Lancement en Ontario du vin French rabbit en petit format de 250 ml: dans le secteur vinicole, la demande d'emballages novateurs s'étend aux contenants individuels



    TORONTO, le 23 oct. /CNW/ - Boisset, premier vinificateur français ayant
mis sur le marché canadien du vin millésimé dans des contenants Tetra Pak, a
lancé aujourd'hui un petit format du vin French rabbit afin de répondre à la
demande d'emballages novateurs dans le secteur vinicole, laquelle s'étend
maintenant aux contenants individuels.
    Le vin French rabbit en quatre contenants Tetra Pak de 250 ml (4 x 1/4
litre = 1 litre) est en vente à la LCBO pour la toute première fois. De plus,
deux nouveaux vins French rabbit ont été mis sur le marché, et une nouveauté a
été apportée à la gamme de produits. Ainsi, les amateurs de blanc pourront
désormais se procurer un assemblage de cépages de chardonnay et de sauvignon
French rabbit en petit format, tandis que les amateurs de rouge pourront jeter
leur dévolu sur un assemblage de merlot et de cabernet sauvignon, également en
petit format. Par ailleurs, le très populaire pinot noir French rabbit, qui
est déjà offert en contenant de 1 litre, est maintenant vendu en quatre
emballages pratiques de 250 ml. Les trois nouveaux produits sont offerts au
prix de détail de 14,95 $.
    Le nouveau format "petit" est la dernière nouveauté apportée à la série
de vins millésimés French rabbit, lesquels ont été lancés à Toronto il y a
deux ans et remportent depuis un vif succès; ils sont désormais vendus dans
sept pays. Ces remarquables vins millésimés provenant du sud de la France ont
reçu plusieurs prix à l'échelle internationale, tant pour leur qualité que
pour leur emballage novateur.
    D'après Jean-Charles Boisset, président de Boisset, l'un des principaux
vinificateurs français, le format de 250 ml du French rabbit répond à un
intérêt d'envergure mondiale pour le vin en contenants individuels. Il
explique que le secteur vinicole est de plus en plus enclin à mettre à l'essai
de nouveaux emballages et méthodes de vinification afin de minimiser le bilan
carbone associé à la production de vin. Par le fait même, il souhaite
également répondre à une demande des consommateurs, qui réclament de plus en
plus de polyvalence.
    "Les consommateurs s'intéressent de plus en plus aux contenants
individuels. Ils seront conquis par le côté pratique du French rabbit en petit
format ainsi que par sa légèreté et son emballage écologique", soutient M.
Boisset. Il fait remarquer que le petit format de 250 ml du French rabbit est
le plus facile à transporter qui soit, et qu'il favorise en plus la protection
et l'intégrité du vin. Dans le secteur hôtelier, le vin en contenants
individuels permet de contrôler les portions, facilitant ainsi la gestion des
stocks et le service. En outre, le client tend à être rassuré lorsque le vin
lui est proposé dans un emballage scellé.
    M. Boisset affirme par ailleurs que le nouveau format est idéal pour ceux
qui souhaitent déguster le French rabbit dans le confort de leur foyer. "Grâce
au format de 250 ml du French rabbit, un couple dînant à la maison peut
accompagner son repas à la fois de pinot noir et de vin blanc s'il le
souhaite", illustre-t-il.
    Le petit emballage de French rabbit, qui contient 250 ml (un peu plus de
huit onces) de vin, offre un excellent rapport qualité-prix ainsi que la
commodité d'un contenant individuel.
    ACNielsen a remarqué que les consommateurs s'intéressent aux formats qui
ne contiennent que la quantité de vin qu'ils souhaitent consommer, leur
évitant ainsi d'ouvrir une bouteille de format standard. ACNielsen a également
conclu que le "vin en format individuel" est associé à une croissance annuelle
de 15 % aux Etats-Unis, la tendance affichant la croissance la plus rapide du
secteur vinicole.
    Les contenants Tetra Pak, qui affichent une croissance constante de 30 %
par année, représentent une autre tendance marquée du monde du vin (Business
Week, 2005; Wine market Report, 2007; Tetra Pak USA, 2007). A l'heure
actuelle, le French rabbit est le vin en contenant Tetra Pak enregistrant la
croissance la plus rapide aux Etats-Unis. M. Boisset affirme que le French
rabbit reçoit également un accueil enthousiaste en France et au Royaume-Uni.
    La popularité du French rabbit a pris son essor en Ontario, soutient-il.
"Si le French rabbit a fait son entrée sur les marchés de l'Europe, du Japon
et de l'ensemble des Etats-Unis, c'est grâce à l'appui immédiat qu'a accordé
la population de l'Ontario au produit lors de son lancement à l'échelle
mondiale, qui a eu lieu dans cette province il y a deux ans", déclare M.
Boisset. Lancé à Toronto en août 2005, le vin French rabbit a généré des
ventes de 200 000 litres en quatre mois, devenant ainsi le nouveau vin ayant
connu le lancement le plus triomphal de l'histoire de la LCBO.
    "Les formats individuels confèrent plus de choix aux amateurs de vin et
s'inscrivent dans une tendance mondiale axée sur la polyvalence, la commodité
et le caractère écologique des contenants de produits alcoolisés", explique le
président et chef de la direction de la LCBO, Bob Peter. "Par ailleurs,
n'oubliez pas que vous pouvez poser un geste écologique en retournant vos
emballages de boissons alcoolisées Tetra Pak à The Beer Store lorsqu'ils sont
vides. Vous y recevrez également le remboursement de votre dépôt. Bref, tout
le monde y gagnera au change."
    M. Peter est l'instigateur de la mode des nouveaux emballages, lancée au
Canada il y a deux ans : il avait alors invité tous les fournisseurs de la
LCBO à envisager d'emballer certaines de leurs boissons alcoolisées dans des
contenants écologiques.
    Lorsque French rabbit a été lancé en Ontario, M. Boisset s'est engagé à
verser un pourcentage des ventes du vin au projet de Fonds de protection du
patrimoine naturel de la LCBO, mené de concert avec Wildlife Preservation
Canada dans le but de réintroduire la pie-grièche migratrice, oiseau chanteur
de l'Ontario menacé de disparition.
    "La popularité du French rabbit auprès des consommateurs de l'Ontario
permet d'appuyer des projets de protection de la faune et encourage d'autres
fournisseurs de la LCBO à offrir aux amateurs de vin des produits d'excellente
qualité dans des emballages écologiques", déclare M. Peter. "L'essor du French
rabbit a également amené d'autres fournisseurs à suivre l'exemple de M.
Boisset et à soutenir des programmes de préservation de l'environnement."
    Dans le cadre du lancement du petit format du French rabbit, qui s'est
tenu aujourd'hui au Spoke Club de Toronto, un don de 160 000 $ a été octroyé à
Wildlife Preservation Canada. En tout, les ventes de French rabbit ont permis
le versement de 320 000 $ sur deux ans au projet de sauvegarde de la
pie-grièche migratrice, fonds qui servent à accroître la reproduction de
l'oiseau et à aménager des installations hivernales.
    L'emballage écologique du French rabbit contribue à réduire les déchets
d'emballage de 90 % et son emballage ne correspond qu'à 4 % de son poids. Plus
de 2,5 milliards de litres de vin ont été emballés dans des contenants Tetra
Pak dans le monde en 2006. Le vin en boîte est d'ailleurs le format plus
apprécié dans des pays comme l'Australie, le Chili et l'Espagne.
    Les vins en format individuel et dans des emballages non traditionnels
représentent le segment de marché ayant la croissance la plus rapide dans le
monde vinicole nord-américain et européen. Au Canada, il y a 26 mois, le
French rabbit était le seul vin de première qualité offert en contenant Tetra
Pak. A présent, la LCBO vend plus de 75 vins dans ce type de contenant, en
plus d'offrir des dizaines d'autres produits alcoolisés dans des emballages
non traditionnels.

    Nota : Des documents d'information sur Boisset, sur la pie-grièche
migratrice ainsi que sur les tendances et statistiques relatives au monde
vinicole sont offerts.


    
                          Tendances et statistiques
    

    Vins en emballage individuel

    Les vins en format individuel et dans des emballages non traditionnels
représentent le segment de marché ayant la croissance la plus rapide dans le
monde vinicole nord-américain et européen.
    ACNielsen a découvert que le "vin en format individuel" fait partie des
nouvelles tendances du monde vinicole : ce segment de marché a en effet
affiché une croissance de 15 % en 2006, et il devrait progresser encore
davantage. Dans son numéro de l'hiver 2006, le magazine Trump soulignait que
"les mini-bouteilles et les emballages de la grosseur d'une boîte à boire sont
pratiques et faciles à transporter; on commence d'ailleurs à les voir un peu
partout dans les fêtes".
    Les consommateurs de vin apprécient la commodité des emballages
individuels. En plus d'être légers et faciles à refroidir, ces petits
contenants permettent aux couples d'accompagner leur repas à la fois de pinot
noir et de chardonnay s'ils le souhaitent.

    Le vin dans des contenants Tetra Pak

    Le French rabbit a été le premier vin en format Tetra Pak vendu au
Canada, et parmi les premiers en Amérique du Nord. Lancé par Boisset à Toronto
en août 2005, le French rabbit est maintenant offert dans sept pays : le
Canada, les Etats-Unis, le Japon, l'Irlande, le Royaume-Uni, la France et le
Danemark.
    En août 2005, le French rabbit était le seul vin offert en emballage
Tetra Pak par la LCBO. En octobre 2007, la LCBO offrait plus de 75 vins dans
ce type de contenant.
    Dans le monde entier, plus de 2,5 milliards de litres de vin sont
emballés dans des contenants Tetra Pak chaque année. Le conditionnement du vin
dans des emballages non traditionnels représente l'une des tendances affichant
la croissance la plus rapide du secteur vinicole, même aux Etats-Unis, où la
population a pris plus de temps à adopter ce type de contenant qu'en Europe,
en Australie ou en Amérique du Sud.
    En 2005, le magazine Business Week a révélé que la croissance du marché
du vin conditionné dans des emballages non traditionnels était de 30 % par
année en Amérique du Nord. Plus récemment, en avril 2007, Tetra Pak USA a
annoncé qu'elle prévoyait un taux de croissance annuel de 30 % de ses
activités sur le marché vinicole nord-américain. Pour sa part, Tetra Pak
Canada offre des services d'emballage pour les vinificateurs par le truchement
de deux nouvelles usines en Ontario et d'une usine au Québec.
    Aux Etats-Unis, l'an dernier, le French rabbit a été classé parmi les
10 nouvelles marques de vin générant les meilleures ventes (sondage de IRI,
2006), et les détaillants de vin l'ont consacré "marque-vedette". Les
magazines Life, Time et Wine Spectator ont publié des reportages sur le French
rabbit, soulignant que ce vin était la figure de proue d'une révolution dans
les habitudes des consommateurs. (Pour consulter des commentaires et des
articles en version intégrale, veuillez consulter le site Web
www.frenchrabbit.com.)
    Au Canada, un sondage Léger Marketing commandé par Tetra Pak Canada en
juin 2007 a révélé que la plupart des Canadiens, soit environ 70 %, avaient
déjà acheté du vin en format Tetra Pak. Environ le tiers des répondants ont
affirmé qu'ils seraient ravis d'apporter du vin en contenant Tetra Pak à un
souper, ou à l'occasion d'un pique-nique ou d'un barbecue. La majorité des
consommateurs de vin canadiens ont déclaré que le rapport qualité-prix et les
recommandations qu'ils reçoivent sont les principaux facteurs sur lesquels ils
se basent dans le choix d'un vin, au détriment des traditionnels conseils
oenologiques.

    Boisset et French rabbit reçoivent des prix et bénéficient de la
    considération des consommateurs

    Jean-Charles Boisset souligne qu'en France, pays où les traditions
vinicoles sont particulièrement bien enracinées, les consommateurs adoptent le
vin en contenant Tetra Pak. Depuis sa commercialisation sur le marché
français, en mars 2007, le French rabbit a abondamment fait parler de lui.
Viniflor, office national du secteur vinicole en France, a récemment conclu
que les Français étaient prêts à explorer d'autres formes d'emballage que la
classique bouteille de verre, 67 % d'entre eux se disant enclins à servir du
vin à leurs invités dans un emballage non traditionnel.
    Le pinot noir French rabbit 2006 a remporté la médaille d'argent aux
Vinalies Internationales 2007, un concours viticole. Par ailleurs, dans le
cadre du SIAL - concours se déroulant à Paris tous les deux ans et visant à
récompenser les nouveaux produits de consommation et les emballages les plus
innovateurs - le French rabbit a remporté la médaille d'or dans la catégorie
des vins, en novembre 2006.

    Des démarches écologiques qui jouent un rôle prépondérant dans le monde
    vinicole

    En plus de produire des vins conditionnés dans des emballages durables,
Boisset a été l'un des premiers vinificateurs à observer des pratiques
écologiques dans le cadre de toutes ses activités. Boisset appuie également
des groupes qui contribuent à la conservation de la nature. En France, le
produit de la vente de French rabbit permet d'appuyer la Surfrider Foundation,
organisme voué à la protection des littoraux fragiles. Dans 42 Etats
américains, les ventes de French rabbit permettent de soutenir AmericanForest;
Boisset est un commanditaire de ce groupe voué au reboisement.
    En Ontario, au cours des deux dernières années, les ventes de French
rabbit ont permis à Boisset de verser 320 000 $ à un projet de sauvegarde de
la pie-grièche migratrice par le truchement du Fonds de protection du
patrimoine naturel de la LCBO. "La pie-grièche migratrice est le seul oiseau
chanteur prédateur en Amérique du Nord. La LCBO et Boisset, en nous offrant
leur soutien pour accroître la reproduction de l'oiseau et aménager des
installations hivernales, nous aident à prendre des mesures concrètes pour que
cette superbe espèce ne soit pas qu'un souvenir dans les prairies
canadiennes", soutient la présidente de Wildlife Preservation Canada, Elaine
Williams.
    Fondée en 1961 par Jean-Claude et Claudine Boisset, Boisset Vins &
Spiriteux est un ensemble d'établissements de vinification et de production de
spiritueux artisanaux. Au fil de sa croissance, l'entreprise est devenue une
société internationale de premier plan. Boisset est restée fidèle à ses
racines et traditions bourguignonnes puisant leurs origines dans le terroir,
tout en se consacrant à la mise au point d'idées novatrices et à l'exploration
de régions au riche potentiel vinicole. La société est aujourd'hui le
principal producteur mondial de pinot noir et exerce ses activités dans plus
de 80 pays. Boisset respecte ses valeurs fondamentales, lesquelles sont axées
sur l'excellence, l'innovation, le respect de l'environnement, la créativité
et la loyauté envers le terroir. Sous la direction de son propriétaire,
Jean-Charles Boisset, Boisset tire parti de ce que la tradition et
l'innovation ont de mieux à offrir pour créer ses vins.

    /AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo
    accompagnant ce communiqué est disponible dans l'Archive photographique
    CNW et archivée à l'adresse http://photos.newswire.ca. Des images
    archivées sont aussi disponibles sur le site Web de l'Archive
    photographique CNW, à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images
    sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/





Renseignements :

Renseignements: RELATIONS AVEC LES MEDIAS: Boisset: David Bantey,
directeur national, Canada; Boisset: Andrew Cieszkowski, directeur des ventes,
Ontario; Personne-ressource, médias: Danièle Gauvin, Mansfield Communications
Inc., (416) 599-0024, cell.: (416) 452-4748, daniele@mcipr.com

Profil de l'entreprise

BOISSET

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.