L'ADQ copie bêtement Jean Charest sur les frais de scolarité - « Une chance que le ridicule ne tue pas !» dénoncent la FECQ et la FEUQ

MONTRÉAL, le 15 mai /CNW Telbec/ - La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec dénoncent la position de hausse des droits de scolarité adoptée par l'Action démocratique du Québec (ADQ) en conseil général. « Au lieu de défendre la relève québécoise ainsi que les familles de la classe moyenne, l'ADQ a préféré empirer la proposition libérale qui dégrade l'accessibilité financière aux études universitaires. Ce parti est de plus en plus déconnecté de la réalité des familles québécoises », constate la présidente de la FEUQ, Martine Desjardins.

En effet, la FECQ et la FEUQ, dans une note d'information parue ce printemps, ont démontré que la hausse des frais de scolarité est une attaque envers les familles qui ne peuvent pas absorber cette augmentation et qui oblige les étudiants à s'endetter auprès des compagnies de crédit.

Rappelons aussi que la Commission jeunesse de l'ADQ s'était opposée à la proposition libérale de hausse massive des droits de scolarité en 2008. L'aile jeunesse de l'ADQ avait fortement critiqué la position du Parti libéral en affirmant que cette mesure « envoie le mauvais message aux jeunes du Québec ».

Les étudiants se questionnent sur la cohérence de l'ADQ. « Comment les adéquistes peuvent-ils cautionner une hausse drastique des frais de scolarité alors que leur aile jeunesse s'y était opposée il y a quelques années? J'inviterais les adéquistes à ne pas être amnésiques ! », se demande le président de la FECQ, Léo Bureau-Blouin.

Mettre la hache dans le modèle québécois

La FECQ et la FEUQ tiennent aussi à souligner que l'accessibilité aux études favorise l'égalité des chances et la mobilité sociale, deux principes qui ont permis à la société québécoise de progresser au cours des dernières décennies. De plus, en voulant bâillonner les syndicats en matière politique, l'ADQ s'attaque directement à la liberté de parole et de prise de position des groupes de la société civile. « L'ADQ fait table rase des valeurs qui ont construit le Québec d'aujourd'hui. Ce n'est pas en les attaquant et en restreignant les prises de position politiques que l'on va encourager les jeunes à s'impliquer au sein de ce parti », concluent M. Bureau-Blouin et Mme Desjardins.

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) représentent ensemble plus de 185 000 étudiants au Québec.

SOURCE FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements :

Renseignements :

Mathieu Le Blanc, attaché de presse, FEUQ, bureau : (514) 396-3380, cell. : (514) 609-3380, courriel : attpresse@feuq.qc.ca

Charlotte Watson, coordonnatrice aux relations et communications, FECQ, bur. 514-396-3320, cell. 514-554-0576, courriel : crc@fecq.org

Profil de l'entreprise

FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements sur cet organisme

FEDERATION ETUDIANTE COLLEGIALE DU QUEBEC (FECQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.