L'APFC salue la décision des députés d'étudier les difficultés de l'industrie forestière



    La Chambre des communes accepte la demande d'une étude sur le secteur

    OTTAWA, le 11 déc. /CNW/ - L'Association des produits forestiers du
Canada (APFC) s'est réjouie aujourd'hui de la décision du Comité permanent des
ressources naturelles de la Chambre des communes d'entreprendre une étude
approfondie sur les possibilités et les difficultés uniques de l'industrie des
produits forestiers. Cette décision a été prise moins d'une semaine après
qu'Avrim Lazar, président et chef de la direction de l'APFC, ait fait cette
demande lors de son témoignage sur l'impact de la force du dollar canadien
devant le Comité permanent de l'industrie, des sciences et de la technologie.
    "Beaucoup de possibilités s'offrent à nous. Mais l'industrie a besoin
d'un climat commercial qui lui permette de profiter de ces possibilités. L'an
dernier, grâce aux efforts d'un groupe de travail de l'industrie, nous avons
élaboré une vision stratégique à long terme pour nous positionner de manière à
tirer parti des nouveaux débouchés", a indiqué M. Lazar. "L'annonce
d'aujourd'hui est un signal clair que les parlementaires sont prêts à
travailler avec l'industrie pour concevoir un plan d'action axé sur le marché
et porteur d'avenir, qui établira les bases d'un secteur forestier dynamique."
    "Historiquement, les politiques gouvernementales ont trop souvent mis
l'accent sur des solutions qui s'appliquaient aux difficultés passées. En se
concentrant sur les possibilités et les défis de demain, le comité peut
contribuer à orienter la vision à long terme d'une politique gouvernementale
qui appuierait le plan stratégique de l'industrie", a-t-il ajouté.
    Il y a beaucoup en jeu dans ce dossier. L'industrie canadienne des
produits forestiers représente 3 % du PIB du Canada, emploie directement ou
indirectement près d'un million de personnes et est le poumon économique de
plus de 300 localités canadiennes d'un océan à l'autre. Les prévisions
indiquent que la demande mondiale pour les produits forestiers devrait
augmenter de 3 % par année avec l'émergence d'économies comme celles de l'Inde
et de la Chine. En tant que plus grand exportateur mondial de produits
forestiers, le Canada doit être prêt à profiter de cette nouvelle demande tout
en continuant à prospérer sur ses marchés traditionnels.
    Les députés ont voté en faveur de l'étude après que Ken Boshcoff, député
libéral de la circonscription ontarienne de Thunder Bay-Rainy River, eut
déposé une motion demandant une telle analyse. "Nous sommes très heureux du
leadership dont le comité et plus particulièrement M. Boshcoff ont fait
preuve", a conclu M. Lazar.
    L'APFC est le porte-parole, au Canada et à l'étranger, des producteurs
canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le
gouvernement, le commerce et l'environnement. L'industrie forestière
canadienne a un chiffre d'affaires de 80 milliards de dollars par année et
représente 3 % du PIB du Canada. Il s'agit de l'un des plus gros employeurs du
pays, qui a des activités dans plus de 320 collectivités canadiennes et
procure près de 900 000 emplois directs et indirects.





Renseignements :

Renseignements: Jeremy Dunn, Curve Communications, (604) 684-3170, (604)
726-8350 (cell.), jeremy@curvecommunications.com; Laura Ballance, Curve
Communications, (604) 684-3170, (604) 771-5176 (cell.),
laura@curvecommunications.com; Paul Vieira, Directeur des communications,
Association des produits forestiers du Canada, (613) 563-1441 poste 323, (613)
884-3312 (cell.), pvieira@fpac.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.