Lancement d'une initiative mondiale pour identifier les biens personnels
Juifs confisqués par les Nazis

  • Le Projet HEART - Groupe de Travail pour la Restitution des Biens de la Période de l'Holocauste (Holocaust Era Asset Restitution Taskforce - Project HEART)

JÉRUSALEM, le 23 févr. /CNW/ - Un nouveau projet de restitution lié à la période de l'Holocauste, visant à identifier les victimes dont les biens furent confisqués par les Nazis, a été annoncé aujourd'hui.

(Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20110223/CG51872-a)

(Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20110223/CG51872LOGO-f)

Une initiative de l'Agence Juive pour Israël (Jewish Agency for Israel - JAFI), bénéficiant du soutien de l'État d'Israël, a été baptisée le Projet HEART, Groupe de Travail pour la Restitution des Biens de la Période de l'Holocauste, et a pour objectif de fournir les outils, la stratégie et les informations nécessaires pour permettre à l'État d'Israël, au Projet et à ses partenaires de rétablir un tant soit peu de justice pour les héritiers admissibles de victimes Juives, pour les victimes elles-mêmes et pour le peuple Juif.

Actuellement dans sa phase initiale, le Projet HEART se concentre sur l'identification d'individus ayant des réclamations potentielles liées aux biens personnels n'ayant jamais fait l'objet de restitution après la période de l'Holocauste : (1) tout bien personnel qui était situé dans l'un des pays sous le contrôle des forces Nazies ou des Puissances de l'Axe à tout moment de la période de l'Holocauste ; et (2) tout bien personnel qui appartenait à des personnes Juives telles que définies par les lois raciales des Nazis/les pays de l'Axe ; et (3) tout bien personnel confisqué, pillé ou vendu de force par les forces Nazies ou les Puissances de l'Axe durant la période de l'Holocauste.

<<De nombreuses victimes de l'Holocauste, qui sont revenues à leur domicile, se sont trouvées sans la moindre possibilité de récupérer ce qui leur appartenait, >> a déclaré Natan Sharansky, président de l'Agence Juive pour Israël. C'est la première fois depuis l'Holocauste qu'un programme général et global est mis en oeuvre pour recueillir des informations en vue d'obtenir, à terme, une compensation pour les biens pillés, volés ou vendus de force durant l'Holocauste. Ceci représentera une opportunité pour de nombreuses personnes d'être enfin compensées pour des biens leur appartenant, ou appartenant à leur famille qui furent saisis durant la période de l'Holocauste. >>

Sont admissibles les victimes Juives de l'Holocauste et leurs héritiers à travers le monde qui possédaient, ou dont les familles possédaient, des biens personnels meubles, immeubles ou incorporels confisqués, pillés ou vendus de force dans les pays gouvernés ou occupés par les forces Nazies ou les Puissances de l'Axe durant la période de l'Holocauste. Une seule restriction s'impose aux candidatures : si la victime ou ses héritiers ont déjà reçu, après la période de l'Holocauste, une restitution pour ces biens, ils ne sont pas admissibles à recevoir une restitution additionnelle liée à ces biens.

<<Il n'est pas nécessaire, pour être admissible, d'avoir des preuves évidentes au sujet de la possession des biens en question. Si des individus croient qu'ils étaient propriétaires ou bénéficiaires de ces biens, nous leur demandons de remplir le Questionnaire, >> a déclaré Anya Verkhovskaya, la Directrice du Projet.

Les biens admissibles dans le cadre du Projet HEART comprennent les biens personnels de tout type :

(1) LES BIENS IMMEUBLES, biens personnels qui ne peuvent pas être déplacés sans les détruire ou les modifier. Ceux-ci comprennent les biens immobiliers tels que les terrains développés, y compris tout bâtiment s'y trouvant, et les terrains sans bâtiment.

(2) LES BIENS MEUBLES, biens personnels qui peuvent être transportés d'un emplacement à un autre. Ceux-ci peuvent inclure les oeuvres d'art, les objets de valeur rituelle et sacrée Juive, le bétail, les outils professionnels, les métaux précieux, les pierres précieuses, les bijoux et tout autre bien meuble.

(3) LES BIENS PERSONNELS INCORPORELS, biens personnels qui ne peuvent pas en réalité être déplacés, touchés ou saisis physiquement, mais qui représentent plutôt quelque chose de valeur. Ceux-ci peuvent inclure les instruments négociables tels que les actions, obligations, polices d'assurance, comptes d'épargne, brevets déposés, biens dotaux et autres biens personnels incorporels. Il se peut également d'inclure des biens négatifs - les créances et obligations dues à l'individu - tels qu'un emprunt non remboursé ou une hypothèque.

<<En raison des dommages inestimables soufferts par les individus et communautés Juives depuis la saisie de leurs biens, l'initiative du Projet HEART a été conçue pour contacter les personnes, dont leur douleurs ne nous seront jamais imaginables, mais auxquelles nous fournirons une assistance dans le processus de recueillir des informations qui pourront à terme, nous l'espérons, mener à la récupération des biens qui leur appartiennent de droit, >> a précisé Bobby Brown, JAFI. Le Projet HEART prend aujourd'hui des mesures vitales, bien que tardives, pour redresser les torts liés à la période de l'Holocauste en ce qui concerne la restitution des biens. >>

Un processus d'admissibilité simple a été mis en place. Pour participer, il suffit aux individus de remplir le Questionnaire disponible sur le site : http://www.heartwebsite.org

Les Questionnaires seront traités conformément aux accords en vigueur avec les gouvernements ou les autorités compétents dans le cadre de leurs efforts pour parvenir aux restitutions appropriées.

SOURCE Holocaust Era Asset Restitution Taskforce - Project HEART

Renseignements :

Veuillez contacter Anya Verkhovskaya, Directrice du Projet HEART à press@heartwebsite.org ou au +1-414-961-7417, ou consulter http://www.heartwebsite.org pour de plus amples informations.

Profil de l'entreprise

Holocaust Era Asset Restitution Taskforce - Project HEART

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.