Lancement de la 3e édition du Concours Villes et villages paisibles de l'Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec



    MONTREAL, le 23 oct. /CNW Telbec/ - L'Ordre des orthophonistes et
audiologistes du Québec (OOAQ) est fier d'annoncer le début de la période de
mise en candidature de la troisième édition du Concours Villes et villages
paisibles, qui récompense les initiatives réalisées par les municipalités en
vue de mieux contrôler le bruit sur leur territoire. Les municipalités peuvent
présenter leur candidature dès maintenant en remplissant le formulaire affiché
sur le site Internet de l'OOAQ, situé à l'adresse suivante : www.ooaq.qc.ca.
La date limite pour participer est le 19 décembre 2008. Les municipalités
peuvent s'inscrire dans l'une des trois catégories suivantes : "moins de
2 000 habitants", "de 2 000 à 49 999 habitants" et "50 000 habitants et plus".
Pour obtenir plus de renseignements sur le Concours Villes et villages
paisibles, veuillez communiquer avec l'OOAQ par courriel à l'adresse
info@ooaq.qc.ca, ou encore par téléphone au 514 282-9123 (région montréalaise)
ou au numéro sans frais 1 888 232-9123 (ailleurs au Québec).

    Un concours pour sensibiliser les élus québécois

    A ce jour, il n'existe toujours pas de politique nationale contre le
bruit. "C'est dommage car la population est de plus en plus consciente des
risques de la pollution environnementale mais connaît encore mal les
conséquences insidieuses de la pollution sonore sur la santé et la qualité de
vie", déclare Mme Marie-Pierre Caouette, présidente de l'OOAQ. Dans le cadre
de sa mission de protection du public, l'Ordre souhaite sensibiliser les élus
québécois aux effets nocifs du bruit sur la santé et la qualité de vie de la
population. Les études mettent en évidence deux types d'effets sur la santé :
des impacts physiques comme les pertes auditives, la difficulté à reconnaître
la parole dans le bruit et les acouphènes ou encore les maladies
cardiovasculaires et les perturbations du sommeil ainsi que des effets
psychologiques comme l'anxiété et la dépression lorsqu'une personne ne peut se
soustraire aux bruits indésirables. "Il a été démontré que, chez les
travailleurs et les enfants, le bruit peut compromettre l'exécution de tâches
cognitives comme la lecture, l'attention, la résolution de problèmes et la
mémorisation", affirme Mme Caouette.
    Les noms des municipalités lauréates seront annoncés à l'automne 2009, à
la suite des délibérations d'un jury nommé par l'OOAQ. Ce jury est composé de
spécialistes du bruit tels que des audiologistes qui enseignent ou travaillent
dans le domaine de la santé publique ainsi que d'un spécialiste du droit
municipal et environnemental. Chaque lauréate recevra une plaque honorifique
et pourra utiliser la mention Villes et villages paisiblesMC dans toutes ses
communications, de manière à faire connaître son engagement proactif dans la
lutte contre les effets néfastes du bruit. "Nous souhaitons que les
municipalités s'inscrivent en grand nombre afin que leurs initiatives
concrètes soient connues de tous. Au 21e siècle, il est temps d'agir contre le
bruit de façon à ce que l'environnement sonore ne mette pas notre santé en
danger", souligne la présidente de l'Ordre.

    Lauréate du premier Prix Villes et villages paisibles 2007

    En 2007, c'est la Ville de Lorraine, municipalité de 9 880 habitants
dirigée par le maire Boniface Dalle-Vedove, qui a remporté le premier Prix
Villes et villages paisibles pour l'ensemble des initiatives développées en
vue de contrôler et de diminuer le bruit sur son territoire. Le jury a tenu à
souligner l'approche globale et intégrée de la municipalité en matière
d'environnement, qui s'inscrit dans une philosophie de développement durable.
    "La Ville de Lorraine est à l'avant-garde de la réglementation sur le
bruit. Dès 2005, elle adoptait un règlement innovateur limitant le nombre de
décibels émis à la source par les climatiseurs, les thermopompes et les
filtreurs de piscine. Ce règlement s'appuie sur la notion d'émergence, un
concept qui repose sur le fait qu'une source sonore comme le bruit du
fonctionnement d'un climatiseur est plus dérangeant dans un milieu calme tel
un quartier résidentiel durant la nuit que dans un endroit bruyant comme un
parc industriel en plein jour. Nous tenons à féliciter l'équipe engagée de la
Ville de Lorraine pour ses actions concrètes et souhaitons que ses initiatives
soient rapidement imitées dans plusieurs autres municipalités du Québec",
conclut Mme Caouette.

    A propos de l'OOAQ

    L'Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec, qui regroupe plus
de 300 audiologistes et plus de 1 600 orthophonistes, a pour mission d'assurer
la protection du public en ce qui a trait au domaine d'exercice de ses
membres, soit les troubles de la communication humaine. Ces professionnels,
qui oeuvrent à la fois dans les réseaux publics de la santé et de l'éducation
ainsi qu'en pratique privée, ont pour fonction d'étudier, d'examiner,
d'évaluer et de traiter les troubles de la communication et de l'audition. Les
audiologistes évaluent et traitent les troubles de l'audition, alors que les
orthophonistes évaluent et traitent les troubles de la voix, de la parole et
du langage, ainsi que la fonction oropharyngée.




Renseignements :

Renseignements: Patricia Archambault, Simard Hamel Communications, (514)
287-9811, poste 23, p.archambault@shc.ca

Profil de l'entreprise

Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.