L'Assemblée nationale solidaire des Haïtiens vivant en République dominicaine

QUÉBEC, le 28 oct. 2015 /CNW Telbec/ - La députée d'Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole du Parti Québécois en matière de relations internationales, Carole Poirier, se réjouit que l'Assemblée nationale ait adopté unanimement la motion qu'elle a déposée afin d'exprimer la solidarité du Québec à l'endroit des Haïtiens vivant en situation irrégulière en République dominicaine.

« Depuis le mercredi 17 juin 2015, date de l'échéance du Plan national de régularisation des étrangers en République dominicaine, des milliers d'Haïtiens - qui se trouvent en situation irrégulière en République dominicaine ou qui y sont nés de parents haïtiens - voient leur aspiration à la citoyenneté automatiquement révoquée. Ils se retrouvent donc apatrides. Un grand nombre a rejoint les postes frontaliers entre Haïti et la République dominicaine. Si certains ont décidé de retourner volontairement en Haïti, d'autres, beaucoup plus nombreux, ont été arrêtés, déportés et conduits manu militari aux frontières », a affirmé la députée en Chambre.

Carole Poirier a ajouté que « plusieurs cas de déportation, souvent violente, ont été rapportés et ont alerté la communauté internationale, notamment le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, qui a dénoncé la situation et appelé la République dominicaine à "veiller à ce que les personnes dont la citoyenneté a été remise en question par une décision de la Cour constitutionnelle du pays en 2013 ne soient pas expulsées". Ces personnes déportées vivent dans des conditions extrêmement difficiles, et il est de notre devoir de dénoncer la situation ».

La motion que la députée d'Hochelaga-Maisonneuve a déposée se lit comme suit :

« Que l'Assemblée nationale exprime sa vive inquiétude face à la décision des autorités de la République dominicaine de dénaturaliser un nombre massif de personnes, principalement d'origine haïtienne, et de vouloir procéder à des expulsions pouvant laisser craindre un drame humanitaire;

Que l'Assemblée nationale joigne sa voix à celle du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et à celle du maire de Montréal, qui ont publiquement dénoncé cette décision;

Que l'Assemblée nationale demande à la ministre des Relations internationales de porter la cause auprès du gouvernement fédéral, afin que celui-ci prenne les dispositions nécessaires envers les autorités de la République dominicaine;

Enfin, qu'elle exprime sa pleine et entière solidarité avec les personnes qui subissent les effets de cette politique, ainsi qu'avec la communauté haïtienne du Québec, profondément inquiète de la situation en République dominicaine. »

Carole Poirier a aussi tenu à remercier la délégation de Québécois, provenant de plusieurs régions, qui se sont déplacés à l'Assemblée nationale pour assister au dépôt de la motion. « Je les remercie pour leur dévouement et je leur offre mon appui dans le combat qu'ils mènent pour la reconnaissance et le respect des droits de leurs confrères et consœurs en Haïti et en République dominicaine », a-t-elle conclu.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.