L'AFPC : le projet de loi sur "l'équité salariale" menace les droits des femmes



    OTTAWA, le 12 févr. /CNW Telbec/ - L'Alliance de la fonction publique du
Canada lance un appel urgent aux partis de l'Opposition. Elle les encourage à
retirer de la Loi sur l'exécution du budget les mesures législatives qui
empêcheraient les travailleuses de la fonction publique fédérale de réclamer
un salaire égal pour un travail d'égale valeur. Le syndicat de 166 000 membres
craint que la Loi sur l'équité dans la rémunération du secteur public
alourdisse le système de plaintes à un point tel que les femmes ne pourront
plus y recourir facilement.
    Le projet de loi sur "l'équité salariale" fait partie de la Loi sur
l'exécution du budget déposée le 7 février dernier. L'AFPC considère que ces
mesures législatives sont loin d'être "proactives" car elles ne tiennent pas
compte des recommandations du Groupe de travail fédéral sur l'équité salariale
de 2004. Le syndicat est plutôt d'avis que ce nouveau stratagème ne ferait
qu'empirer un système déjà vicié en exposant ce droit fondamental aux forces
du marché.
    Selon l'AFPC, la Loi sur l'équité dans la rémunération du secteur public
fragilise l'équité salariale :

    
    - Elle fait de ce droit fondamental une question de "rémunération
      équitable" qu'il faudra aborder à la table de négociation.
    - Elle restreint l'accès à l'équité salariale car les catégories
      d'emplois à "prédominance féminine" devront dorénavant compter 70 pour
      cent de femmes.
    - Elle redéfinit les critères d'évaluation servant à déterminer si deux
      emplois sont de valeur "égale", laissant l'équité salariale à la merci
      des fluctuations du marché.
    - Elle oblige les femmes à déposer leurs plaintes sans aucun appui. Tout
      syndicat qui encouragerait ou aiderait ses propres membres à déposer
      une plainte en matière d'équité salariale serait passible d'une amende
      de 50 000 $.
    

    "L'équité salariale est un droit fondamental qui ne doit pas faire
l'objet de marchandage à la table de négociation où l'employeur a toujours été
maître du jeu, a déclaré John Gordon, président national de l'AFPC. La Loi sur
l'équité dans la rémunération du secteur public est une mesure régressive qui
risque d'accentuer l'écart salarial entre les travailleuses et les
travailleurs de la fonction publique. Nous lançons un appel aux partis de
l'opposition afin qu'ils fassent front commun pour que la Loi sur l'équité
dans la rémunération du secteur public soit retirée du projet de loi C-10."




Renseignements :

Renseignements: Alain Cossette, Communications AFPC, (613) 293-9210


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.