L'AQINAC RÉAGIT AU DÉVOILEMENT DU LIVRE VERT « POUR UNE POLITIQUE BIOALIMENTAIRE AU QUÉBEC »

QUÉBEC, le 7 juin 2011 /CNW Telbec/ - L'Association québécoise des industries de nutrition animale et céréalière (AQINAC) salue le dépôt du Livre vert proposant une politique bioalimentaire pour le Québec. Cette politique constitue un jalon important dans la réforme du modèle agricole et agroalimentaire québécois, dont les débats furent lancés par le biais de la Commission sur l'avenir de l'agroalimentaire au Québec, présidée par M. Jean Pronovost, et qui a déposé son rapport en janvier 2008.

« Pour que notre secteur agricole et agroalimentaire québécois survive, une réforme est essentielle et il faut sans faute mettre les besoins des consommateurs et des marchés au centre du modèle tout en y répondant d'une façon compétitive, productive et rentable. Nous devons encourager et développer plus que jamais l'entrepreneurship, le gestionnaire de qualité auprès des entreprises agricoles et agroalimentaires du Québec», a déclaré M. Christian Breton, président de l'AQINAC.

Pour y arriver, l'AQINAC considère qu'il est grand temps de moderniser la loi encadrant les mécanismes de mise en marché afin d'en assurer la cogestion par tous les acteurs de la filière, du fournisseur d'intrants au consommateur. « La mise en marché des produits agricoles est possible grâce à l'apport de toutes les entreprises agricoles et agroalimentaires. C'est pour cette raison que l'AQINAC considère que cette loi doit être inclusive et non exclusive. Tous les acteurs de la filière doivent être également concernés et doivent donc avoir droit au chapitre », a ajouté M. Breton.

L'AQINAC compte se faire entendre sur la capacité concurrentielle des entreprises et des filières en demandant le financement universel peu importe la taille et le modèle de l'entreprise. Nous demandons aussi la réciprocité dans les exigences d'innocuité et de sécurité alimentaire. « Si l'on considère que pour des raisons de santé ou de respect de l'environnement la production doit respecter au Québec plusieurs normes très strictes, il serait illogique que des produits provenant de l'étranger puissent être vendus sans avoir respecté les mêmes exigences dans leur production. La santé des Québécois est la même, qu'ils consomment des produits du Québec ou d'ailleurs », a conclu Christian Breton, président de l'AQINAC.

Selon l'AQINAC, les producteurs agricoles, de réels gestionnaires d'entreprise, devraient avoir le droit de se prononcer sur leur appartenance à l'association qui représentera le mieux leurs intérêts. Un marché compétitif dans lequel l'entrepreneurship est à l'avant-plan le commande.

« Les producteurs sont capables de choisir les meilleurs moyens pour défendre leurs intérêts et pour améliorer leurs conditions de production. Il serait normal qu'ils aient eux aussi accès à la liberté d'association », a précisé M. Breton.

En conclusion, l'AQINAC offre son entière disponibilité au gouvernement et à tous les acteurs de la filière dans la mise en place d'une réforme ayant pour but l'amélioration de la productivité, de la compétitivité, et de la rentabilité du secteur agricole et agroalimentaire.

À PROPOS DE L'AQINAC

L'AQINAC regroupe plus de 200 membres, tous des joueurs clés de l'industrie agroalimentaire québécoise, principalement fabricants d'alimentation animale et/ou négociants en céréales, étant également actif dans la production de volailles, porcs, œufs d'incubation et œufs de consommation humaine. Les membres de l'AQINAC produisent ensemble plus de 50 % de ces productions au Québec. L'AQINAC œuvre, entre autres, à répondre aux exigences des consommateurs et de la société en matière de sécurité alimentaire, d'environnement, de qualité, de conditions d'élevage et de retombées économiques, en plus de contribuer, par son dynamisme, au développement de sa clientèle-producteur et de leurs productions, tout en faisant la promotion de l'industrie agroalimentaire moderne.

SOURCE Association québécoise des industries de nutrition animale et céréalière (AQINAC)

Renseignements :

Source :   ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DES INDUSTRIES DE NUTRITION ANIMALE ET CÉRÉALIÈRE (AQINAC)
Information :



Marie Tremblay, conseillère senior
Paradigme affaires publiques
418-523-0523
418 951-3003
mtremblay@paradigme-ap.com

Profil de l'entreprise

Association québécoise des industries de nutrition animale et céréalière (AQINAC)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.