L'AMC et l'APN aux dirigeants fédéraux : où est le plan pour la santé des Premières Nations ?

OTTAWA, le 26 avril /CNW/ - L'Association médicale canadienne (AMC) et l'Assemblée des Premières Nations (APN) ont demandé aujourd'hui aux dirigeants fédéraux de s'engager à défendre et à moderniser la Loi canadienne sur la santé et à améliorer la santé des citoyens des Premières Nations, partout au Canada.

« On croit à tort que le rôle d'Ottawa dans les soins de santé se limite au financement, mais rien ne pourrait être plus loin de la vérité, a déclaré le DJeff Turnbull, président de l'AMC. Ottawa est chargée d'assurer la prestation des services de santé aux membres des Premières Nations et aux Inuits. Or, étant donné l'état de santé de ces populations, on constate que les efforts du fédéral sont loin d'être acceptables. »

Le gouvernement fédéral est aussi chargé de fournir les services de santé aux anciens combattants, aux membres de la Gendarmerie royale du Canada et aux personnes incarcérées dans les pénitenciers fédéraux.

L'AMC a demandé aux chefs de parti d'expliquer aux Canadiens de quelle façon ils comptent mener la transformation du système de santé du Canada et veiller à ce que le gouvernement fédéral joue son rôle de gardien de la Loi canadienne sur la santé et assure la prestation de services de santé de grande qualité aux citoyens qui relèvent de sa compétence.

Comme les projecteurs seront braqués sur les candidats aux élections fédérales jusqu'au jour du scrutin, la semaine prochaine, l'AMC et l'APN veulent le dire clairement : il est encore temps de prendre l'engagement de transformer le système de santé afin de l'axer sur les patients, puisque la population a affirmé que sa grande priorité dans cette campagne électorale, ce sont les soins de santé.

« Alors que les Premières Nations s'engagent sur la voie d'un changement positif et de la reconstruction de nos Nations, ce changement est freiné par la peur de la maladie, vu l'accès limité aux services médicaux et la perspective de voir un membre de la famille emmené loin de son foyer pour recevoir des soins », a déclaré le chef national de l'APN, Shawn A-in-chut Atleo. « Les communautés des Premières Nations comptent 31 fois plus de cas de tuberculose que l'ensemble de la population canadienne. Les gens craignent de tomber malades et trop souvent, ils ne se demandent pas si la maladie les frappera, mais quand elle le fera.

« Nous avons demandé à tous les partis dans cette élection de s'engager à travailler en collaboration avec les Premières Nations pour appuyer des systèmes de santé viables à des taux équivalents aux 6,6 % d'augmentation déjà promis aux provinces, a ajouté M. Atleo. Nous continuons à affirmer que les Premières Nations devront être présentes à la table au cours des discussions à venir pour le renouvellement de l'Accord sur la santé de 2004, afin d'assurer que notre situation et nos problèmes particuliers seront pris en compte. »

À partir de résolutions adoptées par l'Assemblée des Chefs, l'APN a dressé une liste précise de priorités nationales pour ces élections, sous le thème général « travailler ensemble aujourd'hui pour bâtir les succès de demain ». La sécurité et la santé des communautés sont au nombre des priorités pour les Premières Nations.

L'AMC et l'APN affirment que le gouvernement fédéral peut agir pour s'acquitter de sa responsabilité de faire appliquer et de moderniser la Loi canadienne sur la santé tout en prenant aussi les responsabilités qui lui incombent comme cinquième fournisseur de soins de santé en importance au pays. La vision et la volonté doivent cependant s'exprimer dès maintenant et au-delà du financement des soins de santé, afin de préserver les principes de la Loi canadienne sur la santé, notamment l'accessibilité et l'universalité.

L'Association médicale canadienne (AMC) est le porte-parole national des médecins du Canada. Fondée en 1867, l'AMC a pour mission de servir et d'unir les médecins du Canada et de défendre sur la scène nationale, en collaboration avec la population du Canada, les normes les plus élevées de santé et de soins de santé. L'AMC est un organisme professionnel à participation volontaire qui représente plus de 74 000 médecins du Canada et fait entendre sur la scène nationale la voix commune de 12 associations médicales provinciales et territoriales.

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisation nationale qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. L'Assemblée des Premières Nations tient une assemblée publique le 27 avril à Toronto, à laquelle elle a invité tous les candidats. Suivez l'APN et le chef Atleo sur Twitter à http://twitter.com/#!/@AFN_Updates, http://twitter.com/#!/@AFN_Comms et http://twitter.com/#!/@NCAtleo.

SOURCE ASSOCIATION MEDICALE CANADIENNE

Renseignements :

Lucie Boileau, Gestionnaire, Relations avec les médias
Association médicale canadienne
lucie.boileau@cma.ca
Tél.:  800 663-7336/ 613 731-8610 poste 1266
Cell.: 613 447-0866

Jenna Young,
Agente de communications
Assemblée des Premières Nations
jyoung@afn.ca
Cell: 613-314-8157

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION MEDICALE CANADIENNE

Renseignements sur cet organisme

ASSEMBLEE DES PREMIERES NATIONS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.