L'AFPC écrit un nouveau chapitre de l'histoire syndicale



    LONDON, ON, le 19 mars /CNW Telbec/ - L'Alliance de la Fonction publique
du Canada (AFPC) est à écrire un nouveau chapitre de l'histoire du mouvement
syndical canadien en défendant le droit à la syndicalisation des titulaires de
bourses d'études postdoctorales et des attachés de recherche au niveau
postdoctoral employés par la University of Western Ontario de London.
    "C'est avec une grande fierté que nous apportons notre aide à ces
travailleuses et travailleurs, a déclaré le président national de l'AFPC,
John Gordon. Le milieu de travail ne cesse de se transformer quand des
travailleuses et des travailleurs de différents secteurs et antécédents
professionnels reconnaissent les bienfaits de se joindre à un syndicat
national solide."
    L'AFPC a déposé une demande d'accréditation à la Commission des relations
de travail de l'Ontario (CRTO) le 29 février 2008 pour tenir un scrutin auprès
des 250 titulaires de bourses d'études postdoctorales (TBEP) et attachés de
recherche au niveau postdoctoral (ARNP) employés par l'université.
    L'université conteste le droit à la syndicalisation de ses employées et
employés prétendant qu'ils ne sont pas des employés tels que définis dans la
Loi sur les relations de travail de l'Ontario. L'employeur affirme que les
TBEP sont en fait des entrepreneurs indépendants qui n'ont pas le droit de se
syndiquer.
    Notons que la CRTO prévoit commencer ses travaux le 26 mars 2008 afin de
déterminer si ces travailleurs sont effectivement des employés.
    Gerry Halabecki, vice-président exécutif régional de l'Ontario de l'AFPC,
est d'avis que l'université devrait adopter une attitude plus progressiste à
l'égard du droit à la syndicalisation de ses employées et employés.
    "L'AFPC représente déjà une force dynamique au sein de l'université avec
le syndicat des auxiliaires diplômés à l'enseignement (section locale 610 de
l'AFPC), de souligner Halabecki. Les titulaires de bourses d'études
postdoctorales et des attachés de recherche au niveau postdoctoral ont tout
autant le droit d'être représentés par un syndicat et de tenir des
négociations collectives."
    Halabecki a indiqué que l'AFPC a beaucoup d'expérience dans la
représentation d'auxiliaires à l'enseignement et à la recherche dans les
universités au Québec et en Ontario et il a bon espoir que les TBEP et les
ARNP se joindront bientôt à la grande famille de l'AFPC et qu'ils seront ainsi
en mesure d'améliorer leurs conditions de travail.
    La campagne de syndicalisation de l'AFPC a été appuyée par l'association
des étudiantes et étudiants de niveau postdoctoral de l'université, une
association non accréditée qui défend le droit des TBEP et des ARNP à obtenir
de meilleures conditions de travail.




Renseignements :

Renseignements: Chris Wilson, Organisateur régional de l'AFPC, Ontario,
(416) 485-3558 x 230; Gerry Halabecki, Vice-président exécutif régional de
l'AFPC, Ontario, (416) 485-3558 x 231, cellulaire (416) 805-3987; Jim
Chorostecki, Coordonnateur régional, Ontario, (416) 485-3558 x 235,
cellulaire, (416) 458-6432


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.