dérouleront
dans divers lieux tout au long de l'année. Pour en apprendre davantage ou
obtenir un exemplaire de la norme en français ou en anglais, veuillez
consulter le Centre de formation CSA en ligne à
https://learningcentre.csa.ca/lc_site/beg.asp ou le site Web de la CSA à
www.csa.ca, ou encore téléphoner au 1-800-463-6727 pour obtenir de plus amples
renseignements.

    
    (1) Léger Marketing a effectué un sondage en ligne auprès de 1 088
        travailleurs canadiens de plus de 18 ans portant sur le sujet des
        risques de catastrophe majeure dans leur communauté. La marge
        d'erreur pour un échantillon de cette taille est de +/- 3 %, 19 fois
        sur 20.
    

    La CSA

    L'Association canadienne de normalisation (CSA) est un organisme
constitué de membres dont les activités visent à répondre aux besoins de
l'industrie, des gouvernements, des consommateurs et d'autres parties
intéressées, au Canada et dans le monde entier. Important organisme de
normalisation axé sur les solutions, la CSA élabore des normes et des codes et
fournit des produits d'application ainsi que des services de formation et de
consultation. La CSA a pour objectif de renforcer la sécurité publique,
d'améliorer la qualité de vie, de protéger l'environnement et de faciliter les
échanges commerciaux. L'Association canadienne de normalisation est une
division du Groupe CSA, lequel comprend aussi CSA International, qui offre des
services d'essai et de certification de produits électriques et mécaniques, de
plomberie, d'appareils au gaz et bien d'autres; et OnSpeX, qui propose aux
détaillants et aux fabricants des services d'évaluation, d'inspection et de
consultation. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter
le site Web à l'adresse www.csa.ca.

    English version available




Renseignements :

Renseignements: Anthony Toderian, Agent principal des relations avec les
médias, Groupe CSA, Tél.: (416) 747-2620, anthony.toderian@csagroup.org

Profil de l'entreprise

CSA Group

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.