L'ARCPQ présente ses recommandations à la commission Blais - Pour assurer la qualité, la continuité et la durabilité des services aux aînés



    MONTREAL, le 12 nov. /CNW Telbec/ - Mariette L. Lanthier, directrice
générale de l'Association des Résidences et Chsld Privés du Québec, a présenté
aujourd'hui le mémoire de l'Association à Mme Marguerite Blais, ministre
responsable des Aînés, dans le cadre de la Commission sur les conditions de
vie des aînés. "Pour que les résidences soient vraiment considérées comme des
partenaires à part entière du réseau public et qu'elles puissent jouer
adéquatement leur rôle à l'égard des personnes âgées, de multiples
aménagements sont nécessaires et de nombreux gestes concrets doivent encore
être posés", a déclaré Mme Lanthier. "Nous sommes heureux de présenter nos
recommandations quant aux modifications très concrètes à apporter, notamment à
certains textes législatifs ayant une incidence sur la qualité, la continuité
et la durabilité des services aux personnes âgées, voire aussi sur leur
sécurité", a ajouté Mme Lanthier.

    Réseaux public et privé : résolument complémentaires

    Au cours des dernières années, les résidences privées pour personnes
âgées se sont imposées comme un important élément de solution à l'épineux
problème que pose le vieillissement sans précédent de la population par
rapport aux limites financières de l'Etat. D'abord, parce qu'elles accueillent
un nombre croissant de personnes qu'elles contribuent à maintenir le plus
longtemps possible dans leur communauté. Ensuite, parce qu'après s'être dotées
des infrastructures nécessaires pour répondre à des besoins que le réseau
public a énormément de difficulté à satisfaire, les résidences reçoivent de
plus en plus de personnes âgées en perte d'autonomie.

    D'indispensables ajustements

    De nombreuses mesures à caractère économique, juridique et social
reflètent la structure démographique du Québec d'il y a vingt ou trente ans.
Il est urgent que ces règles, programmes et textes législatifs ou
réglementaires soient adaptés à la réalité actuelle du vieillissement de la
population, de façon à ce que les deux principaux dispensateurs de services
que sont le privé et le public puissent continuer à répondre aux attentes et
aux besoins de plus en plus nombreux et complexes des personnes âgées.
    Pour que les aînés du Québec puissent continuer à exercer leur choix en
matière d'hébergement et pour assurer à un nombre croissant d'entre eux un
meilleur accès à des services durables et plus adéquats dans un environnement
paisible, l'ARCPQ recommande :

    1. que le Règlement sur les critères de fixation de loyer soit amendé
    pour refléter la proportion plus importante des services dans le prix du
    loyer d'un logement situé dans une résidence ;

    2. que la Loi sur les services essentiels soit amendée de sorte qu'elle
    inclue de façon spécifique les résidences privées pour personnes âgées ;

    3. que le taux du crédit d'impôt pour le maintien à domicile d'une
    personne âgée soit porté de 25 % à 35 %, mais qu'en revanche, il devienne
    imposable pour tous, de façon à ce que les personnes les plus démunies
    soient celles qui en bénéficient le plus ;

    4. que les ententes entre le secteur privé et le réseau de la santé et
    des services sociaux soient révisées, notamment en vue de contrer les
    difficultés liées à la durée et à la précarité de ces ententes et à
    l'iniquité entre les régions ;

    5. que les établissements du réseau public désignent des responsables des
    relations avec les résidences pour favoriser un meilleur arrimage avec le
    personnel des résidences.

    Pour consulter le mémoire de l'ARCPQ, aller à : http://www.arcpq.org

    L'Association des Résidences et Chsld privés du Québec (ARCPQ), la seule
association provinciale dans le domaine, regroupe, représente et soutient plus
de 550 membres gestionnaires et propriétaires d'établissements d'habitation et
d'hébergement privés au Québec, qui offrent des services d'assistance et des
soins à plus de 60 000 personnes âgées autonomes ou en perte d'autonomie.




Renseignements :

Renseignements: Hélène Hains, Enigma communications, (514) 982-0308,
poste 221 ou 1 888 787-0308, poste 221, h.hains@enigma.ca

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DES RESIDENCES ET CHSLD PRIVES DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.