L'ADQ veut charcuter les cégeps - UN DEBAT DE STRUCTURE INUTILE QUI DESSERT L'INTERET DE SHAWINIGAN



    QUEBEC, le 27 nov. /CNW Telbec/ - La députée de Taillon et porte-parole
du Parti Québécois en matière d'éducation, Marie Malavoy, et le député de
Matane et porte-parole en matière d'aide financière aux études, Pascal Bérubé,
dénoncent la proposition de l'Action démocratique du Québec (ADQ) de charcuter
les cégeps en abolissant les programmes préuniversitaires.
    "L'ADQ laisse entendre que les cégeps n'ont plus leur raison d'être dans
leur forme actuelle et qu'ils sont impertinents, voulant ainsi mettre fin à
l'originalité de cohabitation qui existe entre le volet préuniversitaire et le
volet technique. C'est franchement rétrograde et c'est vraiment mal connaître
le rôle fondamental que joue le Collège Shawinigan. C'est un pôle de
développement majeur, au plan social comme au plan économique. La contribution
des cégeps est majeure pour le déploiement de la stratégie ACCORD et le
développement de créneaux d'excellence notamment", a plaidé Marie Malavoy.
    Le député de Matane a poursuivi en questionnant le député de
Saint-Maurice, Robert Deschamps, afin de savoir pourquoi veut-il voir quitter
les jeunes de Shawinigan et des environs plus rapidement. "La présence d'un
cégep dans une région représente un véritable outil indispensable pour la
rétention des jeunes. Renforcé par la présence d'un Centre collégial de
transfert technologique (CCTT) dans certains endroits, un cégep régional offre
un attrait extraordinaire pour nos jeunes qui veulent poursuivre leurs études
dans leur région. Ce que l'ADQ leur offre, c'est de les voir partir. C'est
stupide et archaique comme proposition", a soutenu Pascal Bérubé.
    "L'ADQ entretient des mythes comme quoi les commissions scolaires, et
maintenant une bonne partie du rôle des cégeps, sont inutiles. Or, par un tel
débat de structure, l'ADQ vient de prouver encore une fois qu'elle soutient
des positions et des mesures anti-régions, alors que les intervenants de
Shawinigan et de la Mauricie travaillent dans le sens contraire, c'est-à-dire
développer la région", a conclu le député de Labelle et parrain de la région
de la Mauricie, Sylvain Pagé.
    -%SU: EDU,CPN
    -%RE: 38




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.