Lancement d'une campagne de commercialisation de 10 millions $ par les journaux canadiens



    TORONTO, le 26 sept. /CNW Telbec/ - Dans le but de contrer la mauvaise
publicité à l'endroit de l'industrie des journaux attisée en partie par la
chute du tirage des grands quotidiens américains, les journaux canadiens
commenceront cette semaine à combattre ce problème avec une campagne de
sensibilisation et de commercialisation de l'ordre de 10 millions $CAN.
    A compter de la "Journée internationale du droit de savoir" (soit le
vendredi 28 septembre), des annonces/annonces à volet célébrant le rôle des
journaux comme défenseurs de l'intérêt public seront publiées dans plusieurs
journaux canadiens.
    La campagne, menée par l'Association canadienne des journaux (l'ACJ) se
poursuivra sur une période de trois mois avec d'autres annonces qui viendront
souligner le dynamisme des journaux comme source médiatique transportant les
lecteurs au coeur du reportage et ce, en profondeur, en contexte et dans
l'immédiat. Parmi les auditoires cibles, notons les lecteurs habituels et
occasionnels, les annonceurs, ainsi que les agences de publicité et les
planificateurs média.
    "La confiance des lecteurs à notre égard est l'un de nos plus grands
atouts," indique Alan Allnutt, éditeur du journal The Gazette (Montréal) et
président du conseil d'administration de l'ACJ.
    "Et les chiffres le prouvent : dans l'environnement médiatique canadien
de plus en plus fragmenté, nous faisons plus que tenir le coup. Peu importe de
quel côté on examine la situation, nous bénéficions au Canada d'une industrie
de la presse vigoureuse qui, en fait, attire plus de lecteurs que jamais vers
notre contenu, qu'il s'agisse de nos plates-formes d'information payée,
gratuite, imprimée et numérique," a-t-il ajouté, faisant référence à des
données de lectorat récemment publiées par NADbank (La banque de données sur
l'audience des quotidiens).
    Les initiés des médias ont vite applaudi l'initiative de
commercialisation. "La force des journaux est en grande partie attribuable à
la qualité de leur contenu," a indiqué Bruce Claassen, chef de la direction de
Genesis Media. "Il s'agit d'un avantage commercialisable sur la concurrence
qui en dit long sur l'engagement de l'auditoire."
    "Parfois, il faut chanter ses propres louanges," indique Anne Kothawala,
présidente directrice générale de l'ACJ. "Il ne faut pas s'attendre à ce que
les médias avec lesquels nous faisons concurrence chantent les louanges des
journaux. C'est à nous de le faire."
    Le concept et la création de la campagne de sensibilisation sont l'oeuvre
du concepteur torontois John Farquhar de Wild Mouse Advertising.

    Ce qu'est l'Association canadienne des journaux

    L'Association canadienne des journaux est la voix de l'industrie
canadienne des quotidiens. Elle promouvoit la réputation positive des journaux
comme avenue médiatique essentielle qui profite à tous les Canadiens tout en
étant un outil efficace pour les annonceurs. L'ACJ défend vigoureusement la
liberté de la presse et les réformes démocratiques; elle s'avère aussi une
importante source de renseignements, de tendances et de meilleures pratiques
pour toute l'industrie.




Renseignements :

Renseignements: et entrevues: David Gollob, 1-800-536-7993,
dgollob@cna-acj.ca; www.cna-acj.ca

Profil de l'entreprise

Association canadienne des journaux

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.