Lancement du Halifax Marine Research Institute

HALIFAX, le 2 juin 2011 /CNW/ - Un institut d'innovation et de recherche marine réunissant plusieurs partenaires de l'industrie, du secteur gouvernemental et du milieu de l'enseignement postsecondaire vient d'être inauguré sur la côte est du Canada.

Le secteur de l'industrie marine représente des milliers d'emplois et génère des revenus s'élevant à plusieurs milliards de dollars pour la région atlantique où plus de 10 % de l'ensemble des chercheurs consacrent leurs travaux aux sciences océaniques. Le Halifax Marine Research Institute (HMRI) s'efforcera de contribuer à la coordination de ces ressources au profit de la région et du secteur des sciences océaniques et des technologies marines. L'organisme aura pour objectif d'accroître l'étendue, la qualité, les retombées et l'impact international de la recherche marine et par le fait même d'améliorer la compétitivité de l'industrie marine et de développer le savoir, notamment par l'exploitation des synergies et la création de partenariats qui misent sur le potentiel et les atouts de la région.

Réunissant des chercheurs en sciences humaines et naturelles provenant aussi bien des milieux académiques que gouvernementaux, cet institut permettra de créer des liens entre le milieu international de la recherche marine, le secteur privé et les décideurs politiques, en plus d'offrir les meilleurs outils et la meilleure information scientifique possible pour aider à la prise de décision informée relativement à nos océans.

« Nous nous réjouissons du lancement de ce nouvel organisme », déclarait le professeur Tom Traves, président de l'Université Dalhousie, qui est l'un des partenaires du HMRI. « Un projet de collaboration comme celui-ci représente la voie de l'avenir pour la recherche marine et l'innovation. »

Le directeur scientifique de l'institut sera Doug Wallace, qui est également le premier directeur d'une Chaire d'excellence en recherche du Canada (CERC) sur la science et la technologie des océans à l'Université Dalhousie. La contribution scientifique du professeur Wallace est considérable et comprend notamment sa participation à la troisième ronde du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC), et son travail pour le compte du ministère de l'Énergie des États-Unis sur la séquestration d'émissions de carbone de l'atmosphère dans l'océan.

Le HMRI agira comme coordonnateur de projets internationaux tels que le projet Ocean Tracking Network, qui représente un budget de 150 millions de dollars, et la Chaire de modélisation et de prédiction des phénomènes environnementaux marins extrêmes de la Lloyd's Register Educational Trust (R.-U.).

L'organisme s'emploie à établir des partenariats qui contribueront à l'amélioration de la recherche marine et qui favoriseront la création d'occasions de développement économique durable et une saine gestion environnementale. Les partenaires fondateurs seront les suivants : le Collège d'agriculture de la Nouvelle-Écosse, le Nova Scotia Community College, l'Université Acadia, l'Université du Cap-Breton, l'Université Dalhousie, l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard, l'Université du Nouveau-Brunswick, le ministère des Pêches et des Océans - Maritimes, Recherche et développement pour la défense Canada - Atlantique, Environnement Canada - Science et technologie de l'atmosphère, le Conseil national de recherches du Canada - Institut des biosciences marines, la Commission géologique du Canada - Atlantique, Irving Shipbuilding Incorporated, Metocean, Ocean Nutrition CANADA, Satlantic, Ultra Electronics et Vemco. Le HMRI prévoit augmenter ultérieurement le nombre de ses partenaires du secteur privé, du milieu universitaire, des agences gouvernementales et des organisations non gouvernementales.

En tant que chef de file en matière de solutions scientifiques et partenaire de recherche auprès du secteur privé et des décideurs politiques, le HMRI favorisera le développement de la recherche scientifique de classe internationale et contribuera à renforcer l'industrie marine commerciale, ainsi que la gestion, la science et les technologies marines. Le HMRI sera en mesure d'agir comme intermédiaire entre les entreprises (mondiales, nationales et régionales), l'expertise et les infrastructures, entre autres des installations de renommée internationale telles que le laboratoire Aquatron de l'Université Dalhousie, et des centres et programmes de recherche tels que l'Institut du droit maritime et environnemental, le Marine Affairs Program et le Centre for Foreign Policy Studies. L'organisme coordonnera les activités et la dotation en effectif de programmes de bourses, de subventions et de stages, afin d'accroître le bassin de travailleurs qualifiés et de consolider le secteur de l'industrie marine.

SOURCE Dalhousie University

Renseignements :

Stephen Hartlen
Vice-président adjoint et directeur administratif
Bureau de liaison industrielle et de l'innovation
Université Dalhousie
Tél. 902.494.3237  Cel. 902.402.1038  Téléc. 902.494.5189
Stephen.Hartlen@Dal.ca   www.dalinnovation.com

Profil de l'entreprise

Dalhousie University

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.