L'arrêt des activités humanitaires au Zimbabwe menace 400 000 enfants qui reçoivent l'aide de Vision Mondiale



    MISSISSAUGA, ON, le 13 juin /CNW/ - Vision Mondiale, principale
organisation humanitaire présente au Zimbabwe, lance une mise en garde en
affirmant que les enfants les plus vulnérables du pays ne pourront pas
bénéficier des efforts d'aide et de développement si l'ordre du gouvernement
mettant fin au travail humanitaire n'est pas révoqué.
    Vision Mondiale demande au gouvernement du Zimbabwe de permettre la
reprise de l'aide humanitaire de base en reversant immédiatement sa décision
de suspendre les activités des organisations non gouvernementales (ONG).
    En raison de l'ordre de suspension émis par le gouvernement le 4 juin,
quelque 33 ONG locales et internationales ne peuvent plus mener leurs
activités de distribution de nourriture, d'éducation, de fourniture d'eau et
de produits d'hygiène, de services de soins de santé et de développement de
l'agriculture. Les ONG ont également dû interrompre de nombreuses autres
activités essentielles à la survie et au bien-être de collectivités du
Zimbabwe.
    Selon les estimations, jusqu'à quatre millions de personnes ont besoin
d'aide actuellement.
    "Comme nos activités touchent les enfants, nous nous inquiétons
particulièrement de la situation des quelque 400 000 enfants que nous aurions
pu aider ce mois-ci grâce à notre programme d'aide alimentaire à l'école et à
notre travail constant de développement", a indiqué Wilfred Mlay,
vice-président, Vision Mondiale, Afrique. "Nous sommes également grandement
préoccupés par ce qui adviendra des 1,6 million d'orphelins et d'enfants
vulnérables du pays qui ne recevront pas l'aide essentielle fournie par les
organisations humanitaires présentes. L'interruption des activités des ONG
compromet et défait les efforts importants déployés pour améliorer la vie de
ces enfants et la volonté d'agir.
    "Par ailleurs, le sort de la population du Zimbabwe nous afflige
énormément. Les Zimbabwéens n'ont pas un accès régulier à la nourriture et,
jusqu'ici, ils dépendent largement de l'aide des ONG", a ajouté M. Mlay.

    Sécurité alimentaire

    Le plan de Vision Mondiale d'amorcer le mois prochain un programme de
sécurité alimentaire dans les collectivités vulnérables du pays est maintenant
menacé. Grâce à ce plan, l'organisme prévoyait venir en aide à 720 000
personnes au plus fort des activités de distribution.
    Selon M. Mlay, il est crucial que les intervenants internationaux et
régionaux fassent tout ce qui est en leur pouvoir afin d'aider les hommes, les
femmes et les enfants du Zimbabwe. "Nous demandons en particulier à la
Communauté de développement de l'Afrique australe et à l'Union africaine, qui
ont toutes deux fait ressortir le rôle important de la société civile dans le
développement des pays, de s'adresser au gouvernement du Zimbabwe pour le
convaincre de permettre aux ONG de faire leur travail.
    "Si rien n'est fait dès maintenant pour mettre fin à la crise au Zimbabwe
et autoriser la reprise du travail des ONG, l'avenir apparaît très sombre pour
les citoyens les plus vulnérables du pays, c'est-à-dire les enfants."

    Second tour des élections

    La décision du gouvernement survient également à une période où les cas
de violence signalés se multiplient à la veille du second tour des élections
devant avoir lieu à la fin du mois. Il est bien connu que les conflits et la
violence nuisent au développement.
    "Les Canadiens peuvent venir en aide à la population de ce pays en
appuyant les efforts déployés par Vision Mondiale et la communauté
internationale pour exhorter les dirigeants politiques du Zimbabwe à prendre
des mesures afin que le processus électoral se déroule dans un esprit de
liberté, d'équité et de paix", a déclaré Dave Toycen, président et chef de la
direction de Vision Mondiale Canada.
    Vision Mondiale est présente au Zimbabwe depuis 1973. Actuellement,
74 000 enfants sont parrainés par des membres de Vision Mondiale, dont 10 000
par des Canadiens.
    "Ces enfants et leurs familles ont plus que jamais besoin de notre aide",
a ajouté M. Toycen.

    Vision Mondiale est un organisme de secours humanitaire, de développement
et de défense des droits à vocation chrétienne qui travaille auprès des
enfants, des familles et des collectivités pour lutter contre la pauvreté et
l'injustice. Vision Mondiale vient en aide à tous ceux et celles qui en ont
besoin, sans égard à la religion, à la race, à l'origine ethnique ou au sexe.





Renseignements :

Renseignements: Pour fixer une entrevue avec Dave Toycen, président et
chef de la direction de Vision Mondiale Canada, ou avec du personnel de la
région, veuillez communiquer avec: Brigitte Filiatrault, Tél.: (514) 846-5605,
Cell.: (514) 702-2744, brigitte.filiatrault@porternovelli.com

Profil de l'entreprise

Vision Mondiale Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.