Lancement de la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac 2008 - Les jeunes sont plus nombreux à fumer, deviennent rapidement dépendants et sont attirés par les nouveaux produits du tabac



    MONTREAL, le 17 janv. /CNW Telbec/ - Le problème du tabagisme chez les
jeunes du Québec est très préoccupant, compte tenu de la rapidité avec
laquelle s'installe la dépendance à la nicotine, la difficulté qu'ont les
adolescents d'arrêter de fumer et leur attrait pour les nouveaux produits du
tabac. Ce constat inquiétant a été fait aujourd'hui lors du lancement de la
Semaine québécoise pour un avenir sans tabac dont la campagne vise, cette
année, la prévention du tabagisme chez les jeunes, avec le slogan "Un monde
sans fumée gros comme ça!"

    Dépendance très tôt : 12 ans et moins

    Malgré que le nombre de jeunes du secondaire qui fument la cigarette soit
passé de 90 000 à 71 000 en deux ans, le nombre de fumeurs grimpe à 115 000,
quand on y ajoute ceux qui fument le cigare et le cigarillo. Ces chiffres sont
inquiétants, car les symptômes de dépendance à la nicotine apparaissent très
vite et pour plusieurs jeunes cela peut se produire dès les premières
consommations de tabac. Comme l'indique la plus récente enquête sur le tabac
de l'Institut de la statistique du Québec, les jeunes commencent à fumer leur
première cigarette complète en moyenne vers l'âge de 12,5 ans(1). Cependant,
l'âge d'initiation à la première cigarette peut se faire beaucoup plus tôt.
Ainsi, "de nombreux adolescents ont déjà fait l'essai de la cigarette avant
12 ans, et même dès 8 ans dans les collectivités défavorisées"(2), tel que
mentionné par une autre étude.
    Le problème de la dépendance au tabac préoccupe Mireille Deyglun,
porte-parole de la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac. "Nous
sous-estimons trop souvent les risques de dépendance chez nos jeunes qui
commencent à fumer ou veulent seulement essayer les produits du tabac. Or, la
première bouffée peut représenter, pour de nombreux jeunes, le début d'un
processus qui se traduit rapidement par l'apparition de symptômes de
dépendance à la nicotine et par un usage croissant de tabac", souligne madame
Deyglun. "Un jeune qui fume deux ou trois cigarettes par semaine, pendant
seulement deux semaines, risque de développer une dépendance à la nicotine
dont il aura beaucoup de difficulté à se défaire par la suite" conclut-elle.

    Difficulté d'arrêter pour les jeunes

    Les données de l'enquête de l'Institut de la statistique du Québec font
aussi ressortir que chez les élèves du secondaire qui avaient tenté d'arrêter
de fumer (environ 47 000 élèves), 70 % avaient recommencé. De plus, les filles
avaient davantage échoué dans leur tentative de se libérer du tabac que les
garçons.(3) "Cela démontre jusqu'à quel point la cigarette a une forte emprise
sur les jeunes qui ont bien de la difficulté à se défaire de cette dépendance
une fois qu'ils sont tombés dans le piège du tabac" souligne Mario Bujold,
directeur général du Conseil québécois sur le tabac et la santé.

    Les jeunes se tournent vers les cigarillos

    Autre danger de plus en plus présent : l'engouement pour les cigarillos à
saveurs de fruits, de miel ou de chocolat qui laissent souvent croire aux
jeunes qu'il s'agit de produits moins néfastes pour leur santé que la
cigarette. Or, ils le sont tout autant sinon plus. "C'est un phénomène
inquiétant puisque la consommation de cigarillos, qui est maintenant de 22 %
chez les adolescents québécois, dépasse celle de la cigarette qui est de 15 %.
Et cela ne cesse d'augmenter depuis 2002 dans les écoles secondaires du
Québec", précise M. Bujold.

    But de la Semaine : agir auprès d'un jeune

    La Semaine québécoise pour un avenir sans tabac, qui se déroule du 20 au
26 janvier, propose justement des actions pour diminuer le problème inquiétant
du tabagisme chez les jeunes. Dans le but de prévenir le tabagisme juvénile,
elle invite chaque adulte à poser une action concrète, pour aider un jeune à
ne pas commencer à fumer, à cesser de fumer et à ne pas agir de manière à
encourager l'usage du tabac. Des suggestions d'actions concrètes sont fournies
sur le site www.mondesansfumee.ca spécialement conçu pour la campagne. Qu'il
soit fumeur, ex-fumeur ou non-fumeur, chacun est invité à inscrire sur le site
l'action qu'il souhaite réaliser au cours de la Semaine et d'ajouter son nom à
la liste virtuelle des personnes qui souhaitent voir grandir notre monde sans
fumée. En plus des nouvelles données sur le tabagisme juvénile, le site
présente des trucs et arguments chocs pour aider un jeune aux prises avec le
tabagisme et fournit la liste des ressources disponibles pour arrêter de
fumer. Du 20 au 26 janvier, des affichettes de porte véhiculant les messages
de la campagne sont distribuées gratuitement dans les pharmacies, centres
Energie Cardio, librairies Renaud-Bray, bibliothèques et autres partenaires de
la Semaine dans tout le Québec.

    Témoignages de 21 artistes et comédiens

    Jusqu'au 27 janvier, les témoignages touchants de 21 personnalités, bien
connues des jeunes et des adultes, sont diffusés sur les grands réseaux TVA,
SRC, TQS, RDS, Télé-Québec, CFCF, VRAK et MUSIQUE PLUS, grâce au soutien et à
l'engagement de ces télédiffuseurs. Les personnalités participantes de cette
année sont: Stéphane Bellavance, Pierre Bruneau, Maxime Desbiens-Tremblay,
Mireille Deyglun, Claudine Douville, Geneviève Guérard, Sophie Grégoire,
Jean-François Harrison, Brigitte Lafleur, Josée Lavigueur, Marième, Chantal
Machabée, Patrick Marsolais, Eric Nolin, Jean-François Plante, Claudine
Prévost, Colette Provencher, Kim Rusk, Roxane St-Gelais, Tobie et Michel
Villeneuve. Ces messages mettent également en scène Alexia Lévesque, une jeune
de 12 ans, qui signe le début et la fin de chacun de ces témoignages. Les
messages télévisés sont l'oeuvre de la cinéaste québécoise Léa Pool; des
montages inédits des témoignages de ces personnalités peuvent être visionnés
sur le site www.mondesansfumee.ca.

    Le Conseil québécois sur le tabac et la santé est un organisme à but non
lucratif, qui oeuvre depuis 31 ans à mobiliser les intervenants québécois pour
réduire et prévenir la consommation de tabac au Québec. Il coordonne plusieurs
programmes de prévention et d'abandon du tabac en milieu scolaire, dans les
entreprises et auprès de la population, ainsi que des campagnes sociétales de
promotion de la santé, dont la Semaine québécoise pour un avenir sans tabac.
Cette campagne est réalisée grâce au soutien financier du ministère de la
Santé et des Services sociaux. Elle compte aussi sur l'appui inestimable de
centaines d'organismes, d'entreprises et de médias partenaires.

    -----------------------
    
    (1) Enquête statistique sur le tabac, l'alcool, la drogue et le jeu chez
        les élèves du secondaire 2006, Institut de la statistique du Québec,
        novembre 2007, p. 47

    (2) O'Loughlin, Jennifer,et Kishchuck, Natalie, Repenser et recadrer la
        recherche sur le tabagisme chez les jeunes : réflexions fondées sur
        une enquête longitudinale auprès d'adolescents québécois, Revue
        Drogues, Santé et Société, vol. 6, no 1, p. 54

    (3) Enquête statistique sur le tabac, l'alcool, la drogue et le jeu chez
        les élèves du secondaire 2006, Institut de la statistique du Québec,
        novembre 2007, p. 75
    




Renseignements :

Renseignements: pour prendre rendez-vous: Aline Charest, (514) 947-8987
(cellulaire), (514) 948-5317, poste 229, acharest@cqts.qc.ca; La porte-parole,
Mireille Deyglun, le directeur général du CQTS, Mario Bujold, ainsi que
d'autres intervenants sont disponibles pour des entrevues; Source: Conseil
québécois sur le tabac et la santé

Profil de l'entreprise

Conseil québécois sur le tabac et la santé

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.