L'AMT est satisfaite des conclusions du rapport du BAPE sur le projet du Train de l'Est



    MONTREAL, le 8 mai /CNW Telbec/ - L'Agence métropolitaine de transport
(AMT) prend acte des conclusions du rapport du Bureau d'audiences publiques en
environnement (BAPE) sur le projet du Train de l'Est qui endosse le consensus
existant à l'échelle régionale selon lequel l'introduction d'un service de
train de banlieue est une nécessité. Ce rapport qui a été déposé aujourd'hui
par la ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Mme
Line Beauchamp, constitue une étape importante dans l'avancement du projet du
Train de l'Est. Il permettra à l'AMT d'optimiser son projet en fonction des
recommandations et d'aller de l'avant avec la mise en service du train.
    "Le Train de l'Est vise à consolider et à accroître l'usage des
transports collectifs en offrant une alternative attrayante à l'automobile aux
populations du nord-est et de l'est de l'île de Montréal. L'AMT a entendu les
témoignages lors des consultations du BAPE en hiver dernier et a consolidé ses
actions depuis en collaboration avec tous les intervenants du projet afin de
s'assurer que la construction de ce projet puisse débuter le plus rapidement
possible", a affirmé le Président-directeur général de l'AMT, Joel Gauthier.

    Un tracé pour plus de 700 000 personnes
    ---------------------------------------

    Dans son rapport, le BAPE questionne le caractère optimal du tracé
proposé. L'AMT comprend la volonté du BAPE d'accroître la desserte de
transport collectif pour cette région et pour Laval. Rappelons toutefois que
sur les trois scénarios évalués pour la première phase d'un déploiement de
service de transport dans la région, les études démontrent que le tracé actuel
est maximal en termes de potentiel d'achalandage, assurant ainsi le transport
de 11 000 usagers par jour, soit 2 640 000 déplacements annuels et permettant
une hausse de 16,5% de l'achalandage du réseau de trains de banlieue. Le tracé
privilégié par l'AMT desservira l'est de Montréal (500 000 personnes),
Repentigny (80 000 personnes), Terrebonne (95 000 personnes) et Mascouche (35
000 personnes).
    Pour optimaliser son offre de services, l'Agence examine déjà, en
collaboration avec les municipalités de L'Assomption et des environs,
l'opportunité d'offrir une desserte de transport pour ce secteur. A cette fin,
l'AMT a déjà avancé un montant de 350 000 $ pour la réalisation des études
d'avant-projet. Les impacts financiers et les scénarios de partage des coûts
sont présentement analysés, conformément aux demandes de la MRC de
L'Assomption.

    Un tracé sécuritaire
    --------------------

    Pour l'AMT, la question de la sécurité de ses usagers est fondamentale.
C'est pourquoi des études ont été préparées par la firme Baker Risk de San
Antonio au Texas, spécialisée en analyse de risques industriels, concernant le
tronçon du tracé qui passerait sur une portion du terrain de l'usine General
Dynamics. Bien que le rapport conclut qu'aucune mesure d'atténuation ne soit
nécessaire, l'AMT a annoncé qu'elle mettra en place des mesures pour optimiser
la sécurité des usagers. Parallèlement, plusieurs rencontres ont eu lieu entre
General Dynamics et l'AMT afin d'assurer que le train soit porteur de
développement économique dans la région et que le passage de celui-ci ne nuise
pas à l'exploitation et au développement futur de l'usine. Tous sont confiants
d'en arriver à une entente.

    Emission de CO2
    ---------------

    Le rapport du BAPE recommande d'électrifier le tracé afin de réduire
l'émission de gaz à effet de serre. L'Agence est d'accord avec ce principe et
a justement annoncé cette semaine, en partenariat avec Hydro-Québec, la
réalisation d'une étude de faisabilité sur l'électrification du réseau de
trains de banlieue dans la région métropolitaine de Montréal. Cette étude
permettra d'établir l'ordonnancement optimal selon lequel l'électrification de
chacune des portions du réseau de trains de banlieue pourrait être effectuée,
et ce incluant le tracé du Train de l'Est. Rappelons que 5 des 20 nouvelles
locomotives bimodes (électrique et diesel) acquises en 2008 par l'AMT seront
mises en service sur la ligne du Train de l'Est.

    La gare de Mascouche
    --------------------

    Lors des audiences publiques, il a été souligné que le tracé se situerait
à proximité d'un réservoir de gaz propane à la gare de Mascouche. Le site de
la gare choisi a été évalué comme étant sécuritaire par nos experts. L'AMT a
toutefois tenu à réviser après les audiences du BAPE l'emplacement du
stationnement qui sera désormais situé en dehors de la zone à risque, à
l'extérieur du rayon de 250 mètres, de même que le CPE prévu par la Ville de
Mascouche qui sera déplacé à l'extérieur de rayon de 355 mètres. Par ailleurs,
à la suite des audiences du BAPE, l'AMT a aussi développé, de concert avec la
Ville de Mascouche, un plan d'action préventif de mesures de sécurité.

    Déboisement et protection de la faune et de la flore
    ----------------------------------------------------

    Relativement aux avis du rapport ayant trait aux recommandations de la
protection de la faune et de la flore, l'AMT souscrit entièrement à la demande
du BAPE d'assurer le reboisement des zones pouvant être touchées. Ce projet de
train de banlieue s'inscrit d'ailleurs dans une démarche de développement
durable, principe que l'AMT a toujours défendu.

    Un projet attendu par la population
    -----------------------------------

    "La très grande majorité des mémoires déposés au BAPE sont d'ailleurs
totalement favorables au projet. Le Train de l'Est a été réclamé depuis
plusieurs années par l'ensemble des acteurs socio-économiques et politiques de
l'est de l'île et de la couronne nord-est, qui connaît une grande croissance
démographique. Les trains de banlieue sont un mode attrayant et populaire
auprès des utilisateurs", a conclu Joel Gauthier.

    Rappelons que l'AMT exploite 5 lignes de trains de banlieue.
L'achalandage annuel des trains de banlieue est de près de 16 millions de
passagers, ce qui situe la grande région métropolitaine au sixième rang en
Amérique du nord, après New York, Chicago, Philadelphie, Boston et Toronto.




Renseignements :

Renseignements: Martine Rouette, Agence métropolitaine de transport,
(514) 287-2464, poste 4057, Cellulaire: (514) 434-6042

Profil de l'entreprise

Agence métropolitaine de transport

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.