L'ACI revoit à la hausse ses prévisions annuelles du marché résidentiel de la revente

OTTAWA, le 8 févr. /CNW/ - L'Association canadienne de l'immeuble (ACI) a prolongé jusqu'en 2012 ses prévisions de 2011 sur les ventes résidentielles réalisées par le biais du système MLS® des chambres et associations immobilières canadiennes.

Les ventes enregistrées au deuxième semestre de 2010 ont repris plus rapidement que ne l'avait prévu l'ACI. « Les hauts et les bas attribuables aux ventes enregistrées en 2010 ont permis à l'ACI de faire de nouvelles prévisions pour 2011 », déclara Gregory Klump, l'économiste en chef de l'ACI.

« Les acheteurs d'habitations sont au courant que les faibles taux d'intérêt hypothécaires ne persisteront pas et qu'ils augmenteront un jour. Par conséquent, avant de faire une offre, ils s'informent sur les conséquences que pourrait avoir la hausse des prêts hypothécaires à l'avenir », déclara Georges Pahud, président de l'ACI. « Comparativement au début de l'année dernière, le marché résidentiel et la psychologie de l'acheteur divergent, donc les acheteurs et propriétaires-vendeurs devraient consulter un AGENT IMMOBILIER dans leur région pour être au fait des tendances du marché à l'échelle locale. »

La révision à la hausse des prévisions de l'ACI pour 2011 tient compte de la récente amélioration des perspectives économiques et de l'accroissement de la confiance des consommateurs qui font l'unanimité. On prévoit maintenant que l'activité résidentielle atteindra 439 900 logements en 2011, ce qui représente une baisse annuelle de 1,6 p. 100. Selon l'ACI, les ventes résidentielles réalisées au pays augmenteront de 3 p. 100 pour se hisser à 453 300 logements en 2012 : près de la moyenne enregistrée au cours des 10 dernières années.

« Les récentes modifications qui ont été apportées aux règlements sur les hypothèques permettront d'assurer encore davantage que les acheteurs ne feront pas l'acquisition d'une maison trop luxueuse comparativement à leurs moyens lorsque les taux d'intérêt augmenteront inévitablement à l'avenir », fit remarquer Klump. « Par suite de l'annonce sur les modifications qui ont été apportées aux règlements sur les hypothèques récemment, certaines ventes qui habituellement auraient lieu plus tard dans l'année se réaliseront au premier trimestre, surtout dans certains marchés résidentiels canadiens les plus dispendieux. On s'attend donc que les ventes qui ont été sous l'effet de facteurs transitoires supplémentaires seront plus stables que l'année dernière. »

Trois facteurs transitoires ont contribué à l'instabilité des ventes l'année dernière : les modifications aux règlements sur les hypothèques qui ont été annoncées en février 2010, le retrait anticipé de l'engagement conditionnel de la Banque du Canada de ne pas augmenter les taux d'intérêt avant le deuxième semestre de 2010 et l'introduction de la TVH en Colombie-Britannique et en Ontario pendant l'été 2010.

L'ACI s'attend que les ventes résidentielles augmenteront après avoir fléchi au deuxième trimestre, vu que la reprise économique se poursuit, que la croissance de l'emploi continue de progresser, que les revenus augmentent et que la confiance des consommateurs se ranime. « Même si on s'attend que les taux d'intérêt hypothécaires accuseront une hausse plus tard cette année, ils seront toujours très près des niveaux actuels et soutiendront toujours l'activité sur le marché de l'habitation. Le renforcement des facteurs économiques, qui équilibreront le marché résidentiel, permettront de stabiliser le prix des logements », déclara Klump.

On prévoit que le prix moyen des maisons au Canada accusera une hausse de 1,3 p. 100 en 2011 et 2012, pour se hisser à 343 300 $ et 347 900 $ respectivement. On s'attend que le prix moyen augmentera légèrement dans la plupart des provinces, pour témoigner de l'équilibre harmonieux qui existe entre l'offre et la demande des résidences inscrites à vendre. Même si on prévoit que le nombre de nouveaux mandats augmentera, comparativement aux autres provinces, on s'attend qu'au Manitoba, les conditions du marché vendeur se traduiront par une plus importante augmentation proportionnelle du prix moyen en 2011 et 2012.

SOURCE L'Association canadienne de l'immeuble

Renseignements :

Pierre Leduc, Relations avec les médias
L'Association canadienne de l'immeuble
No de tél. : 613-237-7111 ou 613-884-1460
Courriel : pleduc@crea.ca

Profil de l'entreprise

L'Association canadienne de l'immeuble

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.