La Ville de Montréal et la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement offrent des expériences d'emploi à des jeunes dans un projet de valorisation de la biodiversité



    MONTREAL, le 29 juin /CNW Telbec/ - Mme Helen Fotopulos, membre du comité
exécutif de la Ville de Montréal, responsable du parc du Mont-Royal, des
parcs-nature, des muséums nature et de la condition féminine, et Mme
Anne-Marie Prud'homme, de la Fondation Hydro-Québec pour l'environnement, sont
heureuses d'annoncer que la Fondation accorde une subvention de 121 300 $ à la
Ville pour le Projet de restauration et de valorisation de la biodiversité en
milieu urbain (PRVBMU). Le PRVBMU a pour but d'offrir un emploi d'été
formateur à des jeunes, par le biais d'un programme d'intervention sur les
plantes envahissantes, dans les écoterritoires du mont Royal, du parc-nature
de l'Ile-de-la-Visitation et du parc-nature du Bois-de-Liesse. La Ville
distribuera l'aide financière de la Fondation aux organismes partenaires du
projet pour l'encadrement des étudiants qui participent au projet.
    "Le succès du projet pilote de l'été dernier, sur les flancs du mont
Royal, justifie à lui seul la poursuite des activités en 2009. L'expérience a
été une belle réussite tant sur le plan environnemental que social. En plus de
faire la lutte aux plantes envahissantes dans nos parcs-nature, ce projet
initie des élèves du secondaire, dont la performance académique a été
démontrée, à l'un des domaines de travail en environnement, ce qui pourrait
avoir un impact positif sur leurs plans de carrière. Rappelons que dans le but
de rétablir un équilibre pour un accès équitable à l'emploi pour tous les
jeunes Montréalais, la Ville s'est engagée à réaliser une série de projets
d'emplois d'été, comme celui-ci, par le biais du programme Valorisation
Jeunesse, Place à la relève", a fait valoir Helen Fotopulos. Pour la Fondation
Hydro-Québec pour l'environnement "ce projet, qui allie à la fois protection,
restauration et sensibilisation du public aux milieux naturels, fait écho aux
objectifs de la Fondation. De plus, il est en continuité avec des actions
similaires, entreprises au Boisé du parc Marcel-Laurin, visant à rétablir
l'intégrité écologique des milieux naturels menacés par les plantes exotiques
envahissantes telles que le nerprun", a expliqué Mme Prud'homme.
    Le Projet de restauration et de valorisation de la biodiversité vise plus
précisément à éradiquer l'une des plantes envahissantes présentes au sein des
milieux naturels montréalais, soit le nerprun cathartique. De plus, il a pour
but de restaurer les habitats floristiques et fauniques, d'établir un système
de suivi et de surveillance du nerprun dans les zones d'intervention et
d'expliquer aux usagers l'impact de la présence des plantes envahissantes dans
les milieux naturels. Au total, 10 jeunes accompagnés d'un chef d'équipe
biologiste travailleront sur chacun des sites identifiés.
    Les opérations seront réalisées grâce aux contributions financières de la
Fondation Hydro-Québec pour l'environnement (121 300 $), du programme
Valorisation Jeunesse (entente intervenue entre la Ville de Montréal, le
ministère des Affaires municipales des Régions et de l'Occupation du
territoire et du ministère de l'Immigration et des Communautés Culturelles du
Québec - 67 200 $), de l'Entente sur le développement culturel de Montréal (30
000 $), d'Emploi d'été Canada (15 126 $) et du programme C-Vert de la
Fondation Stephen R. Bronfman (4 000 $). Les activités seront encadrées sur le
terrain par les Amis de la montagne (mont Royal), l'éco-quartier
Pierrefonds-Roxboro (parc-nature de l'Ile-de-la-Visitation) et l'éco-quartier
Sault-Au-Récollet (parc-nature du Bois-de-Liesse). La Société de verdissement
du Montréal métropolitain (Soverdi) assumera pour sa part la coordination du
projet, en plus de fournir les végétaux.
    Ce projet, qui débute le 29 juin et est évalué à 237 346 $, s'inscrit
dans le cadre des politiques montréalaises de protection et de mise en valeur
des milieux naturels, de l'arbre et du plan stratégique de développement
durable de la collectivité montréalaise.




Renseignements :

Renseignements: Patricia Lowe, Relations avec les médias, Ville de
Montréal, (514) 872-5467, plowe@ville.montreal.qc.ca; Mathieu Larocque,
attaché de presse, Fondation Hydro-Québec pour l'environnement, (514)
289-2211, poste 4854, (438) 274-6486, Larocque.Mathieu@hydro.qc.ca; Source:
Darren Becker, Cabinet du maire et du comité exécutif de la Ville de Montréal,
(514) 872-6412


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.