L'ACP appuie la réclamation de la FCM pendant les élections fédérales 2008: des solutions comprenant plus de policiers sur le terrain



    OTTAWA, le 3 oct. /CNW Telbec/ - L'Association canadienne des policiers
(ACP) souscrit aux préoccupations exprimées par la Fédération canadienne des
municipalités (FCM), voulant que les partis politiques du Canada aient négligé
de répondre aux besoins des services policiers locaux pendant les élections de
2008.
    Le Fonds de recrutement des policiers, tel qu'annoncé dans le budget
fédéral 2008 :

    
    - N'assure pas la présence du nombre publicisé de policiers sur le
      terrain;
    - N'assure pas le financement durable échelonné sur plusieurs années, tel
      que réclamé par l'ACP, la FCM et d'autres intéressés du milieu
      policier.
    

    "Les provinces, les territoires et les municipalités doivent ainsi
assumer les coûts à long terme de l'embauche de tous les policiers
supplémentaires prévus dans le Fonds. En outre, cela ne garantit nullement que
de nouveaux policiers travailleront sur le terrain dans nos communautés",
affirme le président de l'ACP, Charles Momy. "L'ACP partage la préoccupation
que les municipalités et les membres de l'ACP devront subir l'impact des
responsabilités refilées aux services policiers locaux et des programmes qui
leur sont mandatés par le gouvernement fédéral."
    Lors des dernières élections fédérales, les conservateurs fédéraux
reconnaissaient que les ressources sont limitées et que les municipalités et
les provinces éprouvent des difficultés à maintenir des services policiers
adéquats en raison de l'augmentation des exigences, des contraintes
législatives et des préoccupations en matière de sécurité nationale. Parmi les
engagements compris dans le Plan pour la sécurité énonçant la plate-forme du
Parti conservateur fédéral pendant la campagne électorale de 2006, figurait la
promesse de "négocier avec les provinces en vue de créer un nouveau programme
à frais partagés avec les administrations provinciales et municipales pour
mettre au travail dans les rues de nos villes et communautés au moins
2500 nouveaux policiers".
    "Malheureusement, le ministre de la Sécurité publique Stockwell Day a
ultérieurement conclu des ententes avec les provinces et les territoires, les
autorisant à utiliser cet argent à d'autres fins que celles prévues dans la
promesse du gouvernement d'embaucher 2500 nouveaux policiers", ajoute le
président Momy. "Nos associations-membres se sentent trahies par le fait que
l'argent consacré à ce projet soit présentement détourné des services
policiers sur le terrain et qu'il ne soit pas renouvelable à long terme. Nous
exhortons tous les partis politiques de s'engager à renforcer ce programme
afin de combler ces lacunes."

    L'ACP est le porte-parole national de quelque 57 000 membres du personnel
policier à la grandeur du Canada. Nos membres comprennent le personnel de
170 corps policiers oeuvrant dans les plus petites municipalités canadiennes
aussi bien que dans les grandes agglomérations urbaines à la grandeur du pays,
ainsi que des membres de la GRC, de la Police des chemins de fer et du
personnel policier des Premières Nations.




Renseignements :

Renseignements: Charles Momy, président, (613) 231-4168

Profil de l'entreprise

Association canadienne des policiers (CPA)

Renseignements sur cet organisme

ELECTIONS FEDERALES 2008

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.