L'AFPC au ministre Clement : la population doit savoir quels conseils vous recevez sur les compressions

OTTAWA, le 15 nov. 2011 /CNW/ - Le président du Conseil du Trésor, Tony Clement, doit communiquer aux Canadiens et Canadiennes les conseils qu'il reçoit sur les compressions dans les services publics et leur permettre d'exprimer leur opinion sur le sujet.

L'Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) estime que le gouvernement doit absolument mener avec transparence son exercice visant à réduire les dépenses publiques de 10 %.

« Les compressions pourraient avoir des effets dévastateurs sur les familles et les collectivités du pays, affirme le président de l'AFPC, John Gordon. Les gens qui ont besoin des services publics et ceux qui les offrent ne doivent pas être écartés du processus décisionnel. »

Le gouvernement, dans un geste sans précédent, a offert à ses hauts fonctionnaires des primes pouvant atteindre 15 000 $ en fonction des réductions qu'ils pourront faire dans leur ministère. Deloitte inc. reçoit 90 000 $ par jour pour conseiller le gouvernement. Le ministre Clement et un sous-comité du Cabinet examinent présentement, à huis clos, les suggestions de cette entreprise.

« La population canadienne paie le prix fort pour des conseils sur la réduction des dépenses, un exercice qui aura des répercussions sur les familles et les collectivités pendant des années. Nous devons être tenus au courant de ces conseils que le gouvernement reçoit et pouvoir donner notre avis avant que le budget soit arrêté », ajoute M. Gordon.

L'AFPC a écrit au ministre Clement et a lancé une pétition sur Twitter lui demandant de rendre publiques les suggestions des hauts fonctionnaires et de Deloitte, puis d'en saisir les comités permanents du Parlement - qui ont pour mandat d'examiner les prévisions budgétaires ministérielles. Ces comités, estime l'AFPC, devraient ensuite tenir des audiences sur les conséquences des compressions proposées.

« Qu'un parti occupe la majorité des sièges au Parlement ne lui donne pas le droit de tenir secrets des renseignements qui influeront sur des décisions d'une telle portée » souligne M. Gordon. En termes simples, nous demandons que le gouvernement gouverne ouvertement. C'est une question d'obligation redditionnelle, de crédibilité et de légitimité. »


SOURCE AFPC

Renseignements :

Alain Cossette, agent des communications de l'AFPC, 613-293-9210 (cellulaire)

Profil de l'entreprise

AFPC

Renseignements sur cet organisme

ALLIANCE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.