La Ville de Montréal incite les citoyens à récupérer les piles rechargeables et les cellulaires



    MONTREAL, le 16 oct. /CNW Telbec/ - Lors d'un point de presse tenu dans
le cadre de la Semaine de réduction des déchets, M. Alan DeSousa, membre du
comité exécutif, responsable du développement durable, du développement
économique et de Montréal 2025, a rappelé aux citoyens l'importance de la
récupération et du recyclage des résidus domestiques dangereux. Depuis juin
2005, la Ville de Montréal, en partenariat avec la Société de recyclage des
piles rechargeables et le Service de sécurité incendie de Montréal, a mis de
l'avant le programme Cellàrecycler qui permet la récupération et le recyclage
des piles rechargeables et des téléphones cellulaires dans l'ensemble des 
65 casernes de pompiers de son territoire.
    "Les piles rechargeables et les téléphones cellulaires enfouis ou encore
jetés dans les égouts peuvent avoir des conséquences très néfastes pour
l'environnement. C'est pourquoi la Ville de Montréal a mis en place un service
de récupération de ces types de résidus pour ses citoyens. En plus d'être
acceptées dans les casernes de pompiers, les citoyens peuvent aussi s'en
départir dans l'un des six écocentres de la ville. Pour la sauvegarde de
l'environnement, les gens doivent se conscientiser à disposer intelligemment
de leurs rebuts", a déclaré M. DeSousa.
    La Ville de Montréal souhaite inspirer aux citoyens des comportements
responsables en matière de gestion de leurs matières résiduelles. Il s'agit
d'ailleurs d'une des grandes orientations du Premier plan stratégique de
développement durable de la collectivité montréalaise. "En matière de
développement durable, chaque petit geste compte. C'est en faisant des efforts
collectifs que nous parviendrons à atteindre notre objectif de récupération et
de mise en valeur des matières résiduelles, fixé à 60 % par la Politique
québécoise de gestion des matières résiduelles 1998-2008", a souligné
M. DeSousa.

    Détails sur les piles

    Les piles au nickel-cadmium (Ni-Cd), à hydrure métallique de nickel
(Ni-MH), au lithium-ion (Li-ion) et les petites piles au plomb (Pb) scellées
sont couramment utilisées pour alimenter les produits électroniques portables
tels que les téléphones cellulaires et sans fil, les ordinateurs portables,
les outils mécaniques sans fil, les radios émetteur-récepteur et les
caméscopes. Bien que rechargeables, ces piles ne sont pas éternelles et il est
important de les recycler. Dans le cadre du programme de la RBRC, toutes les
piles rechargeables sont recyclées et traitées dans des installations de
pointe conçues pour la revalorisation des métaux. Les matières récupérables
sont ensuite utilisées pour fabriquer de l'acier inoxydable (nickel et fer) et
de nouvelles piles (cadmium). Les téléphones réutilisables seront remis à neuf
afin d'être réutilisés. Les téléphones cellulaires qui ne peuvent pas être
remis à neuf seront recyclés de façon écologique.
    Pour plus d'information sur le programme de RBRC, vous pouvez composer le
1-877-2-RECYCLE ou visiter le www.cellarecycler.org.




Renseignements :

Renseignements: Valérie De Gagné, chargée de communication, Relations
avec les médias, (514) 872-6013; Source: Darren Becker, attaché de presse,
Cabinet du maire et du comité exécutif, (514) 872-6412


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.