La tension monte dans les établissements du Groupe Champlain



    MONTREAL, le 24 sept. /CNW Telbec/ - Les travailleuses et travailleurs
des établissements du Groupe Champlain membres du Syndicat québécois des
employées et employés de service, section locale 298 (FTQ), font augmenter la
pression d'un cran cette semaine en affichant ouvertement leur mécontentement
face à l'attitude méprisante et insolente de leur employeur.
    Aujourd'hui, dans les 13 CHSLD représentés par le SQEES-298 (FTQ), qui
représentent près de 1 400 membres dans le Groupe Champlain, les travailleuses
et travailleurs portent un foulard qui annonce leur état d'esprit : Question
de RESPECT. Un message clair et net qui établit la principale revendication
des membres du SQEES-298 (FTQ) du Groupe Champlain : le respect.

    Refus borné de négocier

    Rappelons que le Groupe Champlain, une chaîne de résidences pour
personnes âgées, a entrepris d'imposer une restructuration de ses services
dans son plus gros établissement, le CHSLD Marie-Victorin, à Montréal. Cette
restructuration a des impacts importants sur les conditions de vie et de
travail des personnes salariées, qui s'étendront rapidement à tous les
établissements du Groupe. La direction du Groupe Champlain refuse d'entendre
les arguments de son personnel et de négocier avec le Syndicat.
    "Le SQEES-298 (FTQ) a multiplié les tentatives pour faire comprendre à
l'employeur qu'il serait préférable de négocier plutôt que d'imposer, mais
sans succès. Aujourd'hui, les travailleuses et travailleurs revendiquent le
respect en affichant leurs couleurs sur le lieu de travail. Il s'agit d'un
appel de plus au bon sens de l'employeur. L'avenir nous dira s'il entendra
raison", a déclaré Jean-Pierre Ouellet, vice-président au service aux membres
du SQEES-298 (FTQ).
    Par exemple, le Groupe Champlain a unilatéralement décidé que désormais,
le personnel serait regroupé dans plusieurs services fragmentés, plutôt que
dans un seul. Cette décision met en péril le respect de l'ancienneté pour les
remplacements et pour le choix des vacances, deux aspects fondamentaux des
conditions de travail des personnes. De plus, le Groupe Champlain a annoncé la
coupure de postes à temps plein, pour les remplacer par des postes à temps
partiel, ce qui équivaut simplement à créer de la pauvreté parmi le personnel.

    Attitude antisyndicale

    Le Groupe Champlain a mis le feu aux poudres en annonçant qu'il imposait
une suspension d'une journée à la présidente syndicale du Groupe Champlain
Montréal et présidente nationale de la division des établissements
privés-conventionnés du SQEES-298 (FTQ), Ginette Harrison. Motif : elle a
"osé" poser des questions à l'employeur sur ses projets de restructuration
pendant une assemblée d'information pour le personnel.
    "Nous comprenons que le Groupe Champlain essaie de nous affaiblir en
prenant des décisions personnelles contre les représentants syndicaux. Il
sous-estime certainement la mobilisation de nos membres", a ajouté
Jean-Pierre Ouellet.

    Des relations de travail pourries

    Les travailleuses et travailleurs en ont plus qu'assez du climat de
travail pourri qui s'est étendu dans tous les établissements du Groupe
Champlain. "Nous sommes surchargés de travail alors que nous nous dévouons à
chaque heure du jour pour le bien-être des résidents. Notre employeur refuse
de négocier, et refuse par le fait même de nous respecter. Nous demandons une
fois de plus à notre employeur d'entendre raison", a conclu Ginette Harrison.

    Le SQEES-298 (FTQ) représente plus de 20 000 membres partout au Québec,
dont près de 1 400 dans les établissements du Groupe Champlain, principalement
dans le secteur de la santé et des services sociaux. Il est affilié à la
Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, la plus grande
centrale syndicale québécoise, avec plus d'un demi-million de membres.




Renseignements :

Renseignements: Mélanie Malenfant, Conseillère aux communications et au
développement de projets, SQEES-298 (FTQ), (514) 723-7088 (ligne directe)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.