L'appui au secteur de l'automobile renforce l'économie canadienne en ces temps de crise, selon le président des TCA



    TORONTO, le 1er juin /CNW/ - Ken Lewenza, président des TCA, a déclaré
que l'appui fourni à General Motors par le gouvernement fédéral est essentiel
à la santé à long terme de l'économie canadienne.
    M. Lewenza insiste sur le fait que l'appui des gouvernements aux efforts
de restructuration de GM et de Chrysler permettra de sauver des centaines de
milliers d'emplois au total, soit nettement plus que les emplois directs de
ces deux constructeurs. "Pour chaque emploi direct sauvegardé par cette
mesure, un total de 7,5 emplois dépend de la présence constante de l'industrie
automobile au Canada", a déclaré M. Lewenza. "Des centaines d'autres
entreprises, depuis les fournisseurs de pièces d'automobiles jusqu'aux cafés
du coin en passant par les nettoyeurs à sec, devraient composer avec un avenir
assombri si GM et Chrysler venaient à disparaître du Canada."
    "Il ne s'agit pas seulement de sauver des emplois directs dans le secteur
de l'automobile; il s'agit plutôt de renforcer les fondations de toute
l'économie de la province", a ajouté M. Lewenza.
    Parmi les critères qu'a établis le gouvernement pour accorder son appui,
General Motors doit maintenir sa présence manufacturière et augmenter ses
activités de recherche et de développement au Canada, a affirmé M. Lewenza.
"Ces exigences aideront non seulement à préserver les emplois canadiens, mais
permettront également de créer une industrie plus forte, plus écologique et
plus rentable pour affronter l'avenir."
    Le fait que General Motors ait réussi à éviter de se mettre sous la
protection de la loi sur les faillites ici au Canada fait honneur au travail
acharné dont ont fait preuve les deux parties, les TCA et la société, qui sont
parvenues à signer une nouvelle convention collective.
    "Le syndicat s'est montré proactif en répondant aux exigences que nous
avait formulées le gouvernement et, bien que les sacrifices faits par nos
membres soient difficiles, nous comprenons tous que cet appui du gouvernement
était important pour la préservation de l'industrie et des centaines de
milliers d'emplois que celle-ci procure", a expliqué M. Lewenza. Il a
également indiqué qu'il ne faut pas sous-estimer comment il est important
d'éviter de se placer sous la protection de la loi sur les faillites.
    M. Lewenza a également souligné que l'aide à la restructuration pourrait
finalement ne pas imposer quelque coût que ce soit au gouvernement canadien ou
aux contribuables, une fois que l'économie aura retrouvé sa stabilité, que les
ventes d'automobiles auront repris et que les prêts et autres formes de
financement auront été remboursés. L'appui du gouvernement canadien à la
restructuration précédente de Chrysler (en 1979) n'a pas coûté un sou aux
gouvernements du Canada, mais il a joué un rôle important pour préserver les
activités importantes de la société au Canada pour la génération qui a suivi.
    "Le coût fiscal qu'entraînerait une inaction des gouvernements, laquelle
laisserait disparaître ces entreprises du Canada, serait de beaucoup plus
important que celui lié à un appui à la restructuration et à la poursuite des
activités ici", a expliqué M. Lewenza. Il a cité deux études économiques
(comme un récent rapport du Centre for Spatial Economics) qui ont estimé que
les gouvernements du Canada et de l'Ontario perdraient 13 milliards de dollars
par année si les trois grands de Detroit cessaient leurs activités au Canada.
    "Tous ces soi-disant défenseurs des droits des contribuables devraient
réfléchir soigneusement sur les moyens que devrait employer le gouvernement
pour remplacer des pertes de revenu de plusieurs milliards de dollars si GM et
Chrysler devaient disparaître du pays. Voilà ce que les contribuables
devraient craindre, pas ce programme de restructuration."





Renseignements :

Renseignements: Shannon Devine, communications, syndicat des TCA,
(cell.) (416) 302-1699; ou Angelo DiCaro, (cell.) (416) 606-6311

Profil de l'entreprise

Syndicat des TCA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.