Lancement de l'Enquête nationale sur les résidences pour personnes âgées



    OTTAWA, le 22 juin /CNW Telbec/ - La Société canadienne d'hypothèques et
de logement (SCHL) souligne aujourd'hui le lancement de sa nouvelle enquête
nationale sur les résidences pour personnes âgées. Cette enquête, réalisée
dans toutes les provinces, a permis de recueillir de l'information sur les
taux d'inoccupation et les loyers des résidences pour personnes âgées,
lesquelles se distinguent des ensembles de logements locatifs traditionnels
par les services qui y sont offerts.
    "Le marché des résidences pour personnes âgées est différent du marché
locatif traditionnel, comme en témoignent les taux d'inoccupation et les
loyers", a déclaré Bob Dugan, économiste en chef à la SCHL. "On s'attend à ce
que la demande de logements pour personnes âgées augmente avec le
vieillissement de la génération du baby-boom. En prévision de cet
accroissement de la demande, le nombre de mises en chantier de logements pour
aînés a dépassé la demande actuelle. Par conséquent, le taux d'inoccupation
moyen, qui se chiffrait cette année à 9,2 %, est en général plus élevé sur le
marché des résidences pour personnes âgées que sur celui des logements
locatifs traditionnels."

    
    Le taux d'inoccupation national correspond à celui qui a été enregistré
    dans la catégorie des places standards. Ces places peuvent être situées
    dans l'un ou l'autre des types d'unité suivants :
    - chambres individuelles, studios et logements de une ou de deux
      chambres, qui peuvent être occupés par une personne seule ou un couple
      (une place par unité);
    - chambres à deux lits (deux places par unité);
    - salles communes (au moins trois places par unité).
    

    Le taux d'inoccupation est calculé pour l'ensemble des places standards,
peu importe si les résidents utilisent le service de repas ou des services
médicaux. Sont incluses dans le calcul de ce taux d'inoccupation seulement les
places standards, c'est-à-dire les places occupées par un résident qui reçoit
moins d'une heure et demie de soins par jour.
    Les taux d'inoccupation des places standards variaient beaucoup d'une
région à l'autre du pays. Le plus bas (3,4 %) a été enregistré en Saskatchewan
et le plus haut (18,9 %), à Terre-Neuve-et-Labrador. Le taux dépassait la
moyenne nationale en Ontario (13,3 %), tandis qu'il était en dessous en
Colombie-Britannique (7,5 %) et au Québec (7,9 %).
    Les loyers moyens sont plus élevés sur le marché des résidences pour
personnes âgées que sur celui des logements locatifs traditionnels, à cause
des services et des commodités qui y sont offerts. Le loyer mensuel moyen des
studios et des chambres individuelles, repas inclus, était de 1 774 $. Le
loyer moyen le plus élevé (2 519 $) a été enregistré en Ontario et le plus bas
(1 271 $), au Québec. Les écarts observés au chapitre du loyer moyen
s'expliquent notamment par la gamme des services et des commodités offerts
dans les résidences, qui varie selon la province.

    Mettant à contribution plus de 60 ans d'expérience à titre d'organisme
national responsable de l'habitation au Canada, la Société canadienne
d'hypothèques et de logement (SCHL) aide les Canadiens à accéder à un éventail
de logements durables, abordables et de qualité, favorisant ainsi la création
de collectivités et de villes dynamiques et saines partout au pays.

    
    Document d'information

    - La SCHL a réalisé sa première enquête nationale sur les résidences pour
      personnes âgées en février et mars 2009. Auparavant, elle publiait
      chaque année des rapports régionaux pour la Colombie-Britannique,
      l'Ontario et le Québec.
    - La nouvelle enquête nationale a été menée dans toutes les provinces et
      tous les centres du pays (sans égard à leur taille) qui comptaient au
      moins une résidence répondant aux critères d'admissibilité.
    - L'Enquête a porté sur les résidences privées et les résidences sans but
      lucratif où les résidents, âgés en majorité d'au moins 65 ans, ont
      accès à des services qui ne sont pas offerts dans les ensembles
      locatifs traditionnels. Seules étaient admissibles les résidences
      proposant sur place un service de repas ou des services médiaux.
        Presque toutes les résidences visées par l'Enquête offraient sur
      place un service de repas. Au nombre des autres commodités et services
      disponibles qui étaient particulièrement appréciés dans certaines
      résidences figurent les services médicaux sur place, les services de
      transport et le service d'appel 24 heures. Ces services étaient
      proposés respectivement dans 57,8 %, 44,2 % et 92,0 % des résidences
      ayant fait l'objet de l'Enquête. A noter que les maisons de soins
      infirmiers et les établissements de soins de longue durée n'étaient pas
      inclus dans l'univers d'enquête.
    - Au Canada, environ 43 % des places standards dans les résidences pour
      personnes âgées se louaient moins de 1 500 $ par mois et 22,0 %, 2 500
      $ et plus.
    - Quelque 176 845 personnes âgées vivaient dans les 2 464 résidences
      ayant fait l'objet de l'Enquête, soit 8,2 % de la population des 75 ans
      ou plus au Canada.
    




Renseignements :

Renseignements: Andrea Scott, relations avec les médias, SCHL, (613)
748-4075, ascott@cmhc-schl.gc.ca; Ce communiqué est également diffusé sur le
site Web de la SCHL, au http://www.cmhc-schl.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.