LA STRATEGIE MINERALE LIBERALE... LA STRATEGIE DU BAR OUVERT



    QUEBEC, le 29 juin /CNW Telbec/ - Le député de Roberval et porte-parole
de l'opposition officielle en matière de mines et de forêts, Denis Trottier,
reproche au gouvernement libéral son manque de courage et de vision pour doter
le Québec d'une véritable stratégie minérale. Très peu d'éléments
significatifs ne figurent dans cette stratégie, si ce n'est que la révision du
seuil à 3000 tonnes et plus par jour, au lieu de 7000 tonnes, l'obligation de
réaliser des études d'impact environnemental.
    "Après deux ans d'attente, le gouvernement libéral accouche d'une souris.
C'est un bouquet de voeux pieux qui ne répond pas du tout aux préoccupations
soulevées dans le rapport accablant du Vérificateur général du Québec. En
clair, ce que le gouvernement libéral nous dévoile avec sa stratégie minérale,
c'est la stratégie du bar ouvert : les compagnies minières pourront vider le
sous-sol québécois pour une bouchée de pain, sans qu'une redevance minimale ne
soit obligatoire, et notre gouvernement restera les yeux fermés. Ca n'a aucun
sens", a dénoncé Denis Trottier.
    Le porte-parole du Parti Québécois estime que le gouvernement libéral
fait fausse route en refusant d'adopter une approche plus coercitive envers
les compagnies minières. "Elles doivent avoir une responsabilité accrue dans
la restauration des sites miniers une fois exploités. Trop souvent dans le
passé, ces compagnies ont pu échapper à cette obligation, de sorte que le
Québec compte plus de 300 sites miniers abandonnés. Il fallait corriger cette
aberration, établir une liste de priorités et se doter d'un échéancier et ça,
la stratégie minérale ne le fait pas", a poursuivi Denis Trottier.
    "Le Québec vit de ses ressources et son sous-sol est riche. Il y a du
potentiel pour l'exploiter avec intelligence, conformément au principe du
développement durable. Nous avions besoin d'une stratégie minérale capable
d'enrichir nos régions, d'enrichir le Québec et des incitatifs pour des
projets plus écologiques et davantage axés sur la transformation de nos
minéraux. Or, ce que le gouvernement libéral vient de nous présenter avec sa
stratégie minérale, c'est un programme d'enrichissement de compagnies
minières. Le ministre délégué aux mines, Serge Simard, doit retourner à sa
table de travail rapidement car il s'est trompé de cible", a conclu Denis
Trottier.
    -%SU: SOC,RNT,CPN
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.