L'arrivée des jeunes médecins pourrait amplifier les effets de la pénurie que connaît le pays



    WINNIPEG, le 29 sept. /CNW Telbec/ - La pression accrue que subissent les
médecins issus du baby-boom sur les plans tant personnel que professionnel
aura pour effet d'exacerber la pénurie de ressources médicales au Canada.
C'est du moins ce qu'affirme un psychiatre et chercheur de la faculté de
médecine de l'Université d'Ottawa.
    Santé Canada estime que d'ici 2010, il manquera 5 800 praticiens à
l'échelle nationale. Dr Derek Puddester note, cependant, que les jeunes
médecins tendant à pratiquer de manière différente, l'écart de productivité
entre les générations pourrait plutôt se traduire par un manque à gagner de
près de 10 400 professionnels.
    "Les médecins nés avant les années 1960 sont souvent responsables à la
fois de leurs enfants et de leurs parents, et commencent à ressentir les
effets du vieillissement. Leurs horaires étant surchargés, ils doivent en
outre faire plusieurs sacrifices et travailler à un rythme insoutenable à plus
ou moins longue échéance, de poursuivre Dr Puddester. De leur côté, les plus
jeunes exigent un meilleur équilibre entre leurs vies personnelle et
professionnelle, et reculent devant les longues heures accumulées par leurs
collègues plus âgés. Cette situation non seulement constitue un défi de taille
pour ceux qui gèrent et financent les services de santé, mais a aussi une
incidence sur l'accès aux soins en temps opportun."
    Le chercheur explique par ailleurs que si les jeunes médecins ont en
effet une vision différente de l'accord entre vies personnelle et
professionnelle, ils adoptent plus volontiers une approche holistique et
savent davantage travailler en équipe. Ils sont également plus déterminés à
protéger le temps qu'ils consacrent à leur famille, à leurs amis et à
eux-mêmes.
    Il poursuit en disant que les Canadiens, qui valorisent les milieux de
travail sécuritaires, reconnaissent qu'il n'est pas sain de travailler
36 heures sans relâche, comme le font parfois les intervenants en santé.
Dr Puddester croit que la pénurie aigue de médecins résulte d'une très
mauvaise planification de la part de gouvernements précédents, et qu'il
revient à la population de faire pression sur les élus pour l'adoption d'une
approche mieux réfléchie et coordonnée au chapitre des ressources humaines.
    "Les médecins, de quelque génération qu'ils soient, continueront de
répondre aux besoins des Canadiens, assure Dr Puddester. Des sondages
démontrent que la plus grande satisfaction qu'ils tirent de leur travail est
la relation qu'ils entretiennent avec leurs patients. Les décideurs en matière
de santé devront redoubler d'ardeur pour façonner un modèle de prestation au
sein duquel ces professionnels auraient le temps, le soutien et les ressources
nécessaires pour soigner une population dont les besoins se font de plus en
plus complexes."




Renseignements :

Renseignements: Barbara Czech, (cellulaire): (204) 803-9644,
bczech@mts.net; Karen McCarthy, (cellulaire) (613) 668-6465,
kmccarthy@rcpsc.edu

Profil de l'entreprise

Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.