Lancement de campagne dans l'arrondissement de Ville-Marie - Louise Harel et Benoit Labonté affirment que la démocratie de représentation ne peut être négociée à la baisse.



    "Je prends l'engagement de demander au gouvernement du Québec de modifier
    la Charte de la Ville, afin de redonner aux citoyens de Ville-Marie le
    statut de citoyens de plein droit, statut qui leur a été retiré par
    Québec à la demande de l'administration Tremblay." - Louise Harel

    MONTREAL, le 23 août /CNW Telbec/ - Dans le cadre d'un brunch populaire,
qui s'est tenu aujourd'hui au Bain Mathieu, Vision Montréal a présenté son
équipe de candidates et de candidats dans l'arrondissement de Ville-Marie.
L'actuel Maire de l'arrondissement et Chef de l'Opposition officielle de la
Ville de Montréal, Benoit Labonté, ainsi que Denise Dussault et François
Robillard, y brigueront respectivement les postes de conseillers de ville des
districts de Sainte-Marie, Peter McGill et Saint-Jacques lors de l'élection
générale du 1er novembre prochain.
    Dans un discours prononcé lors de cet événement qui a rassemblé plus de
400 personnes, Louise Harel, chef de Vision Montréal et candidate à la mairie,
a, par ailleurs, tenu à rappeler que la démocratie de représentation ne peut
être négociée à la baisse.
    "L'arrondissement de Ville-Marie présente un important vice de
gouvernance qui est malheureusement représentatif du dysfonctionnement de
l'ensemble de notre ville", a souligné Louise Harel. "En voulant s'approprier
d'office la mairie de l'arrondissement de Ville-Marie grâce à la Loi 22, ainsi
que la majorité au conseil en vertu de deux conseillers désignés d'office par
lui - mais élus dans d'autres arrondissements -, Gérald Tremblay a
instantanément créé deux catégories de citoyens, au mépris du droit
démocratique des citoyennes et des citoyens de Ville-Marie de choisir
directement leur maire d'arrondissement, à l'instar des 18 autres
arrondissements de Montréal. Je prends donc l'engagement de demander au
gouvernement du Québec de corriger rapidement ce vice démocratique et de
modifier la Charte de la Ville, afin de redonner aux citoyens de Ville-Marie
leur statut de citoyens de plein droit, au même titre que tous les autres
Montréalais", a-t-elle ajouté.
    "Un tel détournement de démocratie est fondamentalement inacceptable et
demeurera une tache noire au dossier de l'administration Tremblay", a pour sa
part indiqué Benoit Labonté, actuel Maire de l'arrondissement et candidat dans
le district de Sainte-Marie. "Nous reconnaissons tous l'importance stratégique
du centre-ville et la légitimité pour le Maire de Montréal d'avoir une
influence dans sa gestion. Cependant, ce but aurait pu être atteint par un
autre mécanisme démocratique - soit le Principe des projets et initiatives
d'intérêt collectif, que j'ai proposé à la ministre des Affaires municipales,
en avril 2008 -, sans pour cela priver les citoyens de l'un de leurs droits
démocratiques les plus fondamentaux, soit celui d'élire directement leurs
représentants", a-t-il ajouté.
    Ce nouveau mécanisme légal permettrait au Conseil de Ville de Montréal de
déterminer, après un débat en bonne et due forme et un vote majoritaire, que
tel projet, service, programme ou initiative, où qu'il se situe sur le
territoire, est d'impact supra (ou pan montréalais), et que, conséquemment, il
doit dorénavant relever du Conseil de Ville, et, ce faisant, du Maire de
Montréal.
    Louise Harel, Benoit Labonté et les candidats de Vision Montréal dans
l'arrondissement de Ville-Marie, sont fermes quant à la nécessité d'assurer le
respect du processus démocratique, tant au centre-ville qu'à l'échelle de la
métropole.

    Candidat-e-s de Vision Montréal dans l'arrondissement de Ville-Marie

    "L'arrondissement de Ville-Marie est un secteur névralgique de la
métropole, étant le centre-ville de Montréal et sa principale vitrine
économique, culturelle, institutionnelle et touristique. Je suis très
enthousiaste de pouvoir présenter une équipe de candidat-e-s d'expérience,
très engagés envers leurs concitoyens et qui possèdent tous les atouts pour
poursuivre la revitalisation de l'arrondissement et s'assurer que tous
puissent participer au développement du centre-ville et au dynamisme que
connaît l'arrondissement de Ville-Marie, depuis 2005, sous la gouverne du
Maire Labonté", a indiqué Louise Harel.  "Il me fait ainsi extrêmement plaisir
de confirmer les candidatures de Benoit Labonté, Denise Dussault et François
Robillard, à titre de conseillers de ville, respectivement dans les district
de Sainte-Marie, Peter-McGill et Saint-Jacques."

    Benoit Labonté

    Ancien président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
pendant près de quatre ans, Benoit Labonté a été élu pour la première fois, en
2005, à la mairie de l'arrondissement de Ville-Marie, le centre-ville et le
coeur de la métropole et de l'économie du Québec.  Dans la gestion de son
arrondissement, il a été confronté aux importantes disparités présentes dans
l'arrondissement, mais avait l'ambition de changer les choses pour le mieux,
pour et avec l'ensemble des citoyens.  Aujourd'hui chef de l'Opposition
officielle de la Ville de Montréal, il briguera un second mandat à titre de
conseiller de ville dans le district de Sainte-Marie.
    "Je suis très fier de plusieurs réalisations qui ont contribué à
améliorer la qualité de vie et le sentiment de fierté des résidants de
Sainte-Marie.  Au cours de mon mandat qui se termine, nous avons construit
deux piscines intérieures, de grandeur semi-olympique, dans le quartier
défavorisé du Centre-Sud, dont une ici même dans le district de Sainte-Marie,
au Centre Jean-Claude Malépart. De plus, nous avons  aménagé deux terrains de
soccer en gazon synthétiques sur les terrains de l'Ecole Pierre-Dupuy,
revitalisé de nombreux parcs pour les familles et aménagé plusieurs jeux d'eau
pour les enfants. Nous avons également créé la Société de développement social
Ville-Marie, qui amorçait, de façon novatrice, une nouvelle ère dans les
relations entre les milieux d'affaires et les groupes communautaires, dans le
but d'améliorer la cohésion sociale dans l'arrondissement", a indiqué Benoit
Labonté. "Je suis également fier d'avoir consolidé la place des artistes
émergeants, avec le démarrage d'un important atelier d'artistes - le Chat des
artistes - et la réalisation d'un pôle de création dans les quartiers de
Sainte-Marie et Saint-Jacques. Ville-Marie est ainsi devenu le premier
arrondissement de la Ville de Montréal à se conformer à la politique de
développement culturel," a-t-il ajouté.
    Parmi les autres réalisations du Maire Labonté, mentionnons, entre
autres, le Règlement sur le civisme, le respect et la propreté, le passage du
bac aux sacs pour le recyclage, les projets d'embellissement et de
revitalisation du quartier, la création de la Société d'investissements de
Sainte-Marie, et la création du premier Comité de sécurité publique de
l'arrondissement.
    "La liste de nos réalisations est longue. Il faut souligner que toutes
ces réalisations se sont faites grâce à une gestion serrée des finances de
l'arrondissement", a souligné Benoit Labonté. "Au cours des quatre prochaines
années, je tiens à poursuivre mon engagement envers les citoyennes et citoyens
de Sainte-Marie, afin de contribuer à développer économiquement ce quartier et
en faire un lieu où la qualité de vie sera meilleure et enrichie."

    Denise Dussault

    Avocate chevronnée depuis plus de 30 ans, Denise Dussault possède une
expertise dans les domaines du droit du divertissement, du droit du travail et
du droit commercial. Très engagée politiquement, Denise Dussault a été
candidate libérale provinciale dans le comté de Sainte-Marie-Saint-Jacques
lors de l'élection générale de mars 2007. Elle agit de plus, depuis 1994,
comme conseillère juridique dans le cadre d'élections fédérales, provinciales
et municipales.
    Madame Dussault est également très engagée dans sa communauté : elle a
été membre du conseil d'administration de la Maison Ludovic et est activement
membre de l'Association des juristes pour l'avancement de la vie artistique
(AJAVA) et membre de l'Association littéraire et artistique international
(ALAI). Elle briguera le poste de conseillère de ville dans le district de
Peter-McGill.
    "Je suis très heureuse de me joindre à l'équipe Harel-Labonté et à Vision
Montréal. Les préoccupations de notre chef, Louise Harel, sont proches de
celles des Montréalais et de celles que je partage.  Aussi, ses ambitions de
redorer le blason de notre ville en promouvant des valeurs solides
d'intégrité, de transparence et de démocratie, ont été les éléments qui m'ont
motivée à faire le saut dans l'arène montréalaise", a affirmé Mme Dussault. 
"Montréal a besoin qu'on ait le courage d'en être fier et de l'aimer et la
détermination de la représenter en ayant le souci de l'intérêt supérieur des
Montréalais; c'est ce que l'équipe de Vision Montréal vous offre. Je suis
convaincue que le tandem Louise Harel-Benoit Labonté saura redonner confiance
aux citoyennes et citoyens en leurs institutions municipales et qu'il
permettra à Montréal de retrouver ses lettres de noblesse. Notre équipe
incarne l'action, le dialogue et l'engagement responsable; des éléments qui,
aujourd'hui, sont de grandes lacunes de l'administration actuelle", a-t-elle
enchaîné.

    François Robillard

    Résidant du quartier des Faubourgs depuis 22 ans, François Robillard sera
également candidat au poste de conseiller de ville dans le district de
Saint-Jacques. Diplômé de l'Ecole des hautes études commerciales en
administration des affaires, monsieur Robillard est un récent retraité
d'Hydro-Québec, où il a travaillé pendant plus de 32 ans en tant que
conseiller économique au niveau des acquisitions de produits et services.
    Impliqué dans le milieu scolaire et associatif depuis de très nombreuses
années, il a été président (1999-2002) du conseil d'établissement de l'école
Marguerite-Bourgeoys, membre du conseil d'établissement de l'école Le Plateau
(2002-2004), et membre fondateur, secrétaire, puis président (2002-2009) de
l'Association des résidants et des résidantes des Faubourgs de Montréal
(ARRFM). Cette association a donné une voix aux résidants pour dénoncer des
situations intolérables, développer des consensus et, surtout, proposer des
actions pour améliorer la qualité de vie résidentielle au centre-ville. Acteur
de premier plan du quartier, François Robillard a su donner à l'Association
une crédibilité et une expertise qui en ont fait un intervenant incontournable
en matière, notamment, de nuisances, de circulation et de sécurité urbaine.
    "Montréal est à un point mort en ce moment.  En me joignant à l'équipe de
Louise Harel et de Benoit Labonté, je suis confiant que nous accéderons à la
mairie pour enfin insuffler le vent de changement dont a tant besoin notre
ville pour se développer de façon prospère et respectueuse de ses citoyens", a
indiqué M. Robillard. "Les défis ne manquent pas à Montréal ! Il est essentiel
que le développement de la métropole se fasse avec la participation de la
population et je sais que l'équipe Harel-Labonté saura représenter avec
vigueur et détermination les intérêts des citoyens. De plus, ce tandem unique
possède la vision nécessaire pour améliorer la situation de notre ville. 
C'est cela qui a motivé mon choix de rejoindre leurs rangs", a-t-il conclu.




Renseignements :

Renseignements: Pour obtenir une copie de la lettre transmise à la
ministre des Affaires municipales et des Régions, ou pour une demande
d'entrevue avec les candidats de Vision Montréal, veuillez communiquer avec:
Marie-Hélène d'Entremont, Vision Montréal, (514) 861-4455, Mobile: (514)
792-2334

Profil de l'entreprise

Vision Montréal

Renseignements sur cet organisme

ELECTIONS MUNICIPALES DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.