L'AEFO vise l'amélioration de la qualité de vie au travail du personnel scolaire franco-ontarien



    OTTAWA, le 11 mars /CNW Telbec/ - Dans le cadre de son Congrès
d'orientation 2008 qui s'est terminé aujourd'hui à Ottawa, l'Association des
enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) a adopté plusieurs
propositions qui visent à améliorer la qualité de vie au travail de ses
quelque 9 000 membres dont la majorité travaillent dans les écoles
élémentaires et secondaires de langue française de la province.
    Les propositions adoptées par les 170 déléguées et délégués qui
participent au congrès découlent d'une importante enquête menée par l'AEFO sur
le bien-être au travail de ses membres. Cette étude, rendue publique la
semaine dernière, révèle que le personnel scolaire est fortement engagé envers
l'élève et sa réussite. Toutefois, la multiplicité des programmes à mettre en
oeuvre, la difficulté de concilier travail et famille, le manque de ressources
et une charge de travail jugée inéquitable sont autant de sources de malaise
et d'insatisfaction au travail. Le milieu de travail n'est pas non plus exempt
de harcèlement.
    "L'AEFO agira sur trois plans, explique le président de l'AEFO, Paul
Taillefer. Nous allons d'abord sensibiliser les divers intervenants du milieu
de l'éducation aux réalités que vit le personnel scolaire. Nous allons ensuite
développer des programmes de formation pour que nos membres puissent, par
exemple, mieux communiquer avec les parents ou faire face à des situations
d'intimidation en milieu de travail. Finalement, nous allons chercher à
travailler avec les employeurs et le gouvernement pour améliorer certaines
conditions de travail dans le but de faciliter le recrutement et la rétention
du personnel scolaire, mais aussi de rendre le milieu plus propice à
l'apprentissage des élèves."
    "Puisque toutes les conventions collectives du personnel enseignant
régulier viennent à échéance en août prochain, les propositions guideront
certainement nos revendications à la table des négociations", ajoute
M. Taillefer.

    Fondée en 1939, l'Association des enseignantes et des enseignants
franco-ontariens (AEFO compte quelque 9 000 membres et représente les
enseignantes et les enseignants des écoles élémentaires et secondaires de
langue française en Ontario, ainsi que des travailleuses est travailleurs
d'établissements francophones de l'Ontario.




Renseignements :

Renseignements: Marie-Elisabeth Brunet, responsable des communications,
(613) 850-6410 (cellulaire), (613) 244-2336

Profil de l'entreprise

Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.