L'APCHQ dévoile les résultats de son enquête - Plus de 97 % des acheteurs de maisons neuves satisfaits !



    MONTREAL, le 7 mars /CNW Telbec/ - L'Association provinciale des
constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ) dévoile aujourd'hui les
résultats de son Enquête sur les acheteurs de logements neufs, édition 2006,
réalisée en collaboration avec la Société d'habitation du Québec (SHQ). Ayant
pour objectif de tracer le profil de la clientèle propre au secteur de la
construction résidentielle neuve, cette enquête - effectuée auprès 1 001
acheteurs dont la maison est enregistrée auprès de La Garantie des maisons
neuves (GMN) de l'APCHQ - révèle que plus de 97 % des répondants sont
satisfaits de leur achat.
    En effet, les acheteurs de maisons neuves ayant répondu au sondage se
sont déclarés soit très satisfaits (66,8 %) ou satisfaits (30,3 %) de leur
nouvelle résidence. Suivant de près ces taux de satisfaction, ceux concernant
le référencement indiquent qu'une forte proportion de ces acheteurs
recommanderait très certainement (58,9 %) ou probablement (26,2 %) le
constructeur de leur nouvelle résidence.

    Qui sont les acheteurs de maisons neuves?

    Selon l'enquête, 42 % des acheteurs sont âgés de 25 à 34 ans et plus de
la moitié forment des ménages de deux personnes et moins. En outre, environ la
moitié des répondants ne vivent avec aucun enfant. L'enquête démontre
également que les acheteurs de maisons neuves sont fortement scolarisés
puisque 49 % d'entre eux détiennent un diplôme universitaire.

    La démarche d'achat et les préférences des acheteurs

    L'expérience de l'acheteur et les démarches qu'il a entreprises avant
d'acquérir sa nouvelle résidence sont des facteurs clés à considérer pour
tracer un profil représentatif. Ainsi, environ 37 % des acheteurs de maisons
neuves sont de premiers acheteurs. En contrepartie, 63 % des acheteurs sont
expérimentés, et la moitié d'entre eux n'ont acheté qu'une seule maison
auparavant.
    Pour 46 % des premiers acheteurs, le désir d'accéder à la propriété est
la principale raison pour changer de logement, alors que pour 16 % des
acheteurs expérimentés, la principale motivation tient davantage à la
petitesse du logement ou au manque de chambres à coucher.
    Etant donné la compétition que se livrent le marché du neuf et celui de
la maison existante, il n'est pas étonnant de constater qu'un acheteur sur
deux a considéré l'achat d'une maison existante durant son processus de
recherche. Toutefois, pour 55 % de ces acheteurs, la maison existante s'est
avérée trop chère ou ne répondait simplement pas à leurs critères et goûts.
    Outre le prix d'achat de la maison neuve, son lieu géographique et sa
superficie habitable, des éléments tels que la dimension de la cuisine et des
chambres, le style et l'architecture intérieure ainsi que les espaces de
rangement sont considérés par 75 % des acheteurs comme très importants dans le
choix d'une maison neuve. Notons qu'une majorité d'acheteurs considèrent la
sécurité, la qualité et la beauté du quartier comme les principaux facteurs
motivant le choix du lieu géographique d'une nouvelle résidence.

    Les caractéristiques de la maison neuve

    Afin de mieux comprendre les priorités et les choix des acheteurs,
l'enquête fait également ressortir les principales caractéristiques de la
maison neuve. Parmi celles-ci, mentionnons le lieu de l'ancienne résidence.
A cet égard, 35 % des répondants ont acheté une résidence neuve située à moins
de 5 kilomètres de leur résidence précédente, alors que 41 % des acheteurs ont
porté leur choix sur une résidence construite dans un rayon s'étendant entre
5 et 25 kilomètres.
    Mentionnons également l'intérêt pour la maison intergénérationnelle.
Alors que 9 % des acheteurs affirment avoir fait l'acquisition d'une maison
intergénérationnelle, environ 6 % des répondants expriment leur intention de
modifier leur habitation ou d'en acheter une nouvelle au cours des dix
prochaines années pour pouvoir loger un proche. Selon Steeves Demers,
économiste principal à l'APCHQ, "cet intérêt pour ce type d'habitation,
quoique marginal, témoigne des profonds changements démographiques qui
touchent le Québec".

    Le financement

    Plus que jamais, l'achat d'une maison neuve passe par un processus de
financement, dont les conditions et modalités sont de plus en plus modulées en
fonction de la capacité de payer des ménages. Selon l'enquête, environ 40 %
des acheteurs de maisons neuves ont avancé une mise de fonds variant entre
15 % et 50 % du prix d'achat. Cette proportion atteint presque 50 % chez les
acheteurs expérimentés.
    De plus, seulement 48 % des ménages ayant un revenu inférieur à 70 000 $
ont opté pour un remboursement accéléré de leur emprunt hypothécaire
(versements hebdomadaires ou aux deux semaines). Parallèlement, 67 % des
acheteurs plus fortunés ou ayant un revenu supérieur à 130 000 $ ont eux aussi
opté pour ces types de versements.
    En ce qui concerne le type de taux hypothécaire, l'enquête révèle que
79 % des acheteurs de maisons neuves ont opté pour un taux fixe plutôt que
variable. En outre, 85 % des acheteurs de moins de 35 ans optent pour un taux
fixe comparativement à 72 % des acheteurs âgés de plus de 55 ans.
    Toujours à l'affût des changements, l'APCHQ consacre des efforts à la
recherche et à l'analyse de l'industrie de la construction résidentielle et du
marché de la maison neuve. Cette enquête s'inscrit au nombre de ses
initiatives pour informer les entrepreneurs et le public de l'évolution de ce
marché et des tendances qui le caractérisent.

    Pour consulter l'Enquête sur les acheteurs de logements neufs, édition
2006, visitez le portail de l'APCHQ à l'adresse suivante :
www.apchq.com/outils

    A propos de l'APCHQ

    L'APCHQ transige avec plus de 14 000 entreprises réunies au sein de
16 bureaux régionaux, affirmant sa position de chef de file dans l'industrie
de la construction et de la rénovation résidentielles. En 1976, elle a
instauré un programme privé de garantie sur les bâtiments résidentiels neufs,
duquel s'est largement inspiré le gouvernement pour définir les standards de
la garantie obligatoire en 1999. Proactive, elle a créé en 1986 un plan de
garantie couvrant les travaux de rénovation. Elle a également mis sur pied la
bannière Réno-Maître en 2002. L'Association et ses membres effectuent ainsi
76 % des travaux en habitation. Depuis 1997, l'APCHQ est la plus importante
gestionnaire de mutuelles de prévention du domaine de la construction. Etant
le seul agent négociateur patronal des relations de travail dans le secteur
résidentiel, elle défend les intérêts de quelque 12 000 employeurs et 25 000
travailleurs.




Renseignements :

Renseignements: Mélanie Saulnier, Conseillère principale en
communications - APCHQ, (514) 353-9960, poste 270, Cell.: (514) 951-3493,
msaulnie@apchq.com; Source: Association provinciale des constructeurs
d'habitations du Québec (APCHQ)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.